Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jérôme Kerviel, le bouc émissaire...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> L'actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 14:53 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant


Je ne vous explique pas qui est ce gaillard...

On ne parle plus que de lui sur toute la terre !

Il faut dire que faire claquer 5 milliards de Zeuros c'est quand même un exploit qu'il convient de saluer, et même chapeau bas, ce n'est pas à la portée du premier technicien de surface venu.

Tellement pas à sa portée qu'il joue à l'évidence le rôle du "bouc" comme Monsieur Malaussène !

Pour réussir cet exploit il fallait "jouer", certains jours, 50 milliards d'€uros alors que la Société Générale ne "vaut" que 30 milliards d'€uros, je vous dis ça pour le cas où vous auriez envie de vous payer une banque !

Et il n'on rien vu ? Mon oeil !

En plus l'action SG a perdu 42% de sa valeur en 6 mois... Là non plus ils n'ont rien vu ?

Ce sont des aveugles, ces mecs, ou quoi ?

On les paie juste (très cher, croyez-moi) pour faire décoratif dans leurs beaux bureaux ?

Moi je dis : réouverture de Cayenne (Guyane Française)



_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...


Dernière édition par Patrice Guyot le Jeu 31 Jan - 00:25 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Jan - 14:53 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 15:20 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

hier soir sur canal
elie cohen !!

http://www.canalplus.fr/tous-les-programmes/pid2174-c-p-le-grand-journal.ht…

désolée je n'arrive pas à avoir "que le passage élie cohen" mais le début est très très "bon aussi"!!!

il y a aussi ce lien sur l'affaire!!!

http://actualite.alvinet.com/?query=Soci%C3%A9t%C3%A9%20G%C3%A9n%C3%A9rale&…

_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
mekong.blues


Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 44
Localisation: Alès.

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 15:59 (2008)    Sujet du message: OK... on fait çà Répondre en citant

    çà manquait de piment.

   Ré-ouvrons Cayenne.

   En venant sur cette discussion, je me suis dit : Si je vois le mot "Sarko 1er ou Nabot 1, je casse l'ordinnateur.

    Merci, de ne les avoir prononcés.

   Pour ce qui est du piment, La SG a des déboires .... que je qualifierais de désuets.

   5 milliards, çà va çà vient.

  Celà me rappèle un moment où l'autre grande cruche de  Catherine - non pas la la grande - mais notre Deneuve nationale ses vautrait sur les canapés de Indo-Suez en vantant les mérites de ce grand organisme.   Tous les couillons de france et de Navarre se sont vautrés -décidément- sur ces actions qui ont chutées 6 mois après au terme de juteux bénéfices.

   Le principe est le même.  Ce poupoiké -nous dit on - a fait un coup d'esbrouffe boursier et comme il y a 15 ans en Asie, on s'émeut. Et, à terme qui paiera la facture (car cet organe de représentation français ne peut souffrir l'opprobe)? Ce sera vous et moi.   Mais enfin comme pour ma part je suis un petit salarié qui n'a rien à faire de ce monde là, je filerai mon obole et qu'on me foute la paix avec "ce SCANDAAAAAAALE".   Ma chère amie, comprenez vous? j'ai mis toutes mes économies pour le devenir de Charles Edouard de la Truffière dans cet organe, pourtant sis sérieux...  Je me meurs....

   Elle aura mis du temps.

  Non, continuez de rigoler avec vos potes et continuez vos com-potes, on a a rien à faire des ces des-potes.

  En tout cas, on bouffe bien, on rigole bien, on ....   tout bien.   Et, avanti la macchina
_________________
L'ennui?... C'est qu'il n'existe pas.
Ou, c'est que le jour ne compte que 24 petites heures...
On peut avoir du "rab"? Cherche 25 ème heure désespérément.
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 17:03 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

Salut Jean-Marc,

416.666 années de SMIC, une broutille ?

Ah ! Bon !

P.S. : La Banque d'Indochine et le trafic ignoble sur le cours des Piastres est l'un des grands scandales du 20ème siècle, j'en reparlerai un jour...

C'est aussi l'une des raison qui nous a discrédité auprès des Indochinois, avec (par exemple) le comportement ignoble des très catholiques Michelin envers leurs employés-esclaves dans les plantations d'hévéas...

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
mekong.blues


Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 44
Localisation: Alès.

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 17:39 (2008)    Sujet du message: eh, oui... Répondre en citant

Eh oui, mon cher

   Vous me parlez de Michelin mais il y aurait aussi Firestone ou autre Elf au gabon et partout ailleurs là où de pauvres gens voient de gigantesques trust se faire un fric pas possible pendant que eux crèvent la dalle.

   Banco...   On a un Davos en ce moment.   On devrait ... quoi, au juste.

   Les systèmes d'informations vérrouillés à double tour, les médias au reste qui se gaussent des fesses de l'aubergine, ou des fanfaronnades de nos nabots?     On n'ira pas loin, vous et moi sur un forum.

   L'idée, s'il en est une serait de faire mal où çà fait mal.

   D'une manière ou d'une autre : Etant donné le fait que l'état se désengage de tout, il faudrait que les contribuables (ce qui suscite con-tribution) par un organe de presse digne de ce nom fasse leur imposition à la mesure exacte de ce que "produit" l'état en terme de retour de services.
   La santé, par exemple.  L'hôpital, les soins ambulatoires, les services de recherche et de dévellopement sont asphyxiés par de manques cruels d'investissement.
  La sécurité (?)  -si on peut parler de sécurité quand on ne fait que de la répression pour engranger toujours plus de fric. - routière déléguée aux régions et autres départements
  L'université qui va vers le plus gros rendement au moyen d'heures supplémentaires sans création des postes qui seraient de plus en plus nécessaires.
  L'agriculture que l'on maintient par de simples subventions sans politique réelle de la ruralité qui tend à se désertifier tout en dévellopant des produits qui risquent de porter une atteinte grave à la santé publique. (si on laissait faire Monsanto ou continuer à pourrir de pesticides nos sols et rivières).
 
   C'est dire que tout le monde des contibuteurs ne paieraient que la moitié des impôts car ce service de l'état a régréssé d'autant.   Tout en continuant de jouer dans ces cours des grands parce qu'ils ne voient pas pourquoi on réduirait leur train de vie.
   Il y a en effet de plus en plus de députés internationaux, nationaux, régionnaux, départementaux et j'en passe bien des meilleures.  (Tous à 12000€ mensuels) Le tout dans des palais exhorbitants.

    Le rêve. 

      Il suffirait de remettre les pieds sur terre à tous ces nantis en leur faisant toucher du doigt la réalité de ce que leurs administrés vivent au jour le jour.
_________________
L'ennui?... C'est qu'il n'existe pas.
Ou, c'est que le jour ne compte que 24 petites heures...
On peut avoir du "rab"? Cherche 25 ème heure désespérément.
Revenir en haut
tarzan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 929
Localisation: jungle

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 19:29 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

Il serait bon pour le peuple français d'avoir au minimum une banque de service public, maintenant il n'y en a plus une seule.
De plus en chargeant un simple employé c'est l'ensemble des banques qui risquent d'être discréditées, il faut arrêter de prendre les gens pour des idiots.
Confier 50 milliards d'euros à un simple employé montre un niveau qui relève d'autre chose que de la comptabilité et des équilibres financiers.
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 22:42 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

tarzan a écrit:
Il serait bon pour le peuple français d'avoir au minimum une banque de service public, maintenant il n'y en a plus une seule.


Quel service public mon Tarzan ?

Celui qui arrache toujours plus "d'avantages acquis" à force de grèves qui prennent les citoyens en otages, qui ne font pas le boulot, qui s'arrangent pour être quatre là où un seul suffirait largement, histoire de ne pas trop se fatiguer et de pouvoir taper la belote dans de bonnes conditions... Le tout aux frais du contribuable (cochon de payant)

Moi j'écris ça : sévices publics, au moins on sait de quoi on parle !

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 15:20 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

Le Monde aujourd'hui...
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 16:51 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

Patrice Guyot a écrit:

Le Monde aujourd'hui...

n'étant pas abonnée il m'est interdit de lire!!!
quand je suis sur le lien Neutral est-ce normal ou j'ai loupé quelque chose Question Rolling Eyes

_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 18:33 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant


Pardon !

Je m'en doutais un peu...

Voici le texte :


Jérôme Kerviel ou l'itinéraire d'un trader presque ordinaire

Il ne l'avait sans doute pas fait exprès. Mais jusqu'à il y a peu, Jérôme Kerviel, 31 ans, l'auteur présumé de la fraude la plus colossale de l'histoire bancaire, louait à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) un propret 50 m2 juste au-dessus d'une boutique de produits bon marché au nom étrangement prémonitoire : La Descente aux affaires.

Une adresse coquette, sous les toits, avec en ligne de mire les buildings du quartier d'affaires de la Défense où il travaillait depuis huit ans. Un détail il est vrai, rare aspérité d'un parcours étonnamment lisse et classique, semblable à bon nombre d'autres aspirants traders.

Les passants en sourient. La Société générale moins. Car ses dirigeants s'interrogent toujours sur ce qui a bien pu pousser un de leurs salariés à déjouer les systèmes de sécurité. Et causer une perte de 4,9 milliards d'euros.

Avant de travailler, dix heures par jour, rivé à ses quatre écrans et ses deux téléphones, au sixième étage du building de la banque, c'est au grand air de l'Atlantique que Jérôme Kerviel a grandi. A Pont-l'Abbé (Finistère), 8 000 habitants. Bien loin de la grouillante salle des "dérivés actions", la plus prestigieuse des six salles de marché de la Société générale.

Dans cette petite ville, sa mère tient un salon de coiffure, Chez Marie-Jo. Le père, Charles, est artisan forgeron. Avec le frère aîné, Olivier, aujourd'hui responsable d'une agence de trekking au Népal, les Kerviel forment une famille soudée, aisée, sont catholiques pratiquants. Les deux garçons sont inscrits au club de football, pratiquent la voile.

"UN CHEF DE GROUPE"


De ses années d'enfance, ses amis de l'époque retiennent surtout de Jérôme son côté bon vivant, adepte des bonnes blagues, accessoirement gardien de but de l'équipe poussin locale, puis capitaine et ceinture marron de judo.

A l'adolescence, Jérôme Kerviel est un peu grassouillet. "On le surnommait le quintal mais il n'était pas un souffre-douleur", assure Antony, un de ses amis d'enfance. "Il avait les épaules larges au sens propre comme au figuré. C'était un personnage. De par sa stature, sa culture", note Antony, qui le décrit comme "un leader, un chef de groupe". Et d'ajouter : "C'était quelqu'un que l'on écoutait, il avait de l'influence. Il était plus mûr que nous."


Jérôme Kerviel découvre l'économie au lycée, il choisit la filière ES. Bon orateur, meilleur de sa classe en mathématiques à Pont-l'Abbé, il finit premier de sa promotion de première année de DEUG de sciences économiques, à l'université de Quimper.

Chez les parents Kerviel, l'esprit d'entreprise est quelque chose qu'on transmet. La réussite financière, une fierté. Aussi Jérôme Kerviel affiche-t-il des idées libérales. Dévore l'œuvre d'Adam Smith. Et ses études finies, s'inscrit sur la liste RPR de Pont-l'Abbé.

Pas de failles, rien vraiment, dans le parcours de Jérôme Kerviel qui puisse éclairer son geste à la Société générale ? A l'université Lyon-II, d'où il est sorti diplômé, en 2000, après un an de DESS, on a très peu de souvenirs. "Si c'était un génie, on ne l'avait pas repéré", s'excuse Dominique Chabert, responsable de la formation. M. Kerviel en est sorti avec la "mention assez bien" et un stage de six mois chez BNP Arbitrage.

Dans le jargon de la finance, le DESS lyonnais forme des "soutiers". Scribes discrets, chargés de vérifier les opérations des traders. "Pour ceux que nous formons, c'est un peu le fantasme d'aller jouer avec les traders. Il y en a toujours qui sont un peu m'as-tu-vu et qui en rêvent secrètement, raconte Valérie Buthion, professeur. Reste que s'il avait fallu faire des paris sur ceux qui allaient mal tourner, M. Kerviel n'aurait pas été dans la liste."


"TOM CRUISE"

Et pourtant. Son diplôme en poche, Jérôme Kerviel obtient illico une embauche à la Société générale. Et après cinq ans à tourner dans les différents "middle offices", les services chargés d'assister les traders, il accède enfin à son rêve : devenir trader. Entre-temps, il s'est affiné. Est devenu beau garçon. Au point que ses amis le surnomment "Tom Cruise".

Les années suivantes sont plus opaques. En 2006, son père, qui souffrait de problèmes respiratoires, décède à l'âge de 70 ans. Son épouse, Marie-José, avait pris sa retraite quelques années plus tôt pour s'occuper de lui. Parallèlement, M. Kerviel dont les camarades ne lui connaissent pas beaucoup de conquêtes, aurait rencontré une jeune femme. Mais récemment, ils se seraient séparés. "C'était un solitaire, très attrayant sur le plan physique, toujours très élégant. Mais il était toujours seul. Je l'ai toujours vu seul", raconte une agent immobilière voisine de son domicile.

M. Kerviel n'avait pas pris de vacances depuis huit mois. "C'était un type étrange. (…) Quand il quittait son desk, il ne permettait pas aux collègues de prendre ses positions, comme cela se fait généralement", raconte un ex-collègue.

Ces derniers temps, les syndicats s'inquiétaient de l'énorme serre sous pression qu'est le trading à Société générale. La tante de M. Kerviel, Sylviane Le Goff, raconte que depuis un an, "il était très stressé. Il aurait dû partir il y a deux, trois ans. Là on lui avait donné trop de responsabilités". Récemment, d'après le Sunday Times, comme l'atteste son CV en anglais, M. Kerviel cherchait un travail à la City.


Elise Vincent avec Yan Gauchard (à Nantes) et Marc Roche (à Londres)

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 29 Jan - 21:29 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant


Hé ! Mes petits loups,

Il semble que le justice ne soit pas tellement convaincue que le Kerviel soit un dangereux malfrat...

Autrement je suppose qu'elle se serait empressée de le fourrer en préventive, pour éviter qu'il ne communique avec d'éventuels complices ou qu'il ne se fasse tranquillement la belle !

5 milliards ce n'est pas rien, pourtant : une vie entière de SMIC c'est 480.000 €,

Donc 5 milliards c'est 10.416 vies de travail,

Excusez du peu !

D'autre part je prétend que quelques porcs s'en sont fourré plein les poches au passage...

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...


Dernière édition par Patrice Guyot le Mer 30 Jan - 00:26 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 00:03 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

Note de la Société Générale d'un humour percutant...

Hi ! hi !

P.S. : Le Jérôme espérait une prime de 300.000 € : 25 ans de SMIC,

C'est totalement n'importe quoi !

Les connards qui imaginent des carottes aussi débiles méritent la prison, à l'évidence !

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 12:35 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

Question : peut-on accumuler des conneries, les balourdises et l'incompétence sans limite ?

Réponse : Non !




Ceux qui croyaient qu'elle avait une tronche de cake se sont trompé... C'était bien une tête de fusible !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 16:41 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

on peut dire qu'elle tombe bien celle-là Mr. Green



Placement a? court terme
envoyé par audioduvillage


_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 00:29 (2008)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire... Répondre en citant

Trop bien !

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:24 (2016)    Sujet du message: Jérôme Kerviel, le bouc émissaire...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> L'actualité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com