Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PROCES YVAN COLONNA
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Nos passions... Sans limite ! -> Vive la Corse, terre de résistance !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 18:25 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

http://www.unita-naziunale.org/portail/YvanColonna.htm
32072 personnes ont déjà signé la pétition, rejoignez les.



http://www.yvan-colonna.com/pages/index.php?action=petition

]salute ,yvan colonna présenté comme coupable pendant des années à l'opinion publique peut-il avoir un procès équitable !!!
" l'assassin du préfet erignac " clamé par un certain ministre de l'intérieur lors de son arrestation bafoue" leur" état de droit , mais pour être désigné coupable il faut des preuves .......................

soutien à yvan

_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Nov - 18:25 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 23:22 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Ben oui, bien sûr qu'il faut des preuves pour condamner quelqu'un.

Et pour les années de cavale, c'est tout de même croquignol de reprocher çà à la Justice !

S'il voulait passer pour un innocent injustement accusé, il suffisait de se présenter à la gendarmerie la plus proche dans la minute où il apprenait qu'il était accusé ...
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 00:24 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Le bon sens avec la classe en plus !
 
Che, deux choses m'empêchent de signer cette pétition :
 
- la cavale de Colonna qui ne plaide pas pour lui (on ne peut pas demander de faire respecter la justice, quand soi-même on ne la respecte pas) ;
 
et
 
- cette pétition vient certainement d'une des organisations indépendantistes corses (?)
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:35 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Rebondissement à quelques jours du procès d'Yvan Colonnasamedi 10 novembre 2007 07h13
 
La chanteuse corse Patrizia Gattaceca a été transférée à Paris vendredi soir pour y être entendue par la justice sur ses liens avec Yvan Colonna, le meurtrier présumé du préfet Claude Erignac. Par ailleurs, on apprend que la défense a fait citer comme témoin le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant, contre qui elle compte porter plainte pour "subornation de témoin". Yvan Colonna comparaît à partir de lundi devant la cour d'assises spéciale de Paris pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998 à Ajaccio.
Patrizia Gattaceca a été arrêtée jeudi matin à son domicile dans les environs de Bastia. Elle devrait être présentée dans la journée au juge d'instruction Gilbert Thiel et pourrait être mise en examen pour "recel de malfaiteurs". Elle aurait reconnu en garde à vue avoir hébergé Yvan Colonna à deux reprises lors de sa cavale, pendant plusieurs semaines, fin 2002 et début 2003.
Son fils de 19 ans, Domenicu Santini, a été interpellé le 31 octobre dernier. Le jeune homme avait été retrouvé en possession, d'une cagoule, d'une arme blanche, d'une grenade "trafiquée". A son domicile, les policiers ont découvert un système de mise à feu et des modes d'emploi d'engins explosifs. Il a été et mis en examen et écroué dimanche dernier.
Les empreintes du jeune homme correspondent aux empreintes jusqu'alors non identifiées retrouvées sur un appareil de stimulation musculaire découvert dans la bergerie où Yvan Colonna a été arrêté en 2003.
Par ailleurs, les avocats d'Yvan Colonna prévoient de porter plainte pour subornation de témoin contre le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant. Selon Le Point, Claude Guéant a convoqué fin octobre à l'Elysée l'ancien patron de la division nationale antiterroriste Roger Marion pour s'assurer, écrit l'hebdomadaire, que "le bouillant commissaire s'abstiendrait de tout règlement de compte avec des policiers chargés de l'enquête sur l'assassinat du préfet Erignac, aussi bien durant les audiences du procès que dans le livre de souvenirs qu'il va publier".
Yvan Colonna comparaitra à partir de lundi devant la cour d'assises de Paris pour l'assassinat du préfet de Corse, Claude Erignac, le 6 février 1998. Le RAID avait arrêté le fuyard le 4 juillet 2003, dans une bergerie près de Propriano (Corse-du-Sud). Epilogue d'une enquête où querelles de personnes et rivalités de services se sont multipliées.

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 19:11 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Betty Boop a écrit:
Le bon sens avec la classe en plus !

Che, deux choses m'empêchent de signer cette pétition :

- la cavale de Colonna qui ne plaide pas pour lui (on ne peut pas demander de faire respecter la justice, quand soi-même on ne la respecte pas) ;

salut so , les natios ,"notoires" savent très bien ce qui les attends s'ils sont arrêté ,qu'ils soient coupables ou innocents , ils sont de suite déportés sur paris , et dans la plupart des cas SANS AUCUNE PREUVES ,ils croupissent des années en préventive ,jusqu'à sept ans !!!!! le pouvoir se charge d'une manière ou d'une autre à les punir ,dans le cas de cette affaire ,colonna quel que soit son rôle était persuadé de jamais revoir son ile

et

- cette pétition vient certainement d'une des organisations indépendantistes corses (?)


Intervention de Christine COLONNA lors du débat organisé par le comité de soutien à Ajaccio le 19 octobre 2007


Bonsoir à tous,

Merci, au nom d´Yvan et de notre famille, d´être venus, nombreux, pour assister à ce débat, organisé par son COMITE DE SOUTIEN.

Un bref rappel de ce qu´est ce « COMITE DE SOUTIEN A YVAN COLONNA » :

Crée en septembre 2006, autour des membres de sa famille, de ses amis et de ses avocats, il a reçu très rapidement le soutien de la LIGUE DES DROITS DE L´HOMME, dont le représentant André PACCOU, vous expliquera ensuite de quel soutien il s´agit.

Aujourd´hui, en ayant recueilli plus de 31000 signatures sur les thèmes du respect de la présomption d´innocence et la nécessité d´un procès équitable, il représente tout un réseau de solidarité qui dépasse on le voit, très largement le cadre initial.

Je vous invite d´ailleurs à consulter les documents (les classeurs ici présents) ou même le site www.yvan-colonna.com. Vous pourrez vous rendre compte de la diversité des signataires et des témoignages de sympathie et de soutien que nous avons reçus. En Corse, en France et à l´étranger.

Tous convergent vers cette double exigence :
Celle du respect de la présomption d´innocence et d´un procès équitable.

Je voudrais vous rappeler aussi, brièvement, les conditions dans lesquelles et pour lesquelles ce COMITE DE SOUTIEN a été créé.

Dès le départ Yvan COLONNA est désigné comme l´assassin du Préfet ERIGNAC. Sa culpabilité est posée comme définitive, irréfutable, non contestable.

Elle est posée au plus haut niveau de l´Etat et de l´institution judiciaire et très, très largement relayée par les médias.

Dans ce contexte, la seule question de savoir s´il se pourrait qu´il soit innocent, est tout simplement taboue, écartée systématiquement de toute analyse concernant l´affaire !

Depuis, les choses ont évolué.
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 19:52 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

DECEMBRE 2000 : YVAN COLONNA ECRIT AU RIBOMBU

YVAN COLONNA A ECRIT AU RIBOMBU

Cela fait quasiment 18 mois que j'ai quitté mon domicile. Depuis je suis sans nouvelles des miens comme eux le sont de moi. Si je m'exprime aujourd'hui, c'est pour répondre aux accusations portées à mon encontre.

Pour commencer, concernant la violence politique en Corse, je réaffirme la position que j'ai toujours eue. Pour moi, il s'agit d'actes de résistance face à une politique de négation de notre peuple et de ses droits. Cette position, je la défendrai tant que la question politique ne sera pas résolue. Seulement, cela ne donne à personne le droit de me juger comme cela a été fait jusqu'à aujourd'hui.

Je nie avec force les faits qui me sont reprochés dans l'affaire dite de "petrusella" et l'affaire "Erignac". Je n'y ai pas participé! D'après ce que k'ai pu savoir, deux militants nationalistes incarcérés m'ont mis en cause. Depuis plus d'un an une question me taraude : Pourquoi? Il y a sûrement une raison importante à cela. Seulement, ce n'est pas à moi de le dire.

D'autre part, je tiens à préciser que je n'ai bénéficié d'aucune complicité au cours de ma fuite. Mon travail qui nécessitait ma présence en montagne m'a alors permis d'échapper au pire. Lorsque je m'apprêtais à regagner mon domicile, j'ai appris que j'étais recherché... mais aussi condamné ! J'ai alors décidé de prendre du recul et j'ai bien fait. Mon père et ses amis socialistes n'y sont pour rien.

A ceux qui me demandent de me présenter devant la justice, je répondrai que je suis un homme de conviction et que cette justice qui a condamné Antone Adami à onze années de prison pour deux attentats, qui a aussi incarcéré le pauvre Marcellu Lorenzoni à 18 mois avec un dossier vide (et la liste est longue) et qui a relâché après deux mois de détention l'infâme Bonnet et ses sbires qui avaient comme projet celui de relancer la guerre entre nationalistes, cette justice d'exception au service de l'éradication du mouvement national, je en peux la cautionner. Je ne pense pas un seul instant me rendre à la justice. !

Je veux profiter de l'occasion qui m'est donnée pour faire savoir à mon épouse et à mon fils adoré, à ma mère tant aimée, à toute ma famille, à tous mes amis, que je suis en bonne santé et que le moral est d'acier. Je tiens aussi à remercier tous ceux qui, en Corse et ailleurs m'ont témoigné aide et sympathie. Pour terminer, j'exprime ma plus profonde solidarité à toutes les victimes de la répression.

Vive le Peuple Corse. Vive la nation corse.

Yvan Colonna
Patriote recherché

Chères sœurs et chers frères

Voici la lettre que je vous demande de publier dans le Ribombu, et cela, pour répondre à la demande de mon avocat, Antoine Sollacaro (qui devrait, si tout va bien, recevoir une copie) et cela, afin de clarifier ma position. De là où je suis, j'ai peu de nouvelles de la Corse et toujours pas de nouvelles de ma famille, tant la pression est importante. Mais cela ne m'empêche pas de garder confiance et foi dans notre lutte qui, j'espère aboutira.

Je vous embrasse tous. Résistance ! Toujours et plus que jamais.



FACE QUASI DICIOTTU MESI CH´EIU MI NE SO ANDATTU DA CASA MEIA. DIPOI, SO SENZA NUTIZIA DI I MEI E ELLI, DI ME. SE MI SPRIMU OGHJE, GHJE PER RISPONDE A L´ACCUSE CHI SO PURTATE CONTRU A ME. PA PRINCIPIA, TENGU A RIAFFIRMA CHI PA CIO CHI TOCCA A A VIULENZA PULITICA IN CORSICA, AGHJU SEMPRE DIFESU A LISTESSA PUSIZIONE : PA ME, SO ATTI DI RESISTENZA DI PETTU A UNA PULITICA DI NEGAZIONE DI U NOSTRU POPULU E DI I SO DIRITTI. STA PUSIZIONE, A DIFENDERAGHJU FIN´CH´UN SARA SULUZIUNATU U PRUBLEMA PULITICU CORSU. SULAMENTU, UN DA A NIMU U DIRITTU DI GHJUDICAMI E DI CUNDANAMI CUME HE STATA FATTA SINA A AVA PARCHE EIU NEGU CU FORZA I FATTI CHI MI SO RIMPRUVERATU IND´E L´AFFARE DI « PETRUSELLA » E « ERIGNAC ». UN´CI AGHJU MICCA PARTICIPATU ! D´APRESSU A CIO CH´AGHJU SAPIUTU, DUI MILITANTI NAZIUNALISTI INCARCERATI MI HANU MESSU IN CAUSA. DIPOI PIU DI UN ANNU, MI SI RODE UNA QUISTIONE : PARCHE ? CI SARA UNA RAGGIONE IMPURTATISSIMA, MA UN TOCCA MICCA A ME A DALLA. D´ALTRA PARTE, TENGU A DI CH´UN AGHJU BENEFIZIATU DI NISUN CUMPLICITA IN LA ME SCAPPATA. U ME TRAVAGLIU CHI MI CHJAMAVA TANDU IN MUNTAGNA M´HA PERMESSU DI FRANCALLAMI. QUANDE M´APPRUNTAVA A TURNA IN CASA MEIA, AGHJU AMPARATU CHI ERA RICIRCATU… MA DINO, DIGHJA CUNDANATU ! AGHJU TANDU DECISU DI PIGLIA RINCULU, E AGHJU FATTU BEN. U ME BABBU E I SO AMICHI SUCIALISTI UN CI SO PER NULLA. A QUELLI CHI MI DUMANDANU DI PRISENTAMI DAVANTI A A GHJUSTIZIA FRANCESA, RISPONDERAGHJU CHI SO OMU DI CUNVIZIONE E CHI STA GHJUSTIZIA CHI HA CUNDANNATU ANTONE ADAMI A 11 ANNI DI PRIGHJO PA DUI ATTENTATI, CHI HA INCARCERATU U PUVARETTU MARCELLU LORENZONI A 18 MESI CU UN CARTULARE VIOTU (E A LISTA HE LONGA), E CHI HA RICAPPIATU DOPU A MANCU DUI MESI DI PRIGHJO L´INFAME BONNET E I SO « SBIRRI » CHI AVIANU CUM´E PRUGHJETTU DI RIATTIVA L´AFFRUNTAMENTE TRA I NAZIUNALISTI, STA GHJUSTIZIA D´ECCEZZIONE A U SERVIZIU DI A SRADICHERA DI U MUVIMENTU NAZIUNALE UN LA POSSU CAUZIUNA : UN PENSU MANCU STAMPA A METTEMI IN MANU ! VOGLIU PRUFITTA DI L´OCCAZIONE CHI M´HE DATA PA FA SAPE A LA ME MOGLIA E A U ME FIGLIOLU CARI, A A ME MAMMA TANT´AMATA, A ME FAMIGLIA SANA E A TUTTI I ME AMICHI CHI SO IN BONA SALUTE E CHI U MURALE HE D´ACCIAGHJU. TENGU A RINGRAZIA TUTTI QUELLI CHI, IN CORSICA E ALTRO, M´HANU TESTIMUGNATU AIUTU E SIMPATIA.
DA COMPIE MANDU UN SALUTU FRATERNU A TUTTE VITTIME DI A RIPRESSIONE.
EVVIVA U POPULU CORSU, EVVIVA A LOTTA, EVVIVA A CORSICA NAZIONE.



YVAN COLONNA, PATRIOTTU RICERCATU.




CARE SURELLE, CARI FRATELLI,

ECCU A LETTERA CHE VI DUMANDU DI PUBLICA IN LU RIBOMBU, PA RISPONDE A LA DUMANDA DI U ME AVUCATU, ANTONE SOLLACARO (CHI AVARIA, SE TUTTU SI PASSA BE, DA RICEVE UNA COPIA) A FINE DI CHJARIFICA A ME PUSIZIONE. DA INDUVE SO, AGHJU POCU NUTIZIE DI A CORSICA, E SEMPRE MICCA DI A ME FAMIGLIA TALMENTE A « PRESSIONE » ANNANTU A ME HE MAIO… MA UN M´IMPEDISCE MICCA DI TENE FEDE IN LA NOSTRA LOTTA CHI FORSE SBUCCARA. VERIFICATE SEMPRE CH´UN AGHJU MICCA FALTATU SCRIVENDU STA LETTERA IN LINGUA NUSTRALE, MA ERA IMPURTANTE PA ME DI FA CUSI.
TANTI BASGI A TUTTI D´UN PATRIOTTU RICERCATU E… RESISTENZA ! SEZMPRE E PIU CA
MAI
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 19:53 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Bonsoir  O Che, bonsoir tout le monde,

J'entends ce que tu dis, sur Colonna et les autres. Je n'aime pas les mots que tu emploies (déportés) ; ils ont un sens beaucoup trop lourds... dans une histoire encore présente et douloureuse pour beaucoup.

Je comprends la "peur" que l'on peut avoir quand on est militant nationaliste d'être arrêté lorsqu'on est soupçonné d'un crime sur un Préfet, crime de militants nationalistes.

Cependant, il n'y a pas que les nationalistes corses qui lorsqu'ils sont soupçonnés d'un crime ou délit, restent en préventive. C'est un problème de notre système judiciaire. Que l'on soit soupçonné de vol, de viol, de meurtre, d'attentat, d'association de malfaiteurs, c'est valable pour tout le monde ce genre de traitement.

Hors, tu imagines bien que toutes les personnes "soupçonnées" ne fuient pas comme Colonna.

Il est vrai que le temps est très long (et sur cela je veux bien signer une pétition) ; une longueur inadmissible les préventives, cette lenteur de la justice française.

La préventive, il faut savoir qu'elle sert justement, quand on n'a pas (ou pas assez) de preuve, à tenter de faire "craquer" le prévenu afin qu'il avoue ce qu'on lui reproche.

Elle sert aussi, bien sûr, pour "protéger" les témoins des éventuelles représailles, ou de potentielle récidive.
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 21:15 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Patrice Guyot a écrit:
Rebondissement à quelques jours du procès d'Yvan Colonnasamedi 10 novembre 2007 07h13

La chanteuse corse Patrizia Gattaceca a été transférée à Paris vendredi soir pour y être entendue par la justice sur ses liens avec Yvan Colonna, le meurtrier présumé du préfet Claude Erignac. Par ailleurs, on apprend que la défense a fait citer comme témoin le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant, contre qui elle compte porter plainte pour "subornation de témoin". Yvan Colonna comparaît à partir de lundi devant la cour d'assises spéciale de Paris pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998 à Ajaccio.
Patrizia Gattaceca a été arrêtée jeudi matin à son domicile dans les environs de Bastia. Elle devrait être présentée dans la journée au juge d'instruction Gilbert Thiel et pourrait être mise en examen pour "recel de malfaiteurs". Elle aurait reconnu en garde à vue avoir hébergé Yvan Colonna à deux reprises lors de sa cavale, pendant plusieurs semaines, fin 2002 et début 2003.
Son fils de 19 ans, Domenicu Santini, a été interpellé le 31 octobre dernier. Le jeune homme avait été retrouvé en possession, d'une cagoule, d'une arme blanche, d'une grenade "trafiquée". A son domicile, les policiers ont découvert un système de mise à feu et des modes d'emploi d'engins explosifs. Il a été et mis en examen et écroué dimanche dernier.
Les empreintes du jeune homme correspondent aux empreintes jusqu'alors non identifiées retrouvées sur un appareil de stimulation musculaire découvert dans la bergerie où Yvan Colonna a été arrêté en 2003.
Par ailleurs, les avocats d'Yvan Colonna prévoient de porter plainte pour subornation de témoin contre le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant. Selon Le Point, Claude Guéant a convoqué fin octobre à l'Elysée l'ancien patron de la division nationale antiterroriste Roger Marion pour s'assurer, écrit l'hebdomadaire, que "le bouillant commissaire s'abstiendrait de tout règlement de compte avec des policiers chargés de l'enquête sur l'assassinat du préfet Erignac, aussi bien durant les audiences du procès que dans le livre de souvenirs qu'il va publier".
Yvan Colonna comparaitra à partir de lundi devant la cour d'assises de Paris pour l'assassinat du préfet de Corse, Claude Erignac, le 6 février 1998. Le RAID avait arrêté le fuyard le 4 juillet 2003, dans une bergerie près de Propriano (Corse-du-Sud). Epilogue d'une enquête où querelles de personnes et rivalités de services se sont multipliées.


DERNIERE MINUTE ! PATRICIA GATTACECA LIBEREE



La chanteuse corse a été relâchée à Paris il y a quelques minutes.



Intrerpellée mercredi par la Sous-direction antiterroriste, Patricia Gattaceca vient d'être relâchée, à Paris, après trois jours de garde à vue. La chanteuse corse aurait avoué avoir hébergé Yvan Colonna au cours de sa cavale après la découverte d'empreintes papillaires sur un sac appartenant à l'assassin présumé du préfet Claude Erignac.



Antoine Albertini
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 21:38 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

http://www.investigateur.info/news/articles/article_2003_05_31_erignac.html
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 02:23 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Cette chanteuse corse a au moins le courage d'assumer son geste. Patricia Gattaceca reconnait les faits et les assume totalement, elle est prête à en "payer" le prix.
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 04:20 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Heureusement qu'ils ont des femmes pour assumer !

Elles ne portent pas la cagoule, c'est trop moche ...
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 15:11 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Okay  

"Si j'ai hébergé Yvan Colonna, je l'assume totalement", a déclaré Patrizia Gattaceca interrogée au téléphone par l'AFP, "d'abord parce que c'est ma conscience qui m'a dicté de le faire, aussi parce que j'ai obéi à une règle d'or en Corse, celle de l'hospitalité, et enfin c'est parce que je suis intimement convaincue qu'il est innocent". http://afp.google.com/article/ALeqM5iLeEpPN3_SZLOorYOAcMFsULqh3w

Un peu de provocation, est-ce cela l'hospitalité corse ?
http://www.afrik.com/article7558.html 

Je taquine Che, avec beaucoup de tendresses. Smile
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 15:51 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Hospitalité sélective, bien sûr !

Nationalisme et racisme sont étroitement imbriqués.

Le patriotisme, c'est aimer son pays.
Le nationalisme, c'est détester celui des autres. Charles de Gaulle
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 15:58 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

Betty Boop a écrit:
Okay

"Si j'ai hébergé Yvan Colonna, je l'assume totalement", a déclaré Patrizia Gattaceca interrogée au téléphone par l'AFP, "d'abord parce que c'est ma conscience qui m'a dicté de le faire, aussi parce que j'ai obéi à une règle d'or en Corse, celle de l'hospitalité, et enfin c'est parce que je suis intimement convaincue qu'il est innocent". http://afp.google.com/article/ALeqM5iLeEpPN3_SZLOorYOAcMFsULqh3w

Un peu de provocation, est-ce cela l'hospitalité corse ?
http://www.afrik.com/article7558.html

Je taquine Che, avec beaucoup de tendresses. Smile


salut so , c'est de bonne guerre de faire passer les corses pour des racistes , incroyable ! il y en a ,comme partout mais si je dis qu'il y en a moins qu'ailleurs ,on ne me croirait pas , c'est comme ça , les corses en ont l'habitude , il faut savoir que la corse est en voie de" libanisation " la population autochtone d'origine subie depuis l'annexion son extinction programmée ,nous en sommes presque arrivé à l'apothéose . 90 000 autochtones , 140 000 français ,et de 30 à 40 000 tunisiens ,marocains etc ...... le français ne comprendra jamais l'énorme portée de ces chiffres qu'il trouvera "normal " car il pratique la négation pure et simple , le peuple corse n'existe pas ! à partir de ce constat le problème de la reconnaissance ne se pose même plus dans sa logique d'état de droit et de la république une et indivisible , il ne reste que le conflit et la répression !

http://www.dailymotion.com/related/1802399/video/x1xlwy_ponte-novu-2007_new…
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news


Dernière édition par CHE le Dim 11 Nov - 16:39 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 16:20 (2007)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA Répondre en citant

MengWan a écrit:
Heureusement qu'ils ont des femmes pour assumer !

Elles ne portent pas la cagoule, c'est trop moche ...


salut , suprême , moi pas comprendre .
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:06 (2016)    Sujet du message: PROCES YVAN COLONNA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Nos passions... Sans limite ! -> Vive la Corse, terre de résistance ! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com