Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La Politique intérieure, source de rigolades sans fin...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 12:40 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

On pourrait le supposer...

Pourquoi donc ?

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Juin - 12:40 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 15:18 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Encore une fois, les médias s'intéressent à ce qui est important à ce que je vois LOL

NB: L'autre gourde, candidate à la Présidence de l'Assemblée Nationale alors qu'elle n'est même pas encore députée ...

Cool
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 20:00 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

MengWan a écrit:
Encore une fois, les médias s'intéressent à ce qui est important à ce que je vois LOL

NB: L'autre gourde, candidate à la Présidence de l'Assemblée Nationale alors qu'elle n'est même pas encore députée ...

Cool

c'est sur elle aurait du rester en "poitou tradition de dé"gouts"!!! Laughing mais ça veut tout ces nanas!!!
je suis de plus en plus écoeurée par la "politique "!!!!
d'ici qu'elle parte avec ses valises la Valérie!!!comme Cécilia!!!!

"ps"...non pas parti socialiste mais post scriptum
ce soir les guignols de l'info s'en régalent!!!!

_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 20:35 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Twitter aujourd'hui... Rien ne m'arrête, vous le vérifiez, une fois de plus !



***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 23:50 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

C'est vraiment n'importe quoi !



LAMENTABLE !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 23:58 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Mais, dans l'optique de ta question, je ne vois pas de quoi "Valérie" pourrait bien en vouloir à Ségolène, en effet, c'est en virant son mec que celui-ci s'est réfugié chez elle -à ce que je sache !

"Valérie" doit donc remercier Ségolène et c'est la seconde qui doit se mordre les doigts d'avoir pris son mec pour "un nul" ...

Mr. Green
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 09:00 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Je ne connais pas les détails de la rupture Hollande-Royal.

Je sais juste que ce n'est pas avec Hollande qu'elle couchait en 2007, à l'hôtel (pas le mien, bien plus cher) aux frais du PS (en fait le contribuable !)

Et ce n'était pas avec moi non plus (ouf !)

On ne parle plus que de ce Twitt qui ne peut être innocent : elle ne tweete pas tous les jours et fait gaffe à ce qu'elle écrit, semble-t-il.

Je pense qu'Hollande était au courant, même s'il le nierait encore la tête sur le billot...

De toute manière le France se fout royalement que Royal soit ou non députée et même de lui offrir l'hôtel de Lassay en lot de consolation !

Jacques Millet, que tu connais (Rochelais) avec qui j'étais au téléphone hier... ricane : il ne voit pas l'intérêt de voter pour une perruche qui ne songe qu'au perchoir, et pas du tout à s'occuper de La Rochelle dont elle n'a strictement rien à battre, en bonne habitante de Neuilly.

Par ailleurs je vois très bien l'intérêt de V. Trierweiler et même d'Hollande à ne pas avoir cette fouteuse de merde dans les pattes (et dans les dîners officiels !)

Et du coup je pense qu'ils espèraient bien que ces quelques mots feraient du bruit (sans imaginer à quel point)

Pour finir je pronostique que la carrière politique de l'inventeuse de le "bravitude" trouve son terme ici et maintenant,

Ce qui m'en touche une (pas beaucoup) sans faire bouger l'autre comme aurait dit le voleur de l'Hôtel de Ville ce bon squatter de Chirac !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 10:27 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant


_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 11:36 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Génial !

Dans son twitt, Paulette n'y est pas allée de main morte.


Moi, j'avais envoyé une lettre d'encouragement à Ségolène, qui, parachutée comme Mélenchon – mais lui face au Front national !!... - a besoin du soutien de tous. Notre couple va en prendre un coup, je le suppute. [...]

La suite est ici : Sur un blog de Médiapart

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 12:25 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Sur lesoir.be

« @valtrier et si on arrêtait le ridicule » ?
BEATRICE DELVAUX
mercredi 13 juin 2012, 11:23
@beadelvaux : « Chez François #Hollande, tout est normal. Sauf sa femme@valtrier » #falorni #royal #quellemmerdeuse




Vous êtes « juste » président de la République. Vous avez trouvé le filon de la mort qui tue, balancé tel un coup de crosse sur la tempe de votre bling-bling d'adversaire pendant la campagne – et tiens ! prends « la normalité » sur ta gauche, et tiens ! prends « la République exemplaire » sur ta droite. Vous avez pensé à tout : les feux rouges, les trains en deuxième classe, les costumes aux deux manches de même longueur, la photo genre champêtre. Vous ne montez sur aucun yacht de milliardaires. A peine nommé, vous ne dormez même pas vos premières nuits dans un lit à baldaquin mais dans des avions qui filent, vaillants, vers l'Allemagne, les Etats-Unis et même, oui, l'Afghanistan ! Vous vous payez stoïque des pluies torrentielles et même, oui, la foudre ! Bref, vous vous jouez des éléments qui se déchaînent, vous osez les mots qui fâchent devant Merkel-qui-rigole-pas-avec-ça (relance-obligations européennes). Et bardaf, votre femme prend son Blackberry et/ou son iPhone et en trois coups de « poucette » vous balance la mégaballe dans le pied ! P…@ ! grrr-(… Valérie !
Cher François Hollande, on ne veut pas vous décourager, mais cinq ans comme ça, ça ne va pas le faire. Pauvre de vous qui pensiez avoir tout vu dans la rubrique « people » avec un certain Nicolas S. Malgré vous, vous croyant intrinsèquement immunisé – vous le prude, vous le discret – contre ces histoires d'alcôves, vous voilà exposé après même pas un mois de présidence, dans le plus ridicule des vaudevilles.
Car, au fond, Sarkozy avait fait mieux : ses histoires de couple en plein divorce, de femme qui vous trompe et porte les bijoux de son amant aux dîners officiels, n'ont été véritablement connues et confirmées qu'au bout de son mandat. Cécilia, désormais, c'est du pipeau face à cette bombe de Valérie qui, en bonne professionnelle de la com, nous fait vivre l'affaire en direct, version numérique SVP. Une toute grande !

Chère Valérie Trierweiler, redevenons sérieux. Depuis des semaines déjà, vos interventions, vos revendications commençaient sérieusement à agacer. Franchement, que vous soyez à l'aise ou pas avec le titre de première dame, que vous estimiez que de gérer la lingerie de l'Elysée est au-dessous de vos compétences, que vous souhaitiez de manière obsessionnelle poursuivre votre carrière de journaliste, nous est… équilatère. A force de vous entendre en interviews ces derniers jours nous prendre le chou avec votre CV, on finissait, avec les « Guignols » par nous demander : « Mais qui est cet homme si affairé au sort la France et de l'Europe derrière cette brune à talons hauts ? » Vous en êtes devenue l'évaporée et la superficielle que vous ne vouliez pas être, à force de tant réclamer de ne pas être confinée à ce profil étroit.

Qu'il y ait un problème de statut pour la première dame : OK. Que vous vous interrogiez sur ce que vous allez devenir une fois cette aventure élyséenne terminée, OK. Que vous ne vouliez pas exposer vos fils à cette aventure meurtrière du pouvoir, bravo !

Mais bon sang, travaillez à des solutions pour ce statut et sauvez les épouses de tous les diplomates que porte cette terre depuis votre bureau, à l'ombre de votre cabinet. Et épargnez-nous votre délire existentiel !

Ce n'est pas féministe ? Mais si bon sang ! Sous le prétexte de revendications professionnelles, Valérie Trierweiler fait du tort à la cause des femmes d'une part et des journalistes d'autre part. Virez- nous les Trierweiler qui règlent leurs comptes avec leur rivale par tweets interposés, les Sinclair qui roulent en Jaguar vers les meetings de leur socialiste de mari, les Pulvar qui montent sur les podiums politiques de Montebourg comme elles enfourchent les plateaux télé et rendez-nous les Hillary Clinton ou Madame – je ne sais même pas son prénom – Verhofstadt.

Non, on ne peut décemment pas être journaliste ET femme de président. (Et c'est une femme journaliste qui vous le dit.) Surtout lorsque comme Mme « La première gaffe », on revendique son indépendance en même temps qu'on écrit des SMS à une collègue de Paris Match qui avait osé citer Thomas comme le fils du couple Royal-Hollande : « Thomas est le fils de l'ex-couple Royal-Hollande. A quoi joues-tu ? »

Ah, mais on nous dit que Mme Trierweiler serait malade ; une affection grave qui expliquerait ses poussées de rage, ses « embrasse-moi sur la bouche » à son président de compagnon. Elle souffrirait du « syndrome de Rebecca ». Mais oui, comme dans le roman de Daphné du Maurier. Autrement dit, Valérie serait… jalouse. Lors d'un dîner mondain récemment, un connaisseur que nous interrogions : « Valérie Trierweiler, n'est-elle pas un problème pour Hollande président ? », leva les yeux au ciel et, résigné, eut cette phrase au machisme magnifique : « François, il est toujours tombé sur des emmerdeuses. » Concluant : « Cette femme n'est pas bien dans sa peau. »

Pourrait-on suggérer à Mme Trierweiler, par ailleurs compagne d'un président de la France qui a des gros gros problèmes urgents à gérer, qu'elle les règle ailleurs que sur Twitter ? SVP.

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 13:57 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

  Mort de Rire il ne voit pas l'intérêt de voter pour une perruche qui ne songe qu'au perchoir
normal!!une perruche ça aime être perchée!!!
bon et puis La Ségo ....elle en veut trop
qu'elle s'occupe du fromage de chèvre et qu'on passe vite à autre chose!!!
je serai assez du genre à donner raison à la "Dame nouvelle" pendant ce temps on ne parle pas de l'augmentation de ma retraite et ça c'est plus important pour ma survie!!! Evil or Very Mad


_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 13:28 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec toi ! Ils amusent le terrain avec leurs petites histoires de fesses (dont on se fout "royalement") et ils ne font pas le boulot, comme d'habitude !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 14:19 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

de surcroit..c'est très "foutage de gueule" car Martine  Aubry n'aime pas Royal et fait "semblant" de l'aimer en la défendant....
de qui se moque t-on???
aujourd'hui c'est la saint Elisée!!!!hi hi hi
pourtant il ne doit pas être à la fête le président!!!!

http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3847-c-la-nouvelle-edition…



<span style="color:#000; font-weight:bold;">La Nouvelle Edition du 14/06/12</span> - Partie 3







<span style="color:#000; font-weight:bold;">La Nouvelle Edition du 14/06/12</span> - Partie 4

en conclusion mesdames et messieurs
Jean Ferrat doit se retourner dans sa tombe car
sur ce coup là
"la femme n'est vraiment pas "l'avenir" de l'homme!!!"


_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 23:50 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Très génial Mimi ! Je me suis régalé (je n'ai pas Canal et je bossais toute la journée)

J'aime bien Valérie, pas du tout la perruche sans perchoir, donc je pouffe !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 16 Juin - 12:53 (2012)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ? Répondre en citant

Pas d'accord avec ce texte sur divers points, mais ce n'est pas sans intérêt, bien écrit et assez drôle !

Bernard Debré, lettre ouverte à Valérie Trierweiler



Madame,

Lorsque vous êtes apparue aux côtés de François Hollande, après qu’il eut quitté Ségolène Royal, les citoyens français ont accepté votre présence, certains avec interrogation, d’autres avec un petit sourire, mais la plupart avec gentillesse. En France, l’amour est roi et les nouveaux couples qui se forment, surtout en politique, attirent plutôt la bienveillance.

Nicolas Sarkozy avait bénéficié de cette même « grâce » lorsque Cécilia était partie. Il s’en était expliqué, peut-être un peu trop, en conférence de presse et s’était marié avec Carla Bruni. Autre temps, autre mœurs, diriez-vous. Effectivement, qu’il s’agisse du général de Gaulle avec « tante Yvonne », de Giscard d’Estaing et d’Anne-Aymone, de François Mitterrand et de Danielle ou même de Jacques Chirac et de Bernadette, ces femmes versaient plutôt dans le caritatif discret que vers l’émergence people tapageuse.

Il est vrai cependant que la presse, pour François Mitterrand, a laissé tomber un manteau de discrétion sur sa double vie qu’il n’a révélée qu’à ses dernières heures. Déjà, il paraissait (mais qui a osé en parler ?) tout à fait anormal que sa deuxième « épouse » et sa fille soient prises en charge par l’État : appartement officiel sur le Quai Branly, voitures, chauffeurs, gardes du corps, cuisines et cuisiniers.
Bref ! Les frasques de François Mitterrand, gardées secrètes par des journalistes complices, ont coûté quelques 8 à 10 millions d’euros au budget de l’État

Carla Bruni n’a pas agi dans ce sens ni Bernadette Chirac. Mais vous voilà arrivé et avec vous, comme le dit la gauche, la modernité, ringardisant tout ce qui s’est passé avant.

Après tout, François Hollande a le droit d’avoir comme amie qui il veut et le temps qu’il le désire. Quant au titre de « première dame », il est usurpé. Ce statut n’existe pas et a été monté de toutes pièces par des journalistes avides de sensationnel. Vous n’avez, Madame, aucune existence légale d’autant plus que vous n’êtes ni mariée, ni pacsée. Que dirait-on d’un président de la République qui accumulerait les « premières dames » comme on accumule des amies ou des flirts ?

Vous avez néanmoins exigé d’avoir autour de vous une équipe composée d’hommes et de femmes qui vous suivent, qui vous aident, qui travaillent avec vous et qui sont payés par l’État. Au nom de quoi l’État doit-il s’occuper de votre secrétariat pléthorique ? Ce n’est pas, je pense, pour vous aider à écrire des articles dans votre journal « Paris Match ».

Voici un autre problème. Vous vous réclamez, à juste titre, du statut de journaliste et vous désirez continuer à écrire. Au début de la campagne présidentielle et même, si je ne me trompe, dès l’élection de François Hollande, vous avez clamé haut et fort que vous ne renonceriez pas à écrire dans l’hebdomadaire « Paris Match » et vous avez même annoncé que vous alliez interroger les grands de ce monde pour faire des papiers de politique étrangère ! Journaliste oui, mais journaliste politique non !

Il me semble que ce métier est incompatible avec la fonction que vous aimeriez avoir, même si elle n’est pas officielle. Vous avez donc décidé de faire du journalisme de bavardages pour bien montrer votre autonomie par rapport à votre ami François Hollande. Vous avez néanmoins accepté, demandé, peut-être même exigé de l’accompagner dans ses voyages officiels. A quel titre ? Simplement d’amie !
Il y avait et il y a toujours un obstacle : Ségolène Royal ! Vous ne la supportez pas, elle qui est pourtant mère des 4 enfants de François Hollande. Il semblerait qu’à la Bastille, lorsque François Hollande a « claqué une bise » sur les deux joues de Ségolène Royal, vous ayez exigé qu’il vous embrasse sur la bouche pour montrer la différence de statut ! Cet acte était sinon puéril du moins cruel.
Voici maintenant qu’en femme moderne, vous tweetez. Vous avez réussi, par vos bavardages, à ébranler la campagne électorale et à ridiculiser la France.

Ségolène Royal est candidate, certes parachutée, en Poitou-Charentes. Elle affronte Monsieur Falorni, implanté localement depuis de nombreuses années et ami de François Hollande. Il était naturel que les caciques du Parti socialiste viennent à son secours, elle qui avait été la femme candidate à l’élection présidentielle de 2007.

Il était peut-être moins évident que le président de la République se mêle de ces élections. En Président « normal », il avait annoncé qu’il n’y participerait pas. Les Français avaient d’ailleurs compris que le petit mot de soutien à Ségolène Royal était plus affectif que politique. Elle avait été sa compagne pendant si longtemps.

Mais vous ne la supportez pas, taraudée par la jalousie. Après le ridicule de « embrasse moi sur la bouche » que, semblait-il, vous aviez prononcé, voici maintenant la trahison ! En effet, de quoi vous mêlez-vous en soutenant Monsieur Falorni qui, au demeurant, reste très sympathique ? Est-ce en tant que journaliste politique que vous prenez position pour un candidat ?

Il s’agirait là d’une déviation intolérable de la neutralité politique d’un journaliste. Voyez-vous Monsieur Jean-Michel Apathie, Madame Ruth Elkrief, Monsieur Alain Duhamel prendre position pour qui que ce soit ? Ils devraient rendre immédiatement leur carte de presse, s’inscrire à un parti politique et ne plus parler. Certes, beaucoup de journalistes, beaucoup de journaux, sont à gauche et l’ont montré lors de ces dernières élections. Mais vous, Madame, journaliste à « Paris Match », vous n’auriez jamais dû prendre position. Ce n’est donc pas comme journaliste que vous avez envoyé ce tweet, vous êtes trop intelligente pour tomber dans un tel piège.

Est-ce pour affirmer votre indépendance vis-à-vis de votre compagnon ? Peut-être aussi pensiez-vous affirmer l’importance de la liberté de la femme ? Je ne le crois pas non plus car je ne suis pas sûr que la liberté consiste à faire des gaffes. Peut-être ce mot est-il trop faible ? Il s’agit d’une faute grave. En réalité, vous ne pouviez pas imaginer une seconde que Ségolène Royal, élue, puisse un jour arriver au fauteuil de présidente de l’Assemblée nationale. « Comment cette femme, qui était avec mon ami auparavant, qui a vécu si longtemps avec lui, peut-elle revenir en pleine lumière ? ».

Mais, pire encore, vous imaginiez, dans vos rêves les plus épouvantables, dans les cauchemars les plus terribles, les cérémonies officielles présidées par François Hollande obligatoirement accompagné par Ségolène Royal, en tant que quatrième personnage de l’État. Vous cauchemardiez à l’idée de voir ces grands dîners à l’Elysée, ces dîners officiels où votre place était équivoque, alors que Ségolène, rayonnante, aurait été proche de votre ami par la grâce du protocole. D’ailleurs, c’est pour cette raison déjà qu’à La Rochelle, vous aviez exigé, semble-t-il, que François Hollande parle de vous comme de « son unique amour ». Petite flèche empoisonnée dans le dos de Ségolène Royal.

La France, par ce tweet, a été ridiculisée dans le monde entier. Une si petite phrase ayant de telles conséquences ! Vous avez non seulement desservi la France où vous n’avez aucun rôle à jouer même si vous avez accompagné François Hollande dans ses voyages officiels à l’étranger (ce qui, déontologiquement, diplomatiquement, était déjà une extravagance), mais vous avez desservi le président de la République élu par une attitude grotesque de femme jalouse qui se mêle de politique pour entraver la carrière de son ami ou compagnon.


Vous avez ridiculisé et humilié les femmes des autres présidents français qui, elles, faisaient de l’humanitaire. Vous avez, semble-t-il, balayé d’un revers de la main ces actions remarquables qu’elles avaient menées et, par conséquent, vous avez méprisé tous ceux qui, en France ou ailleurs, ont consacré leur vie aux enfants, aux handicapés, à ceux qui étaient atteints du SIDA, etc.

Bref, ce petit tweet de rien du tout a été le révélateur, Madame, d’un malaise que les Français n’osaient pas admettre, qui mélange la faiblesse du président de la République et la méchanceté de sa compagne.

Acceptez, Madame, mes sentiments mêlés de tristesse, de rage et de surprise.

Pr. Bernard DEBRÉ Ancien Ministre Député de Paris

Pouf ! pouf !

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:05 (2016)    Sujet du message: Valérie Trierweiler n'aimerait-elle pas Marie-Ségolène Royal ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La Politique intérieure, source de rigolades sans fin... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com