Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici !
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les Hors-sujets intéressants -> L'école des beaufs, avec des exemples dedans...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 13:36 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant


Ils sont répugnants...

Je vais aller voir pour ramener des perles de beauferie !

Votre analyse est juste par ailleurs ces gens tournent en rond et ne rêvent que de s'entre exterminer... On dirait le PS !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Oct - 13:36 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 13:57 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Raide écrit :

A propos de courtoisie et d'amabilité, Adam Smith, pensez-vous que l'évitement des questions gênantes, ou de celles auxquelles il faudrait tout simplement apporter des réponses argumentées sans se dissimuler derrière une prétendue indiscutable autorité conférée par des titres professionnels ou universitaires, pensez-vous que la dérobade soit une manifestation de courtoisie envers ses interlocuteurs ?

Adam Smith écrit :

Je n'évite aucune question, d'autant que celle que vous me posez ne me gêne en rien.

En résumé, pour que tout le monde comprenne bien (puisque la question était ailleurs, sur un autre fil, si c'est bien celle à laquelle je pense), vous me reprochez d'être, d'un côté, heurté par vos procédés d'exclusion sur ce forum.
Que vous qualifiez d'anodins.
Et de, de l'autre, de ne pas l'être par des drames planétaires telles que la pauvreté ou la faim dans le Monde.

L'un n'empêche pas l'autre, Christine (je préfère vous appeler par votre prénom, que tout le monde connaît ici, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. Si ça vous ennuie, dites-le moi, je vous appellerais Raide à nouveau).
Même si, bien évidemment, ce n'est pas comparable, en terme de hiérarchie.


Bien-sûr que je suis touché par ces drames humains, bien-sûr que je préférerais que tout le monde mange à sa faim.
Pourquoi croyez-vous, par exemple, que je fais chaque année des dons à certaines ONG ?
Certainement pas pour adoucir la soi-disant "brutalité" du système économique que je défends, ou pour me donner bonne conscience.
Non, juste pour essayer d'améliorer un peu les choses.

Pour autant, la défense de la liberté d'expression est un droit tout aussi fondamental.
Même si, bien-sûr, il est difficile de s'exprimer.

J'aimerais que ce Monde soit plus juste, moins inégalitaire, plus solidaire.
Mais pour autant, je reste un ardent défenseur des libertés individuelles, de toutes les libertés (pas celle du renard libre dans le poulailler libre, comme vous dites).
Car il ne peut y avoir de solidarité sans liberté.

Voilà, j'ai essayé de faire court.
Je n'ai pas les mêmes méthodes que vous pour arriver au résultat que je souhaiterais.
Est-ce que pour autant ça fait de moi quelqu'un qu'on doit montrer du doigt ou conspuer ?

Je n'évite aucune question, d'autant que celle que vous me posez ne me gêne en rien.

En résumé, pour que tout le monde comprenne bien (puisque la question était ailleurs, sur un autre fil, si c'est bien celle à laquelle je pense), vous me reprochez d'être, d'un côté, heurté par vos procédés d'exclusion sur ce forum.
Que vous qualifiez d'anodins.
Et de, de l'autre, de ne pas l'être par des drames planétaires telles que la pauvreté ou la faim dans le Monde.

L'un n'empêche pas l'autre, Christine (je préfère vous appeler par votre prénom, que tout le monde connaît ici, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. Si ça vous ennuie, dites-le moi, je vous appellerais Raide à nouveau).
Même si, bien évidemment, ce n'est pas comparable, en terme de hiérarchie.


Bien-sûr que je suis touché par ces drames humains, bien-sûr que je préférerais que tout le monde mange à sa faim.
Pourquoi croyez-vous, par exemple, que je fais chaque année des dons à certaines ONG ?
Certainement pas pour adoucir la soi-disant "brutalité" du système économique que je défends, ou pour me donner bonne conscience.
Non, juste pour essayer d'améliorer un peu les choses.

Pour autant, la défense de la liberté d'expression est un droit tout aussi fondamental.
Même si, bien-sûr, il est difficile de s'exprimer.

J'aimerais que ce Monde soit plus juste, moins inégalitaire, plus solidaire.
Mais pour autant, je reste un ardent défenseur des libertés individuelles, de toutes les libertés (pas celle du renard libre dans le poulailler libre, comme vous dites).
Car il ne peut y avoir de solidarité sans liberté.

Voilà, j'ai essayé de faire court.
Je n'ai pas les mêmes méthodes que vous pour arriver au résultat que je souhaiterais.
Est-ce que pour autant ça fait de moi quelqu'un qu'on doit montrer du doigt ou conspuer ?


Raide écrit :

Ce que je conspue chez vous est que, dans votre défense toute rhétorique et formelle de la fameuse "liberté d'expression", vous désirez surtout que s'expriment ceux qui disposent déjà de considérables tribunes, en bref ceux que l'on entend tout le temps et partout et qui ne cessent néanmoins de se prétendre interdits de parole.
Vous défendez ici essentiellement l'expression de petites frappes du Net, de misérables individus qui n'utilisent les espaces de parole que pour assouvir leurs frustrations aigries et faire ce qu'ils n'oseraient jamais faire ouvertement dans la vie. Des ras du front et du poil qui, lorsqu'ils organisent des ratonnades, le font en bandes et reproduisent naturellement cette stratégie sur les forums.

C'est exactement la technique de l'extrême-droite que de se présenter comme le parti des brimés, des muselés, alors que son discours a bénéficié de tant de relais et de complaisance qu'il est maintenant scandé par le président élu sans que nul n'y trouve à redire.

Et c'est aussi la rhétorique sarkozienne qui transforme en victimes les coupables, comme lorsqu'il eut le culot et le cynisme de se présenter comme le mal-aimé des médias lors de la campagne électorale.

Je conspue cependant surtout l'usage emphatique et mélodramatique que vous faites de certains mots que vous videz de leur substance et que vous pervertissez en les galvaudant. Le mot "honte", par exemple, qui s'applique à l'exclusion d'un forum réunissant 60 personnes de deux ou trois trolleurs ayant affiché leur volonté de nuisance. Mot que vous êtes bien moins prompt à utiliser, au nom de cette fameuse modération, de cet humanisme cucul-gnangnan que vous affichez, lorsque des lois, des décisions sont prises qui attentent durement à la vie de nombreux êtres humains.

Si tout se vaut, si le verrouillage -très relatif- d'un minusculissime forum perdu sur l'immensité de la toile compromet aussi gravement la liberté d'expression que la possession par les grands empires militaro-industriels de tous les médias, rien n'est grave, n'est-ce-pas ? Si mes procédés d'exclusion sont honteux, que dira-t-on de la chasse aux sans-papiers ou de la suppression du droit de grève ? Quels mots restera-t-il pour les dire, lorsque le mot "honte'" se sera appliqué à la dérisoire administratrice d'un tout aussi dérisoire forum sur le Net ?

On a les indignations et les combats qu'on peut, Adam Smith. Et vous oubliez manifestement que le système économique que vous défendez et dont je ne doute pas que vous soyez un bénéficiaire -c'est même pour cela que vous tenez à ce qu'il se maintienne- ne défend qu'une seule et unique liberté, celle du bourgeois. Qu'il ne défend que les droits de l'homme bourgeois. Aussi me permettrez-vous d'avoir une autre définition que la vôtre de la liberté d'expression et de la liberté tout court. Et de vous rappeler que vous n'êtes pas habilité plus qu'un autre -et peut-être même moins encore- à vous poser en conscience morale.

Car, je le répète, vous ne défendez que la liberté du renard dans le poulailler. Et que vous vous affirmiez un renard au coeur tendre qui console et panse les poules blessées avant de les croquer ne change rien à l'affaire.

PS: Je préfère que vous m'appeliez par mon pseudo, si vous le voulez bien, et d'autant qu'il y a déjà parmi nous une Christine (avec un droit d'antérioté sur moi et son nom, d'ailleurs !).


Réf : http://toujours-sansentraves.xooit.fr/t99-Jean-Amadou-Le-Pen.htm?start=90#p…


Hallucinant ! Bien entendu ces salauds chassent en meute à 10 contre un (d'autant plus qu'ils se sont débarassés de Jeff, de Vincens, de moi et de quelques autres...)

Les pires vermines sont dans ce mauvais coup, comme toujours : Raide (chef de meute) E_mmanuel, Ervé, Duquesnoy, ginoanani... et naturellement l'indécrottable chien-chien à sa mémère, l'innomable Milou !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 14:04 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant


Adam Smith,

Si vous m'entendez, vous seriez le bienvenu ici !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 14:43 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

C'est assez intéressant, ce truc !

Beaucoup se demandent comment est possible ce qui s'est passé en URSS après la révolution d'Octobre, les purges, procès "mesquins", puis éliminations, épurations etc ...

Qu'ils regardent attentivement, les conséquences sont moins "violentes" pour les "purgés", mais la violence verbale est la même, la mentalité de chien est aussi présente !

C'en est presque une caricature ce groupe de "fachos de gauche" !
Revenir en haut
véro


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 56

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 15:04 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Adam Smith essaye donc poliment de répondre qu'il ne supporte pas l'exclusion car il respecte trop la liberté d'expression pour cela .

Raide-dingue lui répond immédiatement qu'il a le monde entier pour s'exprimer , puique si ce n'est lui c'est donc son frère qui s'exprime sur les autres sites , puis allons y , elle le traite de facho pétainiste , enfin n'importe quoi !
le voilà même responsable de tous les maux de l'humanité .

Je travaille en ce moment sur les restes de la gauche , mais je ne suis davantage passionnée que par l'extrême-gauche moribonde et ses derniers représentants en France .

Mon problème , c'est que je n'ai plus le droit de leur causer car , ayant le sang chaud bien que n'étant pas corse , je ne peux me contenir .
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 16:01 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Patrice Guyot a écrit:
Raide écrit :
A propos de courtoisie et d'amabilité, Adam Smith, pensez-vous que l'évitement des questions gênantes, ou de celles auxquelles il faudrait tout simplement apporter des réponses argumentées sans se dissimuler derrière une prétendue indiscutable autorité conférée par des titres professionnels ou universitaires, pensez-vous que la dérobade soit une manifestation de courtoisie envers ses interlocuteurs ?

Adam Smith écrit :

Je n'évite aucune question, d'autant que celle que vous me posez ne me gêne en rien. En résumé, pour que tout le monde comprenne bien (puisque la question était ailleurs, sur un autre fil, si c'est bien celle à laquelle je pense), vous me reprochez d'être, d'un côté, heurté par vos procédés d'exclusion sur ce forum.
Que vous qualifiez d'anodins.
Et de, de l'autre, de ne pas l'être par des drames planétaires telles que la pauvreté ou la faim dans le Monde.

L'un n'empêche pas l'autre, Christine (je préfère vous appeler par votre prénom, que tout le monde connaît ici, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. Si ça vous ennuie, dites-le moi, je vous appellerais Raide à nouveau).
Même si, bien évidemment, ce n'est pas comparable, en terme de hiérarchie.


Bien-sûr que je suis touché par ces drames humains, bien-sûr que je préférerais que tout le monde mange à sa faim.
Pourquoi croyez-vous, par exemple, que je fais chaque année des dons à certaines ONG ?
Certainement pas pour adoucir la soi-disant "brutalité" du système économique que je défends, ou pour me donner bonne conscience.
Non, juste pour essayer d'améliorer un peu les choses.

Pour autant, la défense de la liberté d'expression est un droit tout aussi fondamental.
Même si, bien-sûr, il est difficile de s'exprimer.

J'aimerais que ce Monde soit plus juste, moins inégalitaire, plus solidaire.
Mais pour autant, je reste un ardent défenseur des libertés individuelles, de toutes les libertés (pas celle du renard libre dans le poulailler libre, comme vous dites).
Car il ne peut y avoir de solidarité sans liberté.

Voilà, j'ai essayé de faire court.
Je n'ai pas les mêmes méthodes que vous pour arriver au résultat que je souhaiterais.
Est-ce que pour autant ça fait de moi quelqu'un qu'on doit montrer du doigt ou conspuer ?

Je n'évite aucune question, d'autant que celle que vous me posez ne me gêne en rien. En résumé, pour que tout le monde comprenne bien (puisque la question était ailleurs, sur un autre fil, si c'est bien celle à laquelle je pense), vous me reprochez d'être, d'un côté, heurté par vos procédés d'exclusion sur ce forum.
Que vous qualifiez d'anodins.
Et de, de l'autre, de ne pas l'être par des drames planétaires telles que la pauvreté ou la faim dans le Monde.

L'un n'empêche pas l'autre, Christine (je préfère vous appeler par votre prénom, que tout le monde connaît ici, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. Si ça vous ennuie, dites-le moi, je vous appellerais Raide à nouveau).
Même si, bien évidemment, ce n'est pas comparable, en terme de hiérarchie.


Bien-sûr que je suis touché par ces drames humains, bien-sûr que je préférerais que tout le monde mange à sa faim.
Pourquoi croyez-vous, par exemple, que je fais chaque année des dons à certaines ONG ?
Certainement pas pour adoucir la soi-disant "brutalité" du système économique que je défends, ou pour me donner bonne conscience.
Non, juste pour essayer d'améliorer un peu les choses.

Pour autant, la défense de la liberté d'expression est un droit tout aussi fondamental.
Même si, bien-sûr, il est difficile de s'exprimer.

J'aimerais que ce Monde soit plus juste, moins inégalitaire, plus solidaire.
Mais pour autant, je reste un ardent défenseur des libertés individuelles, de toutes les libertés (pas celle du renard libre dans le poulailler libre, comme vous dites).
Car il ne peut y avoir de solidarité sans liberté.

Voilà, j'ai essayé de faire court.
Je n'ai pas les mêmes méthodes que vous pour arriver au résultat que je souhaiterais.
Est-ce que pour autant ça fait de moi quelqu'un qu'on doit montrer du doigt ou conspuer ?


Raide écrit :

Ce que je conspue chez vous est que, dans votre défense toute rhétorique et formelle de la fameuse "liberté d'expression", vous désirez surtout que s'expriment ceux qui disposent déjà de considérables tribunes, en bref ceux que l'on entend tout le temps et partout et qui ne cessent néanmoins de se prétendre interdits de parole. Vous défendez ici essentiellement l'expression de petites frappes du Net, de misérables individus qui n'utilisent les espaces de parole que pour assouvir leurs frustrations aigries et faire ce qu'ils n'oseraient jamais faire ouvertement dans la vie. Des ras du front et du poil qui, lorsqu'ils organisent des ratonnades, le font en bandes et reproduisent naturellement cette stratégie sur les forums.

C'est exactement la technique de l'extrême-droite que de se présenter comme le parti des brimés, des muselés, alors que son discours a bénéficié de tant de relais et de complaisance qu'il est maintenant scandé par le président élu sans que nul n'y trouve à redire.

Et c'est aussi la rhétorique sarkozienne qui transforme en victimes les coupables, comme lorsqu'il eut le culot et le cynisme de se présenter comme le mal-aimé des médias lors de la campagne électorale.

Je conspue cependant surtout l'usage emphatique et mélodramatique que vous faites de certains mots que vous videz de leur substance et que vous pervertissez en les galvaudant. Le mot "honte", par exemple, qui s'applique à l'exclusion d'un forum réunissant 60 personnes de deux ou trois trolleurs ayant affiché leur volonté de nuisance. Mot que vous êtes bien moins prompt à utiliser, au nom de cette fameuse modération, de cet humanisme cucul-gnangnan que vous affichez, lorsque des lois, des décisions sont prises qui attentent durement à la vie de nombreux êtres humains.

Si tout se vaut, si le verrouillage -très relatif- d'un minusculissime forum perdu sur l'immensité de la toile compromet aussi gravement la liberté d'expression que la possession par les grands empires militaro-industriels de tous les médias, rien n'est grave, n'est-ce-pas ? Si mes procédés d'exclusion sont honteux, que dira-t-on de la chasse aux sans-papiers ou de la suppression du droit de grève ? Quels mots restera-t-il pour les dire, lorsque le mot "honte'" se sera appliqué à la dérisoire administratrice d'un tout aussi dérisoire forum sur le Net ?

On a les indignations et les combats qu'on peut, Adam Smith. Et vous oubliez manifestement que le système économique que vous défendez et dont je ne doute pas que vous soyez un bénéficiaire -c'est même pour cela que vous tenez à ce qu'il se maintienne- ne défend qu'une seule et unique liberté, celle du bourgeois. Qu'il ne défend que les droits de l'homme bourgeois. Aussi me permettrez-vous d'avoir une autre définition que la vôtre de la liberté d'expression et de la liberté tout court. Et de vous rappeler que vous n'êtes pas habilité plus qu'un autre -et peut-être même moins encore- à vous poser en conscience morale.

Car, je le répète, vous ne défendez que la liberté du renard dans le poulailler. Et que vous vous affirmiez un renard au coeur tendre qui console et panse les poules blessées avant de les croquer ne change rien à l'affaire.

PS: Je préfère que vous m'appeliez par mon pseudo, si vous le voulez bien, et d'autant qu'il y a déjà parmi nous une Christine (avec un droit d'antérioté sur moi et son nom, d'ailleurs !).


Réf : http://toujours-sansentraves.xooit.fr/t99-Jean-Amadou-Le-Pen.htm?start=90#p…


Hallucinant ! Bien entendu ces salauds chassent en meute à 10 contre un (d'autant plus qu'ils se sont débarassés de Jeff, de Vincens, de moi et de quelques autres...)

Les pires vermines sont dans ce mauvais coup, comme toujours : Raide (chef de meute) E_mmanuel, Ervé, Duquesnoy, ginoanani... et naturellement l'indécrottable chien-chien à sa mémère, l'innomable Milou !

***


Je ne dirais ou plutôt je ne poserais qu'une question à ce Adam Smith, qu'est-ce qu'il fait encore sur ce forum "stalinien" ? Tout est dit dans cette réponse de Raide : une soviétique en herbe !

Etonnant cette haine du bourgeois : alors que les Bourgeois nous ont "sauvé" de l'Aristocratie, et surtout que les Bourgeois se sont les gens du peuple qui se sont élevés socialement...

En fait non, pas si étonnant que ça. La volonté de l'extrême gauche : partager la misère, laisser tout le monde dans la misère.
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
zénon du Cosmos


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 28

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 16:02 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

MengWan a écrit:
Ceci dit, si on interprète "victimes" dans le sens strict de "fatalités" (décès), le bougre a tout de même raison !
Aucun régime au monde, aucune "civilisation" n'a causé/e autant de victimes que notre bon Occident.

Victimes "internes" incluses s'entend.

Ce qui est discutable dans ce genre de comparaison, c'est le point où on se place.

Pour le présent, (cause) il est difficile de faire la part des choses et de ventiler les victimes de façon réellement objective.

Mais surtout, s'il s'agit d'avenir, et du futur de "nos enfants", il est souhaitable de les situer du côté "du manche" justement, ils auront moins de "chance" de devenir victimes - OK, je jouais le cynique.

D'accord avec vous. Justement. Que l'ultra-capitalisme occidental (et oriental puisqu'il faut bien y adjoindre l'Inde et la Chine maintenant) génère du malheur pour l'humanité, rien à y redire, c'est une réalité de plus en plus nette. Ce qui m'insupporte dans les procédés de ce Kochfo, c'est cette façon de vouloir à tout prix (!!) que le capitalisme soit le pire des maux, quitte à modérer les catastrophes engendrées par les extrémismes religieux de par le monde.
Je crois que le vrai humanisme consiste, en dehors de tout sectarisme politique,  à ne pas vouloir quantifier (impossible, vous le dites bien) le malheur des hommes : un mort vaut un mort et une douleur vaut une douleur qu'elle soit une douleur due au capitalisme ou à la religion, je n'y vois aucune différence.
_________________
«La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours.»

LF Céline
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 20:40 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Si je devais comparer toutefois, le "capitalisme" est un ogre que l'on peut apaiser avec "du fric".

Donnez lui sa nourriture, il vous laissera la paix.

Par contre, l'autre ogre, tant que vous n'êtes pas mort et découpé en morceaux ...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 22:54 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant


Le capitalisme n'est pas toujours tendre, c'est vrai...

Mais l'ogre...

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 13:17 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant


La mort de Milou' en février dernier...




Je confirme qu'il est toujours aussi mort !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 29 Déc - 13:51 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Nos braves entravés se rencontrent en ce moment même à la Brasserie de la Gare de l'Est (bien adapté aux pulsions politiquet qui dominent cette officine crypto-marxiste)

Milou', en plein rêve, et qui semble avoir un peu de mal à m'oublier a pondu ce "poulet"

http://toujours-sansentraves.xooit.fr/t495-Pot-des-forumeurs.htm#p12510

Non Milou' je ne vais pas sortir le 17-40 série L pour immortaliser les agapes de gredins de votre acabit !

Si Raide n'avait pas jugé utile de me jeter comme un malpropre je serais venu avec plaisir mesurer in situ le génie des membres de cette sympathique communauté réchappée du naufrage marxiste-léniniste...

D'autant qu'il y a des gens intéressants chez vous, l'ennui c'est que vous êtes sectaires !

Estimez-vous heureux : je ne sonne pas le commissariat du quartier pour leur signaler une belle prise de dangereux comploteurs dans cette Brasserie :

Je n'ai pas envie d'être décoré par ce salaud de Sarko pour services éminents rendus à la Patrie !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 29 Déc - 14:14 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Ils ont des distractions délicates les entravés :

Quelques noms d'oiseau...

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 29 Déc - 23:16 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Échec gigantesque des agapes des entravés : ils n'étaient que trois ou quatre, ils n'avaient rien à se dire, Milou' n'avait pas jugé utile de se déplacer (le 12ème c'est loin de la gare de l'est)... et moi encore moins, je ne photographie pas les inconnus qui ne gagnent pas à être connus !

Il n'y a donc pas de photos et rien à dire,

Bien fait !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 02:16 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Pour que la présence du Milou eût été tolérable, il eût fallu le faire escorter d'un escadron de moto-crotte !

Cet animal défèquant avec application sur beaucoup de choses, il faut surveiller de près ses pompes ...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 02:19 (2007)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici ! Répondre en citant

Et il pisse aussi !




***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:12 (2016)    Sujet du message: Les vrais maîtres de la beauferie, c'est ici !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les Hors-sujets intéressants -> L'école des beaufs, avec des exemples dedans... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com