Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Eva Joly va nous dégoûter de l'écologie !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La Politique intérieure, source de rigolades sans fin...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 12:27 (2011)    Sujet du message: Eva Joly va nous dégoûter de l'écologie ! Répondre en citant

Voici la matinale de D. Schneidermann :

Jour de punition au Figaro: on demande un volontaire pour le portrait d'Eva Joly. Qui s'y colle ? Allez, Jim. Donc, Jim Jarrassé s'acquitte de la tâche, sous le titre "l'irrésisitible ascension d'une combattante". Irrésistible et combattante: charme et pugnacité, force et fragilité, tout est dit dès le titre, dont l'article n'est qu'une longue déclinaison. Il faut lire Jim mot à mot. Et allons-y, dès les premières lignes, pour la "farouche volonté" qui la caractérise (la volonté d'une femme ne saurait être que "farouche"). Dans sa grise Norvège natale, "elle rêve de nouveaux horizons" (car la fille, irrésistible et farouche, rêve, on le sait bien depuis la dernière campagne de recrutement de l'Education nationale). Certes, avec "sa longue chevelure blonde coiffée en chignon, elle termine troisième" au concours de Miss Norvège (anecdote dont le sens politique n'échappera à personne), mais ses rêves n'en sont pas comblés.

Voici donc l'ascensionnelle à Paris, jeune fille au pair dans une bonne famille de la rive gauche (peut-être même abonnée au Figaro, c'est dire si ce qui va suivre est concernant pour les lecteurs), les Joly. Le charme opère: le fils de famille "tombe amoureux d'elle" (et pas elle de lui ?) Mariage. Reprise des études. Enfin, elle "décroche un poste" de conseillère juridique à Etampes (les hommes, eux, sont banalement embauchés). Quelques années plus tard, au CIRI, elle "s'épanouit rapidement" (un homme y aurait réussi, accumulé les succès, les restructurations, aurait sauvé des entreprises, accompagné le développement de start ups, bref il aurait une sorte de "bilan". Mais la fille est en quête "d'épanouissement", le job décroché n'étant qu'un prolongement du yoga). "Je me sentais plus sûre de moi" écrit-elle dans ses mémoires. (D'accord, Jarassé ne fait là que reprendre une citation. Mais dans l'autobiographie d'un homme, aurait-il choisi cette citation-là ?)

Suite et fin de la saga ascensionnelle. La juge Joly (on vous passe les étapes) devient "une icône" (où un homme serait devenu un symbole), fait l'objet d'un film de Chabrol, qui voit en elle "un subtil mélange de rigidité et de fragilité" (miam, on en mangerait). Mais "ébranlée" par le suicide de son mari ( fragile, vous disait-on), celle qui est surnommée "Eva la diva" (par qui ?) "plaque tout" (un homme aurait "claqué la porte"). Fuite en Norvège, où elle "rédige des déclarations" (toutes fortes en rédac, on ne peut pas leur enlever ça, mais des bavardes impénitentes). Retour en France, elle est "propulsée un peu par hasard" candidate à la primaire écolo (tellement charmant, de jouer avec ces petites choses). Heureusement, ouf, elle "apprend à sourire", sans toutefois pouvoir s'empêcher de taxer de "racisme d'Etat" la politique sécuritaire de Sarkozy (le côté rigide, cette fois, retour à la dualité du titre, et fin du portrait peppermint). Personne n'est parfaite.



Ça ne sent pas la sueur, c'est sûr !

Et ma réaction :

On ne voit pas bien pourquoi elle aurait changé...  

Difficile, malgré une lecture attentive de décrypter, cher Daniel, si votre texticule matitudinal est une forme d'allégeance au féminisme qu'il est de bon ton d'arborer par oral et par écrit - surtout quand on est un homme - ou, tout au contraire, l'expression d'une rancune vaguement jalouse envers les hyperboles systématiquement employées à propos des fichues fumelles !

Par ailleurs le côté "irrésistible" de la dame ne me semble pas évident... Ceux qui l'on croisée comme juge d'instruction semblent l'avoir trouvée irrésistiblement chiante. On rencontre de toute manière peu de joyeux drilles chez les juges d'instruction, sans pouvoir expliquer ce curieux phénomène...

On ne voit pas bien pourquoi elle aurait changé, d'autant que ce genre de défaut a tendance à s'aggraver avec l'âge !

J'ignorais que son mari s'était fait seppuku (hara-kiri), quelqu'un sait-il pourquoi ?

Enfin après un gouvernement d'avocaillons est-il bien utile de s'affubler d'un gouvernement de juges ? Une équipe de comptables et d'économistes dignes de ce nom ne serait-elle pas mieux à sa place compte tenu de l'orage du tremblement de terre qui s'annonce ?

Pour finir, malgré ses lunettes rouges plutôt sympathiques (vertes ce serait un peu trop téléphoné), mon manque de sympathie pour les juges d'instruction français qui ont une très fâcheuse tendance à instruire beaucoup plus volontiers à charge qu'à décharge, m'interdira de voter pour Gro 1...

... Et même cette bonne Gro me guérira probablement de l'écologie qui est devenu un business comme un autre, et pas plus attractif que les autres... Je suppose d'ailleurs qu'ils nous fourreraient des éoliennes partout (quelle horreur)

À part ça pas trace de Joly dans le Figaro papier qui se consacre plutôt au foirage de la honeymoon monégasque et Sud Africaine avec 16 km de distance entre l'hôtel de chacun des tourtereaux (j'ignorais qu'Albert était aussi bien monté, les Princes sont vraiment une espèce à part !)

Et Europe 1 nous a infligé la très abominable Christine Ockrent pendant une heure et demie sans lui poser la moindre question gênante, ce qui est un exploit digne du Guinness...

C'est tout pour ce matin, un léger apéritif s'imposera dans un moment pour faire passer le léger coup de spleen que cette avalanche de catastrophes ne peut manquer de faire naître, y compris chez les plus solides !

1 : Gro est bel et bien le premier prénom d'Eva !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Juil - 12:27 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La Politique intérieure, source de rigolades sans fin... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com