Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La première Lettre Ouverte à Daniel Schneidermann, et les suivantes...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> Le Retour du Journal Express de PG avec son Billet d'Humeur Maussade
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 14:48 (2011)    Sujet du message: La première Lettre Ouverte à Daniel Schneidermann, et les suivantes... Répondre en citant

Message de Daniel Schneidermann :

Bonjour PG,

Le ton de vos derniers posts, en contravention avec la charte du forum, nous a contraints, une fois encore, à vous prescrire une cure de sevrage obligatoire, d'une durée d'un mois.

S'agissant d'une récidive dans la surchauffe, nous aurions pu vous exclure définitivement de ces forums, mais j'ai souhaité prendre en compte votre fidélité et votre assiduité d'abonné.

Revenez-nous dans un mois en pleine forme...et calmé !

Cordialement,

DS

Première LETTRE OUVERTE :

Bonsoir Daniel,

Non ! Le ton de mes posts n’est en contravention avec rien du tout.

J’ignorais d’ailleurs votre vocation de contractuelle !

Il est brusque parce que ma femme est insultée, ce qui est intolérable, et que votre modératrice ne fait rien (sauf couper d’inoffensifs messages quand d’aventure elle sort de sa léthargie ordinaire), 24 heures après avoir été prévenue par mon premier tirage de sonnette depuis des années, et simplement parce que c’est ma femme qui est grassement insultée.

Votre gentillesse m’époustoufle Daniel (la prise en compte de mes antécédents, les photos peut-être, l’invention du concours de Unes pourquoi pas, et tout et tout… C’est trop gentil !)

Seulement un mois tricard c’est une humiliation que je ne suis pas décidé à supporter. Je ne supporterais plus rien d'ailleurs.
 
Je me suis contenté de défendre l’honneur de ma femme (c’est la moindre des choses, non ?) Qui le ferait sinon ?

Qu'auriez-vous fait si l’honneur de la vôtre avait subi le même sort... Rien ?

Et votre modération pourrait peut-être se réveiller à l’occasion. Malgré les RTT ! Apprendre à lire éventuellement, pour mesurer d'où vient l'insulte... Vous aussi d'ailleurs !

Puis j’ai clairement menacé @si de représailles : 24 heures sans rien faire c’est très largement punissable, non ? Les tribunaux ne sont pas faits que pour les voleurs de pommes. Même si cela arrangerait beaucoup de monde.

Je ne change donc rien à mon programme : sauf réouverture de mon accès à l’écriture (que je n’utiliserai naturellement pas pour commenter cette querelle lamentable) à 23:21 les premiers scuds tomberont sur le net à 23:22. Sans préjudice de nombre d’autres idées qui seront imparablement exécutées jour après jour.

Je fais toujours ce que je dis. Et rien ne m’intimide. Vous me connaissez, non ?

De plus on ne me calme pas en me prenant pour un con. Ce serait plutôt le contraire…

Persuadé que vous aurez l’intelligence de comprendre qu’on ne me tire pas les oreilles comme à un galopin et que votre analyse est totalement inexacte puisque je n’ai fait que répondre à des insultes ignobles et même pénales, vous allez faire le bon choix ! J'imagine...

Ma femme (vous savez, la “pute” qui s'achète en option avec la moto selon Godin (dont la mère tapinait au carrefour de la rue Blondel et de la rue Saint-Denis, peu vêtue, il y a pas mal d'années) me pousse à vous laisser tomber immédiatement, elle vous trouve minables.

Et elle ajoute que, sans nos cotisations vous mangeriez de la terre (c’est une traduction littérale, mais pas flatteuse, du Vietnamien vers le Français)

Pour ce qui me concerne, si possible, je reste, et sinon je vous présente la facture…

C’est vous qui voyez !

Les amitiés déçues sont les plus terribles, mais vous le saviez, je pense !

Pas cordialement aujourd'hui.

Patrice Guyot

dit “Pat de Saint R?my” (quelle honte de ne pas être foutu de gérer les caractères accentués)

P.S. : Tous les échanges concernant cette “petite” histoire (enfin laisser traiter ma femme de prostituée c’est quand même du pénal) sont en lecture libre, et très prochainement avec des liens partout sur la toile, sur mon propre site, très précisément ici :

le PG Express.

23:22, Daniel (c'est l'instant fatal, ne débranchez pas votre ordinateur) , ensuite je ne réponds plus de rien. Vous me menacez, vous voulez me donner des leçons. C'est imprudent, rien ne prouve que vous pouvez gagner cette guerre !

Il reste une chance de sortir de cette crise, n'hésitez pas à la saisir !

Tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac ! tic ! tac !

***

D'autres LETTRES OUVERTES sont prévues très prochainement, à suivre donc !

Pouf ! pouf !
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 14:48 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> Le Retour du Journal Express de PG avec son Billet d'Humeur Maussade Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com