Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La fin d'Arrêt sur Images ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La télévision et ses avatars -> Arrêt Sur Images sur le net (et en vrai)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 19 Sep - 02:01 (2010)    Sujet du message: La fin d'Arrêt sur Images ? Répondre en citant

Nul ne peut m'accuser de ne pas avoir de sympathie ni de respect pour Daniel Schneidermann.

Depuis des années, fidèle spectateur de son émission de décryptage sur France 5, puis membre actif du forum associé (après l'explosion du forum de RipoStes - sur lequel j'étais surtout impliqué - pour cause de modération immodérée) signataire de la première heure des deux pétitions demandant le maintien d'Arrêt sur Images sur la télévision nationale, abonné payant dès l'ouverture, puis abonné avec soutien :



Bon ! Inutile de se vanter trop, quand on n’est pas dans la misère on peut aussi donner un peu plus que ce qu’on vous demande pour soutenir une voix qu’on aime et qu’on sait fragile…

J’avais décidé (et annoncé) que je cotiserais pour 100 € cette année – au lieu des 35 € demandés – pour diverses raisons, mais surtout parce que j’aime ce site…

Aujourd’hui je ne sais pas ce que je vais faire, bien conscient que ma cotisation, même majorée et plutôt généreuse pour tout dire, est loin d’être déterminante pour l’équilibre financier de cette structure. J’ai horreur de ne pas tenir ce que j’ai promis.

De toute manière, il y a une promesse que je vais tenir : j’ai annoncé à un garçon qui travaille avec moi que je lui offrirai un abonnement. Je vais le faire, bien entendu !

Pour ce qui me concerne j’avoue que je m’interroge.

D’abord je me suis fait jeter (une fois de plus)

Daniel, pour se justifier de ne pas pouvoir payer Alain davantage expliquait qu’il avait sauté sur Rafik, l’homme qui a vu un film (Avatar)… Voici ma réaction, qui a déplu au point de me valoir le bannissement :

J’hésitais un peu…

Peut-être aurait-il mieux valu sauter ailleurs ! Intégrer Rafik (et son gang de décervelés) tout en laissant filer le merveilleux Alain, c'est une idée pour le moins étrange... Il y a peu on m'a proposé d'échanger ma Jaguar pratiquement neuve, développant plus de 300 cv contre une 4L hors d'âge, très rouillée, avec 250.000 kms au compteur (bricolé) J'hésitais un peu, Mais je vais plonger, je sens que c'est tendance. Lâcher des trucs magnifiques (ou des gens) et les échanger contre rien du tout c'est vraiment mode ! Et j'adore être à la mode : ma 4L sera visible dans peu de temps, là où dormait mon fauve... Rafik sera visible aussi, là où Alain écrivait. Mais visible pour qui ?

***
Tragique, non ?



Voilà l’élégance d’@si… Tu oses dire ce que tu penses : banni !




Enfin la réalité c’est que Daniel à tout merdé cette semaine :

Alain Korkos s’en va, et on sent bien que ce n’est pas dans la joie…

Autant vous le dire, ce n'est pas une bonne journée. Ce matin, alors que j'étais en train de rédiger le neuf-quinze, Alain Korkos m'a annoncé par mail son départ du site. Un mail sans appel, conclu par ce salut : à la revoyure ! Premier effet : déstabilisation totale du matinaute, un neuf-quinze lourdingue comme jamais, trop péremptoire (ça ressemble à quoi, cette manière de juger Chabrol sur un seul film ?) des coquilles dedans, des erreurs de titre, et tutti quanti. C'est l'inconvénient des chroniques faites en direct, sans filet. Un rien peut déstabiliser le processus. Et après, allez rattraper tout ça !






Après ce désagrément passager, reste cette nouvelle : le départ d'Alain. Sale journée.
Avant tout, je suis triste.La voix d'Alain me manquera autant qu'à vous, le samedi matin. Et la surprise de découvrir quel sujet il avait choisi. Et ses audaces de vocabulaire. Et ses tags baroques. Et tout.La raison ? Officiellement, une raison de sous. C'est la banalité du monde du travail. Alain a demandé à être augmenté. En retour, je lui ai demandé d'attendre, pour savoir si notre exercice 2010 serait bénéficiaire ou déficitaire. Il ne l'a pas souhaité. C'est son droit. Alain est un garçon entier, c'est un de ses multiples charmes. Je ne sais pas si j'ai mené cette affaire au mieux. Peut-être pas. Je considère que mon boulot de patron, c'est de faire en sorte que le site reste au moins à l'équilibre. Si ça doit m'amener à dire non, je dis non. Si je peux dire oui, je dis oui. Je préfère.Comme souvent dans les questions de sous, cette revendication cache-t-elle autre chose ? Alain jugeait-il qu'on ne lui faisait pas la place qu'il méritait ? Je ne sais pas. Les abonnés, mais aussi l'équipe (et moi, au premier rang), lui prodiguaient les signes de reconnaissance. Mais comme disent les grand-mères, il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour.


Je ne cherche pas à masquer ma tristesse. Aucune porte n'est fermée. On n'est pas fâchés. A la revoyure, Alain !

Bon !

Ensuite je réagis, en prétendant que les ânes qui suivent Rafik comme un gourou foutent une merde pas possible…

Et je me fais virer ! Avec quelques autres au passage…

Parfait. Très chic !

Mais quand on va dans le mur en klaxonnant on ne peut s’arrêter là.

Daniel a donc poursuivi sa course. En décidant de faire l’émission de la semaine sur le livre anti-Zemmour de Mohamed Sifaoui. Un bon débat proche-oriental, tranquille…

Le titre :

"Zemmour refuse courageusement de débattre avec moi"
"Une supercherie française" ? Sifaoui et E. Lévy débattent du cas Zemmour

Grande classe !

Le problème c’est que le sujet n’intéresse globalement personne et surtout qu’Elisabeth Levy, grande copine de Zemmour et visiblement très consommatrice de produits pas vraiment licites a foutu une merde immonde sur le plateau.

À tel point que Daniel a du se fendre de ce texte dès le lendemain de l’émission :


Dur. L'émission de cette semaine a été une souffrance pour vous, et vous le criez dans le forum. Elle a aussi été une souffrance pour moi. Pour garder son calme, et tenter de mener le bateau au port malgré les hurlements d'Elisabeth Lévy, je vous assure qu'il faut vraiment espérer de la nature humaine.

Alors soufflons un peu, contemplons la magnifique illustration de cette chronique (ne me demandez pas pourquoi celle-là, je sens juste que j'en ai besoin) et reprenons. Comment avons-nous composé ce plateau ? J'ai découvert le livre de Mohammed Sifaoui par hasard dans une librairie. Son éditeur ne nous l'avait pas envoyé. Attiré autant par le sujet que par l'auteur, venant d'où il vient, j'achète, je lis, je me dis : enfin quelqu'un se colle au travail de réfutation de Zemmour, lémédias qui raffolent de Zemmour vont être obligés d'en parler. J'attends. Rien. Bon, ça va être pour notre pomme. On invite Sifaoui, qui accepte. Comme prévu, Zemmour refuse (quel intérêt pour lui à faire de la pub à un livre qui le ramène à son état d'imposteur ?), et je me demande donc : pour tenir le rôle de défenseur de Zemmour, qui ?

Je pense d'abord à Philippe Bilger, haut magistrat blogueur, qui a plusieurs fois défendu les saillies zemmouriennes. Mais il est aux antipodes. Elisabeth Lévy s'impose ensuite. Dans Causeur.fr, elle le défend systématiquement. J'ajoute que ce site (et le magazine mensuel dérivé) est bien tenu, intellectuellement maitrisé, agréablement discordant, même si au bout de deux ou trois articles les grosses ficelles apparaissent : le principe est d'être, comme Pierre Dac, contre tout ce qui est pour, et pour tout ce qui est contre. Avec juste un léger problème : ils ne se sont pas aperçus qu'à force de taper sur la-bien-pensance-Libé-Le Monde-les Inrocks, fantasmée comme toute-puissante, ils se retrouvent enrôlés dans le grand orchestre Mougeotte-Sarkozy-Hortefeux--Zemmour-Morano-Pernaut-Raoult-Besson-Thréard etc, qui dispose aussi d'une certaine puissance de feu. Mais enfin, chacun ses points aveugles.
Depuis la cessation de son éphémère activité de chroniqueuse sur notre site, je n'ai plus revu Elisabeth Lévy. On ne se fréquente pas dans la vie, on ne se croise pas. J'avais le souvenir de quelqu'un, certes, d'éruptif, mais enfin, d'accessible à une discussion. Je savais sa complicité avec Sifaoui. Je voyais bien son cinéma sur les autres plateaux, mais je me disais que chez nous, en confiance, c'était jouable. L'échange d'arguments. La joute intellectuelle. Le désir de convaincre. La disponibilité à être convaincu. Tout ça. Je pense toujours que les gens valent mieux que ce qu'ils montrent.

Patatras.

Que dire ? Evidemment, Elisabeth Lévy, sur le site, c'est fini. Ni-ni, ni. Promis. Non pas que sa "mouvance idéologique", comme elle dit, ne mérite pas la parole, il est toujours plus intéressant de débattre avec des gens d'opinions discordantes, et dérangeantes. Mais preuve est faite qu'elle est désormais ailleurs. Elle appartient à un autre monde, dont je n'ai pas les clés (et je ne tiens pas spécialement à les avoir). Pendant ses chantages au départ, je me disais, comme beaucoup d'entre vous j'imagine, "ah oui, qu'elle parte. On va souffler." J'aurais dû lui dire. Au point où on en était.

Peut-être aussi aurait-on dû expurger l'émission de tout ce cirque, et vous proposer une version courte, à côté de la version longue. Prisonniers de notre dogme (on ne coupe rien) on s'est même refusés à l'envisager. Mais il ne faut pas être prisonniers des dogmes.
Reste un problème accessoire : faut-il consacrer de l'énergie à réfuter le zemmourisme, à démonter les fausses évidences, les approximations, les raccourcis, les arnaques ? Je pense plutôt que oui. Mais il faudra le faire autrement (même si on peut toujours se dire, pour se consoler, que cette affligeante émission a le mérite pédagogique de montrer, en creux, l'inaptitude du zemmourisme à supporter une contradiction argumentée).

Désolé pour votre vendredi soir. Désolé pour le moment d'excitation neuronale que vous attendez (ah, tous ces nouveaux noms, dans le forums.Tous ces spectateurs habituellement muets, donc, j'imagine, satisfaits. En creux aussi, c'est tout de même un réconfort). On essaiera de ne pas recommencer.

RIDICULE !

Cette émission il ne fallait ni l’imaginer, ni l’enregistrer ni la mettre en ligne…

Impardonnable !

Avant de donner des leçons aux autres il faudrait songer à être bon soi-même, c’est la moindre des choses.

La suite bientôt. Ou pas.

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Sep - 02:01 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 23 Sep - 00:07 (2010)    Sujet du message: La fin d'Arrêt sur Images ? Répondre en citant

Didier Porte meilleur sur Médiapart que sur @si, est-ce possible ?



Incroyable, non ?

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 27 Sep - 18:17 (2010)    Sujet du message: La fin d'Arrêt sur Images ? Répondre en citant

Cette fois ça sent le roussi...

Voici mon épître aux @sinautes :


Désolé, je n’ai pas eu le temps de faire court

Les meilleures choses ont une fin, et les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures comme chacun le sait (ou devrait le savoir)…

“Banni” sans même en être informé et sans précision de durée je le suis toujours deux semaines après cette sanction que je juge grotesque (tricard à vie, peut-être)…

Le procédé qui m’est appliqué par des gens qui font profession de défendre la liberté d’expression est indigne, pour ne pas dire inqualifiable !

Voici le texte qui m’a valu cette mise à l’écart :

“J’hésitais un peu…

Peut-être aurait-il mieux valu sauter ailleurs ! Intégrer Rafik (et son gang de décervelés) tout en laissant filer le merveilleux Alain, c'est une idée pour le moins étrange... Il y a peu on m'a proposé d'échanger ma Jaguar pratiquement neuve, développant plus de 300 cv contre une 4L hors d'âge, très rouillée, avec 250.000 kms au compteur (bricolé) J'hésitais un peu, Mais je vais plonger, je sens que c'est tendance. Lâcher des trucs magnifiques (ou des gens) et les échanger contre rien du tout c'est vraiment mode ! Et j'adore être à la mode : ma 4L sera visible dans peu de temps, là où dormait mon fauve... Rafik sera visible aussi, là où Alain écrivait. Mais visible pour qui ?”

Pas gentil pour Rakik et son fan-club ? Et alors ? Je l’assume parfaitement : ces gens ont certainement plein de choses à se dire, ils sont très pros de rien du tout… mais ils n’ont rien à faire sur @si, à mon avis (qui ne vaut plus très cher à l’évidence, mais @si non plus ne vaudra pas grand chose dans un proche avenir…)

Pardon ! Ils ont quand même une fonction : détruire en un moment ce que deux ans et demi d’efforts avaient permis de bâtir autour de la résurrection d’Arrêt sur Images, sur le net.

@si plutôt content que nous soyons là, à l’origine, pour signer les pétitions et surtout pour cotiser, n’est-ce pas Daniel ?

Le Rakif-gang n’était pas encore de la partie, ces sujets-là (la révolte contre le baillonage des journalistes qui dérangent) ne sont pas les siens, l’essentiel de ses membres étaient d’ailleurs – dans ces lointaines périodes – accrochés aux mamelles de leurs mères, qu’ils tétaient avidement…

Maintenant ils sont accrochés aux mamelles d’@si, hélas !

Allons, je vais essayer de la faire pas trop longue (quoique, étant sur le net, c’est Sans Durée Fixe, hilarant, n’est-il-pas ?)

J’observe les désertions (ou la raréfaction) de la plupart des piliers, de ceux qui ont fait les fora d’@si. C’est impressionnant… On dirait que passé un certain nombre d’erreurs même les plus mordus finissent par baisser les bras. Ces derniers jours ils ont été servis en matière de lourdes conneries, c’est le moins qu’on puisse dire !

Ayant beaucoup enseigné le commerce j’ai toujours tenté de faire comprendre à mes étudiants que ce qui est difficile, long et onéreux c’est de gagner des clients… Les perdre c’est à la fois facile, rapide et hors de prix !

Où sont la Bysonne, L-P R, Marcel Verplaeste, Agathe Feeling, Arnaud Romain, pow wow, Mon Nombril, Gamma GT, Isa et tant d’autres ?

Il y a beaucoup plus grave : la désertion des fora qui suivent les vrais thèmes d’@si :

11 post pour Laure sur Hadopi en 24 heures (16 au bout de deux jours…)

40 pour Didier en 24 heures toujours

56 sur l’émission de la semaine (Racoleuse mais ratée) en près de 24 heures

95 pour Judith en 48 heures

786 pour Rafik sur “Avatar” (une fois de plus) en trois semaines

30 pour Rafik toujours, en deux heures sur la New French Wave (quel anglais racoleur et cuistre), que des bastons, du mépris et des regrets pour Alain auxquels je m’associe naturellement… Deux heures après treize contributions ont été coupées par les ciseaux d’Anastasie et remplacées par de nouvelles contributions pas davantage passionnantes, mais moins agressives. Le grotesque le dispute au lamentable : quand on lance ce genre de sujets on devrait savoir que le public qui suit n’a pas inventé la machine à cintrer les bananes (ou alors il faut faire un autre métier !)

12 pour Daniel aujourd’hui (le Matinaute du lundi) en 5 heures…



C’est gai, non ?

J’ajoute que la vision mercantile de Rafik pose problème à l’évidence, ainsi que son goût immodéré pour le cinoche répugnant et sa capacité à écrire des bourdes de ce calibre : “[…] bon nombre de nos compatriotes seraient gênés d'apprendre que le rayonnement culturel de la France éternelle est partiellement maintenu en vie par du jeu vidéo, du rap, de l’électro, de la baston ou du gore.”

Il appelle ça “maintenu en vie” ? Quelle vie ? Celle des morts vivants ?

Ne voyez-vous pas que vous creusez avec enthousiasme la tombe d’Arrêt sur images qui deviendra dans trois mois “Images sur Rakik” ? ou “ERREUR 404”

Êtes-vous vraiment aveugles à ce point ? En si mauvaise posture financière qu’il vous faille en passer par-là ?



Quelle claque malgré les coupes sombres dans les commentaires… Pathétique !



Et voilà comment on s'en sort : minable !

J'ajoute que la vérité est très simple : les fils qui attirent des contributions sont ceux qui ont des bastons. De plus la plupart des @sinautes, sur ces fils, commettent des infractions plutôt pires que les miennes. Ce qui ne dérange personne et surtout pas moi !

À l’heure où j’écris (dimanche 26 septembre 2010, 15 : 00) sur 119 contributions – celles qui restent après les lourds passages d’Anastasie - 12 sont signées “LeVeilleur” (10%)

00 : 50 : 178 contributions dont 20 du sympathique Veilleur…

Quoi qu’il en soit je regrette profondément que vous en soyez arrivés là, et je ne suis pas très certain d’avoir envie de participer à la suite de l’aventure compte tenu de vos choix éditoriaux et de la grossièreté dont vous faites preuve à mon égard, alors que je n’ai transgressé aucune des règles qui régissent les échanges sur le net, n’insultant qu’avec beaucoup de modération des gens qui ne se sont jamais privés pour m’injurier lourdement.

J’ai failli vous proposer un deal hilarant :

- Je ne réponds à aucune insulte.

- Je ne mets surtout pas en cause un membre de l’équipe d’@si.

- Je ne véhicule que des thèses labellisées de gauche et de préférence d’extrême gauche.

- Je professe que j’adore les films que Rafik fait semblant de commenter (Aïe, une rechute)

- Je me contente, sans commentaire, des émissions médiocres comme celle avec Elisabeth Levy ou celle sur les retraites qui permet d’économiser un somnifère pour un sommeil réparateur.

- Je ne déplore pas le départ d’Alain, la raréfaction de Judith ni celle de Guy…

… Et en échange j’ai le droit de revenir !

Oui ! mais non ! parce que dans ces conditions ça ne m’intéresse pas !

Faire semblant de se battre pour la liberté d’expression, en pratiquant comme vous le faites, c’est un sommet de l’hypocrisie…

Lorsque vous avez été virés du service public j’ai pris parti pour vous. Quand Siné a été viré par Val j’ai pris parti pour lui (et contre Daniel au départ – Là encore c’est moi qui avais raison, le bon Daniel ayant du faire amende honorable…). Quand Porte et Guillon ont été virés par Val j’ai pris parti pour eux…

Qui prendra parti pour moi, viré par vous ?

Je tiens à préciser que les réactions épidermiques qui m’ont valu une éjection manu militari venaient de mon attachement au bon fonctionnement du site, gravement atteint à la fois par le départ d’Alain et par le débarquement des thèmes Rafikiens ainsi que par son gang de jeunes auto-proclamés “cinéphiles” (s’ils avaient croisé Jérôme Prieur mon meilleur ami depuis près de soixante ans, peut-être commenceraient-ils à comprendre ce que signifie ce mot ! En réalité je tentais d’alerter sur ce qui était en train de se passer. En vain, les monarques couards ont toujours fait exécuter les porteurs de mauvaises nouvelles, ignorant qu’ils ne font disparaître que le messager, non le message…

La suite me donne-t-elle assez raison, hélas ? En mon absence forcée le trouble s’est-il apaisé ? Il s’est largement aggravé, bien au contraire… Qui allez-vous virer maintenant ?

Avec regret, mais pas sans espoir (je songe ici à Miklos Jancso, cinéaste qui m’intéresse, je le confesse, davantage que James Cameron)

Une bonne nouvelle quand même : mon ami Gérard Mordillat (pan sur le bec de ceux qui me croient de droite) a adapté Les Vivants et les Morts, son magnifique roman qu’il faut lire toutes affaires cessantes. Ce sera diffusé en Prime Time sur France 2 à partir du 6 octobre. Pas belle la vie ?

Qui est vivant, qui est mort ? C’est toute la question !





Ces documents pour ceux qui me croient "de droite" (Gérard est communiste)


Patrice Guyot
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 29 Sep - 14:24 (2010)    Sujet du message: La fin d'Arrêt sur Images ? Répondre en citant

Tournage et interview de Gérard

ET ICI UN EXCELLENT RÉSUMÉ


***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 24 Oct - 23:07 (2010)    Sujet du message: La fin d'Arrêt sur Images ? Répondre en citant

Je vais m'occuper d'Arrêt sur Images,

Cette semaine...

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 22:57 (2010)    Sujet du message: La fin d'Arrêt sur Images ? Répondre en citant

Les serveurs ont explosé...

Écran blanc !

Ce n'est pas à cause de l'émission de ce soir qui n'a exactement

AUCUN INTÉRÊT,

De mieux en mieux !

P.S. : Je vois l'émission sur iPhone !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:51 (2016)    Sujet du message: La fin d'Arrêt sur Images ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La télévision et ses avatars -> Arrêt Sur Images sur le net (et en vrai) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com