Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nous passons pour des cons sur la terre entière !
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La Politique intérieure, source de rigolades sans fin...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 21:19 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant



Voici un site Vietnamien :



Traduction de Bao : "La maîtresse du président se moque des Français !"

Assez coquet, non ?

Voici l'adresse de la page, en bas de page ils font la liste d'une partie de ses amants, très chic : Direct Live



Ce gnome se paie la plus chère de la planète, à nos frais, sympa, non ?

Bao dit qu'elle ne chante pas mais qu'elle gémit... Moi j'aime assez mais pas comme première dame, bordel (si j'ose dire)

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Jan - 21:19 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 22:34 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

Elle est bien foutue, la jolie madame ...

Je me demande si votre Président l'a choisie sur catalogue oubien à travers une vitre, comme à Bangkok ou Amsterdam ?

Ce petit bonhomme a manifestement choisi de perdre la face plutôt que la fesse ...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 22:44 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant


Je confirme : il a perdu la face !

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 23:08 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant


Quelle gaule !



Le Levis 501 est tout usé !

P.S.: les amateurs se régalerons de la carte de Corse qui n'est pas là par hasard (Che, si tu m'entends...)

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 12:56 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

Une famille "chicounette"... Papa, Maman à poil et fifille)

On ne s'en lasse pas !

Extrait de MATCH : Le choc des photos !


_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 13:02 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

Je partage l’avis de Bao  et en plus, elle (Bruni) n’est même pas réellement une « star » en Italie…


Je ne peux même pas dire que c’est pour l’argent, qu’elle va avec lui…


Je pense que c’est une question de pouvoir : certaines femmes sont attirées par le pouvoir, les personnalités possédant le pouvoir, me semble-t-il.


Je pense qu’ils vont faire un contrat : rester ensemble durant au moins les quatre prochaines années.


S’il ne gagne pas les prochaines élections présidentielles, Carla se casse !


Gaffe aux garçons : Sarkozy devraient éloigner ses fils !


Sarkozy s’est trompé de « carrière » : il voulait faire « people », pour être sur les couvertures de Gala. C’est le « Stéphanie (de Monaco) » masculin français, il connaissait la place laissée vacante Diana : il supposait qu’il pouvait la « remplir ». Pas de chance, il lui manque quelques centimètres tant en envergure qu’en taille…
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 14:19 (2008)    Sujet du message: EMBRUNI Répondre en citant

salut pour répondre à patrice voici un excellent mot corse ; ABBUGHJATU  en français EMBRUNI !!!!!

(assombri, enténébré, obscurci, anuité; obscurci, embrumé)
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 14:20 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

PRONONCEZ " abbougiatou"
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 15:11 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

CHE a écrit:

salut pour répondre à patrice voici un excellent mot corse ; ABBUGHJATU en français EMBRUNI !!!!!

(assombri, enténébré, obscurci, anuité; obscurci, embrumé)

Okay en tous les cas il n'y restera pas trop "en bruni!!!" car elle va le pomper Mr. Green Mort de Rire à sec Exclamation essorré le "nain"
tout cela à mon avis est de la pure propagande ....
ce n'est pas pour rien que la mère de carla s"est précipitée au vatican....
 dans le but de celler "un contrat imaginaire " Question
on nous raconte d'un côté qu'ils se seraient mariés
et carla dément
une première "dame" Evil or Very Mad diablesse qui pose nue dans une revue espagnole quelle "honte" Exclamation

dommage pour les enfants de l'un et de l'autre Exclamation Exclamation

mais les parents sont vraiment dans la déchéance....
 cécilia a bien fait de se casser Okay

_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 15:43 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

Oui, Mimibig, je trouve cela étrange qu'un homme qui prétend aimé éperdument sa femme (Cécilia) et qui du jour au lendemain vit un "amour" aussi "intense" ? Pour moi, de deux choses l'une :

- soit il n'a jamais réellement aimé Cécilia et donc depuis toujours c'est de l'arnaque : du people pour faire vendre son couple jusqu'à l'ascession à l'Elysée.
- soit il se sert de Bruni pour oublier Cécilia, alors dans ce cas-là qui est le plus à plaindre ?!

De toute manière ce couple fait aussi faux que certains couples d'artistes qui se mettent ensemble : genre Cindy Crawford et Richard Gere à une certaine époque, jusque quand leur carrière est en déclin ou pour être plus sur le feu des projecteurs. C'est du factice, comme les photos retouchées...
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 15:46 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

A propos d'un numéro de MATCH sur Carla Bruni (un de plus "sur" Carla, mais au point où elle en est !)

Par Judith Bernard


« N'ayez jamais l'air épaté de rien. Soyez toujours vous-même', répétait inlassablement de sa voix douce Romana, leur chère gouvernante vénitienne, à Carla, Valeria et Virginio Bruni Tedeschi. Ce sage conseil qu'on lui a affectueusement prodigué dès sa plus tendre enfance, alors qu'elle s'adonnait encore avec son frère et sa sœur à d'interminables parties de cache cache dans le parc de leur propriété de Castagneto Po, Carla l'a toujours mis en pratique avec un naturel déconcertant.    »Ces mots sont les premiers de l'article qui suit le photoreportage, article signé de Caroline Pigozzi, qui n'économise ni sa peine, ni ses qualifications, pour nous envelopper dans la douceur de son style gonflé comme une couette en plumes. Sous la sienne, la gouvernante ne saurait être que « chère», sa voix « douce », son conseil « sage », l'enfance « tendre », les parties de cache-cache « interminables » et le naturel « déconcertant » ; prodiguer un conseil ne peut se concevoir qu' « affectueusement », et le répéter ne s'écrit qu' « inlassablement ».  


Ce qui se joue dans ce style si prolixe qu'il n'ose sortir un substantif sans l'orner d'un adjectif, ni un verbe qui ne soit vêtu d'un adverbe, ce n'est pas seulement le remplissage jusqu'à la saturation de l'espace textuel. C'est aussi, et surtout, la confirmation stéréotypique : ici le langage sert moins à raconter qu'à marcher dans le déjà-dit. Parce que c'est sécurisant, intime à chacun, familier - et nous revoilà dans la parentèle. L'enfance de Carla ne nous est pas si étrangère, à nous qui ne sommes pas nés comme elle avec un « hochet en or », puisque les mots pour la dire s'assemblent comme toujours ils l'ont fait, selon les clichés les plus prévisibles et les combinaisons les plus convenues. En somme le récit de l'enfance de Carla est rassurant comme un conte, un conte comme les autres : il ne fait pas trembler la langue, il ne bouge rien dans l'ordre du monde, et le discours de Match fonctionne ici comme une vaste machine à produire de la sécurité.  



C'est important, de sécuriser le lectorat : peut-être est-il inquiet, devant le surgissement de cette artiste de variétés, cette ex-mannequin, cette croqueuse d'hommes au premier plan de la scène politique française ? Qu'il se rassure. Sans le dire, le papier de Match n'en finit pas de brosser le portrait de Carla en idéale première dame. Ne parle-t-elle pas déjà quatre langues  ? N'a-t-elle pas l'habitude de côtoyer les grands du monde sans s'en émouvoir ni perdre ses moyens ?  « Ainsi depuis qu'elle est très jeune, la brillante et imprévisible Carla, qui parle italien, français, anglais et espagnol, est-elle, instinctivement, toujours prête à tenir son rang devant les gens du monde. Elle se sent parfaitement sereine dans n'importe quel milieu et situation  ».

C'est que les Callas, Karajan, Noureev, Béjart, Visconti (et d'Ormesson, aussi), passèrent nous dit-on dans la demeure des Bruni Tedeschi « d'élégantes, chaleureuses et inoubliables soirées. Des festivités très grand train que les enfants partagent avec bonheur et spontanéité. Les Bruni Tedeschi ont ce savoir-faire, ce don de mélanger les genres et les générations afin que tout le monde se sente bien ». Elle est pas belle, la vie ? Ce n'est pas seulement une enfance de grande bourgeoise piémontaise qu'on vous raconte là : c'est la formation, que dis-je, la prédestination qui devait conduire Carla à devenir le plus naturellement du monde l'ambassadrice de la France au bras de Nicolas - au point qu'on est tenté de se demander ce que Cécilia est venue fabriquer dans ce lit présidentiel auquel était à l'évidence bien mieux préparée cette « princesse et héroïne des temps modernes » qu'est la grande Carla.

Et d'ailleurs, dans ce monde en ordre où tout va pour le mieux parce que tout était écrit, Carla n'est pas seulement faite pour le poste ; elle est faite pour cet homme-là. L'article brosse en creux le portrait d'un couple complémentaire, où les qualités de Carla viennent compenser quelques malheureux petits travers sarkoziens - travers que l'article ne signale évidemment pas, mais dont l'évocation est irrésistible devant tant d'insistance dans l'énumération des qualités brunesques.

Difficile en effet de ne pas songer combien Nicolas est ramenard, tapageur et matérialiste quand l'article vante avec force nuances et précisions le monde de Carla, « monde secret, impalpable, fait de volupté et de mystère, où l'esthétique, plus que le luxe, règne en majesté et où l'on jouit de l'existence avec une certaine mélancolie et beaucoup de retenue, dans de rassurantes et élégantes demeures patriciennes aux arbres centenaires. Où l'on achète de somptueux mais discrets bijoux ».

Nicolas est-il impudique, fanfaron ? Qu'on se rassure : elle vient d' « un monde subtil, teinté de réserve, où l'on s'observe sans toutefois faire de réflexions sur les autres : ses commentaires, on les garde jalousement pour soi, ici émotion ne signifie guère confession  ». Le champ lexical de l'effacement, qui envahit jusqu'au paysage piémontais, « alchimie de brumes, de silences » joue ici un rôle réparateur, compensateur qui estompe les bouffonneries du Président juste au moment où celles-ci commençaient à lui valoir les défaveurs de l'opinion.

Décidément, elle est pas belle, la vie ? Match n'efface pas seulement les bourrelets présidentiels, Match est, dans les profondeurs de sa textualité, une machine à réparer les déséquilibres, à remplir les trous, à réduire les fractures : la grande Carla, pour inattendue qu'elle soit à cette place là, ne viendra pas semer le trouble ni creuser des failles, au contraire elle semble née pour combler les vénielles lacunes présidentielles et sublimer la fonction à laquelle on la destine.

Dans la textualité façon Match il n'y a pas ni exclus, ni intrus : tandis que les pronoms nous englobent, réduisant les distances d'eux à nous et ne laissant personne sur le carreau, les qualifications stéréotypiques viennent saturer la langue - langue sans béance et sans surprise où tout est déjà là, en ordre comme depuis toujours et pour longtemps, langue qui paraît ne parler que pour nous assurer que tout va bien, que l'équilibre règne et que nous sommes en sécurité puisque chacun est à sa place, bien claustré dans un système symbolique verrouillé à double tour.

Par Judith Bernard (Arrêt Sur Images)

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 13:13 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant


Désolé, ce fil est en train de devenir un fil de cul...

Si vous avez des réclamations à faire veuiller les adresser au responsable :

Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa

Président de la République bananière

55 r Fbg St Honoré 75008 PARIS

Tél :
01 42 92 81 00 (essayez vous allez voir !)



***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 14:11 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

Bon, soyons magnanime : il nous a  épargnés en ne "choisissant" pas Alessandra Mussolini avec qui il aurait été très bien d'ailleurs : c'est son homologue féminin (en pensée) Mort de Rire
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 14:37 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

Très pertinente observation Betty...

Puisque tu suis bien, une nouvelle illustration :



(Merci à Lobo)

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 14:38 (2008)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière ! Répondre en citant

 
 
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:08 (2016)    Sujet du message: Nous passons pour des cons sur la terre entière !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La Politique intérieure, source de rigolades sans fin... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com