Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mui Ne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> SAÏGON 2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 23 Jan - 13:25 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Le temps étant très médiocre (bien que chaud) je me suis intéressé (entre autres) à une bande de fourmis minuscules (3 mm maxi)

Comme j'éclusais tranquillement une vodka orange sur la terrasse j'ai décidé d'ouvrir un open-bar pour elles, une goutte a suffi...

Voilà le spectacle... Ah ! Les pochetronnes ! Elles se sont donné le mot, se sont murgées comme des brutes et se sont très mal tenues !

Ci-dessous un déroulement chronologique des opérations :









Et là je démontre accessoirement que je sais, tout comme Yann Arthus-Bertrand, faire des photos de coeurs... Vus du ciel.

Sauf que ce sont ces petites salopes qui se finissent tranquillement !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...


Dernière édition par Patrice Guyot le Mar 25 Jan - 16:47 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Jan - 13:25 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 23 Jan - 16:42 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Et voici le film authentique en direct live de cette effroyable débauche formique !



Quelle honte, parlez-moi du sens moral des fourmis après ça!

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 06:18 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

J'aurais préféré un reportage sur des jolie vietnamiennes titubantes ... Embarassed

Les fourmis, il y en a plein partout ici aussi, mais elle n'ont pas le corps rayuré
(monocolores noires ou rouges, de toutes les tailles jusqu'à 1cm), conclusion
les tiennes sont évadées d'un pénitencier HIC

Cool

PS:Heureusement, ce clip n'est pas accompagné d'un cours sur la formication !
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 16:55 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Les Vietnamiennes titubantes c'est heureussement rarissime : je n'ai jamais vu ça en fait...

Pour la formication je vais y songer, c'est un sujet intéressant !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 18:39 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Pour les enfants de coeur qui ne connaissent pas le kitesurf, séance de rattrapage accéléré :


Nous y voilà : Mui Ne est LE SPOT du Vietnam...



Les téléobjectifs c'est magique, belle fille au demeurant...



Un léger côté chauve-souris, non ?



Oh ! Pardon ! Bao se baigne !



Tout est dans la décontraction !



Oui, nous sommes bien au Vietnam, peut-être un peu triste cette cohabitation entre vacanciers fortunés et gens très démunis...

















Quelques pays connectés... Jean-Pierre en Suisse, Meng en Thaïlande, je ne sais qui en France et ma pomme au Vietnam...

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...


Dernière édition par Patrice Guyot le Sam 24 Sep - 19:17 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mar 25 Jan - 00:50 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Le kite-surf, il y a çà aussi à Samui, et les hôpitaux pour touristes aiment bien
(après la moto, bien sûr !)

Mais l'endroit pour ce sport n'est pas tout près de chez moi (je ne risque pas
qu'un adepte vienne s'écraser sur mon toit !)

Mr. Green
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 26 Jan - 13:36 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Je crois effectivement qu'il y a pas mal de gaufres (enfin sur les trottoirs enneigés c'est pas mal aussi...)

Mais il est vrai qu'un couillon s'est banané du côté de Biarritz (enfin près de chez Mimi) sur un sixième étage d'immeuble ! Ils sont fous ces surfeurs !

Quelques photos, avant que vous ne pensiez que je suis en grève (en fait c'est ma cheville qui limite terriblement mes déplacements !)



Bao Gy en pleine accélération




Kim Chi sort de l'eau,




Le Boss tente de réparer sa cheville dans l'eau (succès modéré)




Spécial Meng... Je ne sais pas ce qu'ils vendent, des trucs pour touristes, à l'évidence...




Tissage ethnique pour touristes



Serpent, crocodile, kangourou (page suivante avec les autruches) ? Pour ma part un crabe au tamarin me plairait davantage...



Un look destroy bien étudié, mais un peu factice...



L'orchestre Cham



Un très joli verre de vin de Dalat (1.500 m d'altitude, la ville du printemps éternel), proche du Beaujolais, délicieux en tout cas!



L'endroit est totalement envahi par nos amis russes, par botte de 144 (la grosse en parfumerie) Ils ont pris goût au Vietnam quand ils aidaient leurs camarades communistes à buter les amerloques...



La cuisine à feux vifs, magnifique...



Une immense tablée vietnamienne et un reflex Canon...



Le Boss, bien atteint mais toujours vivant (j'écris ça pour mes diverses ex-femmes, compagnes et maîtresses qui suivent attentivement mes aventures !)



Un petit croco?

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mer 26 Jan - 15:06 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Il y a quelques "t'aï" (thaïs ethniques) au Vietnam ...

Pour les russes, maintenant ils ont le droit de voyager comme nous autres, alors qu'avant on
ne risquait guère d'en croiser ici ou là !

En plus de çà, la mentalité "dépensière" (*) russe bien connue les fait apprécier en Orient ...

Cool

(*) : Le "style russe", c'est faire la nouba d'enfer quand on a un peu de fric, puis crever la dalle
après, surtout pas de faire des éconocroques et du saupoudrage ! (les polonais étant un peu pareil,
les épouses venaient les jours de paye chercher les maris à l'usine pour ramasser un peu de
pognon avant qu'ils n'aient tout bu avec les copains Wink )
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 26 Jan - 17:23 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Je vois avec plaisir que tu parles couramment le "SanAntonio": "éconocroques" c'est excellent !

Il faut dire que cette façon désinvolte de claquer le pognon est assez la mienne...

Mais je dois dire que ces russes ne me semblent pas tous très fins, sous réserve d'inventaire.

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mer 26 Jan - 23:12 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Patrice Guyot a écrit:

Mais je dois dire que ces russes ne me semblent pas tous très fins, sous réserve d'inventaire.
***

Je ne connais pas de nationalité dont tous les représentants soient "fins", en plus de çà les
russes ne peuvent voyager que depuis très peu de temps (ils se lâchent un peu peut-être) !

Cà me rappelle de nombreuses fois où, dans l'avion, je sentais que les gens d'à côté étaient
vaguement "plouc", une fois une brave dame m'avait même demandé si j'avais déjà voyagé
en avion, puis demandé combien de fois ...

Ayant répondu (en levant les yeux au plafond) "oh, plus de 100 fois", la conversation s'est
arrêtée là !

Il y a aussi les gens qui boivent "un peu trop" pendant le vol (la peur) et aussi les applaudissements
lorsque l'avion atterrit sans crash !!!!

J'ai fait venir ma mère en Thaïlande une fois, et la pauvre a un peu "pété les plombs" de panique
(elle ne parlait pas anglais et ne comprenait que moi, SON fils), j'ai regretté après vu le stress
généré par ce voyage (enfin, elle a tout de même fait connaissance de la famille de Madame !)

Bref, les touristes sont tous des humains, avec les qualités et les défauts associés ...
(un jour faudra que je raconte mon premier voyage Amsterdam-Bangkok avec Bangladesh Airlines !!!!)

Mr. Green
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 27 Jan - 11:23 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Hi ! hi ! Je suis d'accord sur tout !

Pour les russes nous avons à la réception de l'hôtel une petite de Vladivostock (l'iPhone me dit qu'il y faisait -23° C la nuit dernière, -11° pour la journée, faut pas oublier les gants...)

En dehors du russe elle parle parfaitement français, très bien anglais, un peu espagnol et même italien... Elle finit des études supérieures de commerce accessoirement !

Faut-il dire combien j'ai de sympathie pour ce genre de gens ?

Mais là j'ai vu des boeufs, franchement, genre maquereaux en goguette ou businessmen véreux, les yeux injectés de sang à 9 heures du matin pour cause d'alcoolisme forcené (à 25 ans !)

C'est d'autant moins agréable que tout le monde sait d'où vient leur "amour du pays" ! D'un autre côté je ne songe pas à faire du PG Express un brûlot antipopov, même si j'ai d'autres raisons moins publiques de ne pas porter ce peuple dans mon coeur (sans toutefois mettre tout le monde dans le même panier, bien entendu)

L'avion c'est drôle, c'est un point focal des clivages générationnels et sociaux. Beaucoup de gens, aujourd'hui encore, en France n'ont jamais pris l'avion : pour aller où, en fonction de quelle curiosité, de quelle nécessité... Et éventuellement avec quel argent ?

Pour ma part il m'est arrivé de faire jusqu'à cinq trajets en avion dans la semaine du temps des directions commerciales, en fait je monte dans l'avion comme dans le métro (en sachant que 13 heures entre Paris et Saïgon c'est plus long que Châtelet-Concorde sur la ligne N°1 !)

Le voyage sur Bangladesh Airlines !

Le voyage sur Bangladesh Airlines !

Le voyage sur Bangladesh Airlines !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Jeu 27 Jan - 15:14 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Bon, j'ai réussi à vaincre un peu ma paresse naturelle pour faire un p'tit récit ...

En 1979, jeune veuf je me baladais le soir à pied pour penser à autre chose ...

Je faisais une sorte de circuit, qui partait de la Porte d'Ivry, remontait vers la Place d'Italie, puis Denfert puis direction la Seine ...

Près du Luxembourg, je passe devant une boutique "Nouvelles Frontières" toute récente avec affiché, sur un placard manuscrit, "Amsterdam-Bangkok A/R 1800F" !

Peu de temps avant, le Vietnam avait commencé d'envahir le Cambodge et j'avais entendu un commentaire narquois à la radio qui racontait que seuls les embouteillages de Bangkok pouvaient les arrêter.

Comme j'avais toujours vécu au milieu des explications sur ce qu'était la Pologne "avant les communistes", çà avait fait un peu "tilt" dans ma tête (faut que je voie çà avant qu'ils ne "basculent" aussi) et le prix affiché de ce vol m'a incité à me lancer !

J'ai donc acheté un billet correspondant à 12 jours de vacances, sans même me poser de question sur la compagnie ...

La date venue, j'ai pris le train pour Amsterdam, puis ai trouvé un "bouge" pour passer la nuit.

Le lendemain matin (un Samedi), je me rends à l'aéroport (Schipol) et là je retrouve quelques autres passagers qui attendent ...

A l'heure annoncée, pas de départ, on commence à "tirer la g.eule", puis après 3H on apprend qu'un avion venant de Londres se pose spécialement pour nous prendre car l'avion prévu a éclaté un pneu à l'atterrissage et ne pouvait donc pas repartir le même jour (des vérifs à faire sans doute).

Le Boeing707 arrive de Londres et il est déjà quasiment plein, et si à l'époque je n'avais pas de "bedaine", mes jambes étaient aussi longues (sinon plus) qu'aujourd'hui ...

Je me trouve une place à côté d'un vieux type en turban, assis en tailleur sur son siège et le type commence à me donner des coups de coude !

J'enlève le coussin des fesses (assis plus bas j'ai plus de place pour les genoux) et je place ce coussin sur l'accoudoir commun pour "absorber" les coups de coude du fakir d'à côté !

Le type se plaint à une hôtesse à qui j'explique le pourquoi de mon installation bizarre ... (j'ai appris après que, pour les hindous "croyants", les blancs sont en-dessous même des "intouchables", pire que des moins-que-rien !)

Escale imprévue à Doha, capitale du Quatar, on descend et on se regroupe dans une aérogare minable avec des sièges durs et des portraits géants d'émir accrochés aux murs ...

Et là, on apprend que le personnel est parti en ville pour dormir car suite au pneu éclaté ils ont dépassé leur quota !

Et nous voilà donc dans ce local de m... à attendre que les hôtesses et les pilotes aient fait leur somme réglementaire ... (6H d'attente après le retard)

On repart ensuite (plus très frais !) et atterrissons à Dacca (capitale du Bangladesh -pays dont j'avais entendu parler grâce à George Harrisson).



Bien entendu, on a raté la correspondance pour Bangkok et on est emmené dans "le plus bel hôtel de la ville" où on se voit attribuer des piaules ...

Une douche et un repas plus tard, on apprend que la prochaine correspondance est dans une semaine ...

Un groupe se forme et décide de s'en aller au bureau de "Biman" pour exiger qu'on soit mis sur un vol d'une autre compagnie !

J'étais avec des anglais, assez marrants les mecs (la boisson alcoolisée n'étant pas incluse dans le "tout-gratuit", ils n'étaient pas pétés).

Venant en groupe décidé, les gens du bureau cèdent et nous collent sur le vol de la THAI qui part le lendemain début d'après midi ...

Je passe sur le type dans la rue qui voulait me cirer de force mes pompes en cuir retourné et sur ceux qui proposaient du H ou même carrément des petites filles !

Le repas du soir se passe dans l'enceinte de l'hôtel, qui ressemble un peu au mur de séparation Israël/Palestine, avec des zozios noirs posés sur le haut du mur ...

De temps à autre, un zozio fait une attaque en piqué pour s'emparer d'une partie du contenu de l'assiette d'un des pauvres voyageurs perdus ...

Je passe aussi (je n'avais jamais voyagé en pays musulman et mon éducation polonaise m'a fait réagir) sur le fait que les serveuses font le tour de table pour servir les mecs, puis, lorsque tous les mecs sont servis, servent les femmes !

Le soir avec "mon" petit groupe on va voir une sorte de "cirque" en ville, les distractions n'étant pas pléthore ...

Une tente, genre chapiteau, une queue se forme et on est presque les premiers.

Quand le rideau (qui sert de porte) s'ouvre, miraculeusement on se retrouve les derniers à entrer (çà vous passe à gauche, à droite, par-dessous à une vitesse incroyable !)

A l'intérieur, un type en turban cause cause cause (on ne comprend rien bien entendu), puis on amène sur l'estrade une "fille à barbe" ou "fille-singe" pleine de poils partout mais avec un regard désespéré -beurk, on est sortis !!!!

Retour à l'hôtel en cyclo-pousse, le pédaleur devait faire 30kg tout mouillé et avec deux gaillards derrière c'était pas la joie dans les côtes, les anglais encouragent en rigolant (et là, je me suis mis à les "haïr").

A cette occasion, j'ai changé un peu d'argent et m'étais retrouvé avec un monceau de billets (sans savoir que çà n'avait aucune valeur en dehors du pays).

Et voilà comment s'est passé mon premier vol vers l'Asie, avec la célèbre Bangladesh Biman Airlines ...

NB:Les biftons -des TAKAS- je les ai gardés pendant des années jusqu'à ce que je trouve un changeur indien à Bangkok qui les prenait ! (pour quelques poignées de riz, bien sûr) et la simple évocation du Bangladesh suffisait à me faire fuir !

Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 27 Jan - 17:43 (2011)    Sujet du message: Mui Ne Répondre en citant

Quel récit sublime et succulent Meng !

Merci !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:58 (2016)    Sujet du message: Mui Ne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> SAÏGON 2011 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com