Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Requiem pour Noélanie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les Hors-sujets intéressants -> Hors-sujets libres...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 23:36 (2007)    Sujet du message: Requiem pour Noélanie Répondre en citant

Enquête sur la mort suspecte d’une écolière

De notre correspondant à Montpellier Claude Belmont
03/12/2007 | Mise à jour : 09:04


La famille dénonce les agressions et le racket dont la petite fille aurait été victime dans le milieu scolaire.
«Justice pour Noélanie», réclament les affiches apposées dans les vitrines des commerces de Cabestany (Pyrénées-Orientales) après la mort d’une petite fille de 8 ans d’origine polynésienne, survenue le 19 novembre dernier au CHRU de Montpellier.
Justice, c’est aussi ce que demandaient la famille et les proches rassemblés samedi pour les obsèques de cette écolière devenue la cible d’agressions racistes à répétition dans les différentes écoles qu’elle a fréquentées ces deux dernières années.

À plusieurs reprises, la petite, adoptée, s’est plainte d’être rackettée, insultée, brutalisée.
Des angoisses qu’elle avait consignées dans des lettres remises à un éducateur de son école ou expédiées par la poste à la gendarmerie.
Elle avait rédigé son profond désespoir d’enfant dans son carnet intime sans en parler ouvertement à ses parents.

Malaise épileptique
Elle aurait fait l’objet à plusieurs reprises de tentatives de strangulation à la récréation.
Christine Sené, sa mère, soutient qu’il y a une relation entre ces strangulations répétées et le malaise épileptique dont elle a été victime le samedi 17 novembre dans sa chambre, entraînant sa mort deux jours plus tard, «même si l’autopsie ne peut pas formellement l’établir».
«En attendant les conclusions définitives du légiste, les premiers éléments n’ont pas permis de mettre en évidence des traces de coups, de mauvais traitement ou même de strangulation.
Et pas de trace non plus de violences ayant entraîné le décès», estime Jean-Pierre Dreno, procureur de la République de Perpignan qui a ouvert une enquête pour rechercher des causes de la mort.

De son côté, la famille a déposé une plainte, début novembre, pour «non-assistance à personne en danger et négligences», estimant que les appels de détresse de la petite fille n’avaient pas été pris en compte ou bien trop tardivement.
«La petite était rejetée par les autres élèves.
Lors du voyage de fin d’année dans le bus, personne ne voulait s’asseoir à côté d’elle.
Mais, dans la vie de tous les jours, elle était souriante et joyeuse», reconnaît une parente d’élève de l’école Ludovic-Massé.

«Dans cette affaire, il y a des responsables pratiquement à tous les échelons.
Ma fille était réellement persécutée.
Tous le savaient et ils n’ont rien fait pour que cela cesse.
Ils n’ont pas exploité les deux lettres que ma fille avait envoyées au directeur de l’école et à la gendarmerie.
Elle l’avait fait sans nous en parler pour ne pas nous faire de peine.
Déjà Noélanie avait fait l’objet, en octobre 2006, d’un signalement d’enfant en danger», s’insurge la mère.
Avec le sentiment de n’avoir jamais été entendue ni comprise lors des différentes entrevues avec les gendarmes ou avec les enseignants.

«Les gendarmes ont enquêté avec diligence, comme ils l’avaient fait une première fois en mars 2006 sur plainte de la mère pour des faits analogues de violences en milieu scolaire et finalement classés sans suite», répond le procureur de la République, qui a ouvert une autre enquête sur les violences dont la petite fille aurait été la victime depuis des semaines.

La bête a encore frappé, et une petite victime innocente gît, la vie envolée vers un monde meilleur ...

Je pleure cette petite et tous ceux qui, comme elle, chaque jour sont la cible de cette connerie.

Que la peste étouffe tous ceux qui sont responsables de cette mort, je souhaite qu'une plaque soit apposée, comme une marque au fer rouge, sur les murs de ces écoles où s'est accompli ce drame.
     
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Déc - 23:36 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 23:57 (2007)    Sujet du message: Requiem pour Noélanie Répondre en citant

Pauvre petite !

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 17:07 (2007)    Sujet du message: Requiem pour Noélanie Répondre en citant

c'est une honte  de voir ce genre de choses à notre époque et surtout que cette enfant n'ait pas été prise au sérieux par les adultes
les parents devraient porter plainte pour non assistance à personne en danger



_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 22:51 (2007)    Sujet du message: Requiem pour Noélanie Répondre en citant

mimibig a écrit:
c'est une honte  de voir ce genre de choses à notre époque et surtout que cette enfant n'ait pas été prise au sérieux par les adultes les parents devraient porter plainte pour non assistance à personne en danger





HONTE est bien le mot juste, au Moyen-Age, il y avait des châtiments dont le but était de faire honte à ceux que l'on devait punir ...

On distribue aussi des "trophées" pour les villes fleuries, les villes aux plages propres etc ..., on devrait donner des "prix de honte" aux villes les plus racistes, où les inévitables salauds ne sont rachetés par personne ...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 00:52 (2007)    Sujet du message: Requiem pour Noélanie Répondre en citant


Tiens, j'ai une idée : le prix de la honte pour les flics qui ne sont pas foutus de faire le boulot et qui distribuent des tracts (drapeau bleu-blanc-rouge inside) pour inciter à la délation en promettant anonymat et récompense...

Ce que nous avons dénoncé depuis des années se vérifie : Sarkozy c'est Vichy !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:06 (2016)    Sujet du message: Requiem pour Noélanie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les Hors-sujets intéressants -> Hors-sujets libres... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com