Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Comment l’État tue la poule aux œufs d’or…
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> Les célèbres leçons d'arithmétique du Pr. Patrice Guyot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Jeu 17 Juil - 23:54 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

Citation:
Naturellement pas d'impôt sur le revenu ni d'ISF (6 mois et 1 jour hors de France, prouvé par les billets d'avion) Je ne compte pas financer un pays dont je désapprouve toutes les options et tous les actes...

J'ai bien peur que vous ne vous fassiez des illusions ...

Si vous résidez dans un pays tiers avec lequel la France a une Convention Fiscale, alors vous ne serez pas imposé en France sur les revenus qui seront imposés dans votre pays de résidence.

La Convention précise d'ailleurs quels sont les types de revenus taxés par le pays "émetteur" ou le pays de résidence.

Le pays de résidence est déterminé par un ensemble de règles dont le domicile ne constitue qu'un élément.
(les billets d'avion ne prouvent rien, il faut voir "çà" avec votre Consulat du pays de résidence et montrer les bons tampons sur le passeport, il faut aussi prouver qu'on paye bien ses impôts dans le pays de résidence -attestation, reçu fiscal).

Pour l'ISF, tant qu'on possède des biens en France, on y paye l'ISF, le seul moyen de ne pas payer c'est de n'en pas avoir (tout vendre ou ne jamais rien avoir eu LOL).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Juil - 23:54 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 09:53 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

Tout ceci est vrai, hélas la vie de contribuable est dure...

Mais on va essayer de limiter la casse peu à peu, par exemple en vendant des choses ici pour en acheter en Asie,

Enfin ce genre de trucs, et puis on échappera de toute façon à la mentalité pourrie qui se répand à haute vitesse depuis 1 an (tout le monde a compris pourquoi, inutile d'expliquer) et au harcèlement général qui s'installe !

Naturellement je n'espère pas avoir le beurre, l'argent du beurre et la crémière en prime, j'ai passé l'âge de croire au Père Noël !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 10:13 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

Surtout que vous avez déjà "la crémière" ...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 14:54 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

Très juste et même qu'elle est un brin jalouse, comme toutes les Asiatiques...

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 16:09 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

Bon, admettons !

Donc vous avez le beurre et c'est la crémière qui vous a ...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 19 Juil - 12:39 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

J'ai une sympathie particulière pour les crémières...

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Sam 19 Juil - 13:56 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

les gens qui ont des biens "beaucoup trop pour certains!!!"
ne pensent qu'à truander le fisc!!
mais quand on n'a rien...et bien la vie suit son court et au moins
on ne se turlupine pas l'esprit!!!
les petits bonheurs sont tellement plus faciles à apprécier!!!

dans ton cas "Patrice " tu peux toujours placer tes économies sous le "matelas" de Bao!!! Mr. Green

puisque je pense que vous avez le même!!! Mort de Rire
courage.....fuyons!!!! Mr. Green

_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 19 Juil - 19:49 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

Mais Mimi, il ne s'agit pas de "truander" le fisc !

Il s'agit de ne pas se laisser truander, spolier, tondre...

J'ai payé et je paie des sommes insensées à cet État d'escrocs irresponsables qui en fait quoi ? Des gueuletons tous les jours un peu partout en France x fois 1.000 - Ministères, Mairies, Préfectures, Conseils Régionaux, Bruxelles... Matin, midi et soir...  Qui embauche des millions de fonctionnaires (plus de 2 millions) dont une bonne partie est non seulement inutile mais totalement néfaste et nuisible, emploi garanti à vie (pourquoi ?) retraite très tôt et très favorable (re-pourquoi ?)

Le tarif de tous ces rackets monte de 10% par an, les amendes de 50%... Et les revenus ?

Bon ! On va faire simple, gentil ne rime pas forcément avec con...

L'unique projet de la gauche et des escrocs mafieux qui se prétendent à droite (de qui ?) a toujours été de se partager l'argent des "riches", et si possible de les tuer... Tout le monde peut constater combien le succès couronne la méthode (URSS et satellites, Chine, Corée du Nord, Cuba, FARCS Colombiens, Cambodge... j'en oublie beaucoup, mais l'histoire s'en souvient !)

Je ne trouve pas ça drôle Mimi, j'ai fait le service militaire (quasiment seul de la génération) j'ai payé, payé et encore payé... Je n'ose pas faire l'addition, personne ne me croirait. Maintenant on me prend frontalement pour un con et on me traite comme un malfaiteur !

C'est fini, trop c'est trop, tant va la cruche à l'eau... Et à force de tirer sur la corde on la casse, si on ne connaît pas des choses aussi simples on ne s'installe pas à l'Elysée, on vend des cravates à la sauvette (sans payer les impôts) à la sortie du métro et on se sauve en courant quand la police arrive, et puis c'est tout !

Amusez-vous entre vous mes mignons, j'ai encore les moyens de m'offrir deux billets d'avion pour l'Asie malgré les taxes "écologiques" de l'escroc Chirac qui n'a jamais payé un billet d'avion de toute sa vie et même la surprime pour engraisser les malheureux émirs du pétrole qui peinent à acheter plus de 100 montres Cartier lors de leurs séjour au troisième étage du Ritz (100.000 par nuit au minimum, hors faux frais)

Cocu mais pas content, je dois quitter le pays de mes ancêtres puisqu'il a été conquis par un descendant d'Attila...

Il se trouve que j'ai grandi avec la statue de Sainte Geneviève qui avait sauvé Paris des Huns sous ma fenêtre !

Dans l'Ile Saint Louis, quai d'Orléans, excusez du peu...

Cela ne me rend pas indulgent avec les barbares !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Sam 19 Juil - 21:00 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

J'ai toujours pensé que si on fuyait son pays c'était parce qu'on y crevait la dalle, parce qu'on n'avait pas ou plus de liberté "naturelle" (expression, culte, politique...), parce qu'on avait trouvé l'âme sœur et qu'on voulait se rapprocher d'elle géographiquement...

Ceci n'est valable, apparemment, que pour les "pauvres" et la classe "moyenne".

Les autres, eux, ils se "délocalisent" parce qu'au lieu de manger 12 mois/12 du caviar, ils ne peuvent en manger manger que 11 mois / 12.

Les artistes américains s'expatrient en Angleterre parce qu'ils paient trop d'impôt aux USA, les artistes anglais s'expatrient en Australie parce qu'ils en paient paie trop en Angleterre...

C'est bien connu d'un bout à l'autre de la planète, les plus généreux sont les plus démunis. Heureusement, Bill Gates sauve l'honneur de ces enfants gâtés par la vie...

Il faudrait vous obliger à relire L'Avare de Molière ou, pour ceux qui prèfèrent les bd, tous les Piscous !

Artistes, sportifs (talentueux) carrières courtes ?!

Peut-être, reconversion facile : assurément.

Même pour les voyous comme Tapi.

Un sportif a le choix : chroniqueur sportif, entraîneur, sélectionneur, mannequin, acteur, chanteur, écrivain, animateur, homme d'affaires, rentier ...

Artistes idem...

S'ils ne sont pas des niais absolus, avec un peu de jugeote dans la caboche, ils peuvent s'assurer une belle vie jusqu'à la fin de leur jour et même pour leurs héritiers et ayant droits.

Un ouvrier, une caissière, ... pour eux la reconversion est difficile, voir impossible. Et quand ils sont virés comme des malpropres après toute une vie de bon et loyaux services à leur entreprise, ils n'ont pas le soutien qu'à pu obtenir Siné ou PPDA... Et puis leur carrière est encore plus courte : on ne les embauche pas avant 25 ans / 30 ans... on les vire à 45/50 ans ...

Un sportif français pour arriver en haut de la fiche, il compte sur l'argent du contribuable pour s'entraîner, pour payer ses frais médicaux d'accident du travail... Et quand l'heure vient de rendre un peu l'appareil, il se casse ailleurs ! Mais ce n'est pas truander, ni voler, c'est un pauvre malheureux qu'on exploite ! Plus encore que l'ouvrier qui lui fabrique ces adidas ou nike...

Un artiste français, sa carrière, il la doit exclusivement au public français. Pour lui assurer des spectacles subventionner, pour lui assurer le financement de ses films, de ses pièces de théâtre, de ses téléfilms, il connait bien les subventions des chaines publiques et de l'État (donc du contribuable français). Mais que vienne le moment de rendre un peu de ce qu'il a perçu, et là aussi, ça devient le plus malheureux de la planète !

Les Entreprises françaises qui délocalisent parce qu'elles payeraient trop elles aussi, vont s'installer exactement là où elles pourront exploiter l'être humain. C'est sûr que si on légalisait l'esclavage ça en arrangerait plus d'un actionnaire !

Les Riches industriels français, les artistes célèbres, les sportifs de haut-niveau... seraient-ils les descendant de l'aristocratie française dont le bon peuple français pensait en avoir finit en leur décapitant la tête ?
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Sam 19 Juil - 23:40 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

ce n'est pas pour te blesser "Patrice" que je dis ça
mais vois-tu les gens qui ont les moyens de choisir leur "envol" ont sans doute une vie plus agréable côté finances que ceux qui vivent avec moins de 1000 euros mensuel....
et le choix et simple
bien sur tu as raison d'être révolté mais en même temps .....
tu n'échangerais certainement pas ton train de vie avec le mien
par exemple!!

et si je pense que: "il est plus facile "pour vous de choisir ce n'est pas le cas pour tout le monde

qui se soucie de savoir comment on joint les deux bouts....personne
chacun sa route chacun son destin
on  se côtoie sur le net sans comprendre l'autre car chacun vit sa vie et ne peut imaginer ce qu'est celle des autres





_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 00:57 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

Fuir n'est pas exactement mon truc Betty !

Et même pas du tout, je veux bien qu'on profite de moi (Dieu sait que nos aimables dirigeants ne se sont pas privés),

Pas qu'on me prenne pour un con et qu'on me traite comme un malfaiteur, il y a des lignes blanches qu'il ne faut pas franchir...

C'est une opinion personnelle, bien entendu, mais ceux auxquels j'en parle sont tous révulsés par ce qui est en train de se jouer,

C'est curieux !

Mon problème n'est pas de manger du caviar 12/12 (je n'en mange jamais même si j'adore ça, je laisse les bons socialos de le rue de Solférino se goinfrer dans les restos du quartier)

Mon problème est de me sentir en sécurité là où j'habite, c'est à dire pas traqué par une police ignoble planquée derrière chaque brin d'herbe pour baiser le passant...

De toute façon ça suffit, j'en ai par dessus la tête, les années qui me restent à vivre ne seront pas pourries par de misérables petits salauds qui feraient mieux d'aller bosser à l'usine pour fabriquer du PIB (celui qui sert à mesurer notre déficit) plutôt que de racketter leurs concitoyens comme des parasites et des nuisibles.

Et c'est tout !

Si l'Internet existe encore en France (pas prouvé, Daniel Schneidermann est en train de monter une association pour tenter d'éviter la censure massive qui se profile à l'horizon) je resterai avec vous comme j'ai toujours fait quand je suis en Asie, mais la France n'est plus mon pays : c'est exactement comme une femme qui m'aurais trompé, je peux la regretter mais je m'en vais sans me retourner, et pour ce qui est de la pension alimentaire il faudra venir la chercher, et prouver que je la dois vraiment et pourquoi !

D'ailleurs je ne dois rien à la France qui ne m'a pas apporté grand chose : j'ai fait des études dans le privé et mes rares passages dans le public m'ont permis de découvrir des enseignants encore plus nuls que dans le privé (c'est dire !)

J'ai passé un an à l'armée, avec des militaires totalement abrutis,

Puis je me suis mis au boulot (70 heures par semaine) pour payer un max d'impôts destinés à engraisser des fonctionnaires (30 heures par semaine) qui n'ont jamais eu d'autre objectif que de m'emmerder et de me racketter encore davantage si possible...

Je dois quoi à la France ?

Ses paysages ? Je les connais et je les trouve trop chers !

Par ailleurs je pense que je suis libre de vivre là où je veux, les FARCS ne m'ont pas encore accroché à un arbre !

J'avoue pourtant que dans un pays qui déclare détester les riches (et je ne le suis pas tant que ça) il me semble assez naturel de laisser les pauvres s'entre dévorer et tenter de se détrousser mutuellement...

Je ne méprise naturellement pas les pauvres, je méprise les imbéciles et les salauds : très précisément le groupe humain qui a pris le pouvoir en France.

Qu'il le garde, le pouvoir, le moins longtemps possible, mais sans ma participation de toute manière, et définitivement !

Faire quoi en France aujourd'hui ? Trop riche pour les uns, trop pauvre pour les autres, cochon de payant exploité toujours davantage, méprisé, insulté...

Je suis un humain ni meilleur ni plus mauvais qu'un autre et j'entends être traité dignement, exploité raisonnablement sans plus !

Donc ce n'est pas ici : la France n'aime pas les riches ? Voila qui tombe bien, les riches n'aiment pas la France, ils vivent et dépensent leur argent ailleurs, laissant les bons pauvres se tenir chaud ensemble (ou froid, je le crains) ...

M'obliger à relire l'avare ? M'OBLIGER ???

Je le connais par coeur et j'ai toujours été dépensier... Ce qui m'ennuie c'est "OBLIGER", c'est fou comme ce mot me gêne, je ne sais pourquoi...

Bon ! J'ai une très, très belle voiture... Et alors ça change quoi ?

Il y a 13 ans (!) que je n'avais plus de voiture, je parle trop de moi ici, mais pas assez pour que vous connaissiez ma vie...

Rien d'autre à dire pour ce soir, ceux qui trouveraient assez indispensable que je reste ici pour me faire faire les poches peuvent aller se rhabiller, je m'en vais où je veux, quand je veux et c'est pour bientôt, il est inutile de reprocher au lièvre d'avoir échappé aux plombs que le chasseur lui envoyait par amitié, il est plus malin de remarquer que le chasseur louperait une vache dans un couloir !

Bonne nuit à tous, pensez à payer vos impôts, taxes, PV et autres gracieusetés destinées à engraisser les porcs qui vivent sur votre dos...

Tiens ! A l'instant (minuit et demie) notre glorieuse Police a réussi à serrer un pauvre gars sous mes fenêtres, il n'avait rien fait, à mon avis, mais il va payer...

Voici la scène, sympa, non ?



Là on sent bien le poulet qui biche : il a trouvé un pigeon et sa carrière va s'envoler, c'est sûr !



Ils le serrent... Très cool la bagnole banalisée, on sort vite fait le feu sur le toit pour terroriser le malheureux qui va se faire faire les poches... Pathétique ! Un pays à l'agonie...

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 14:54 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

salut pat , nous sentons ta lassitude que je partage , pas sur tout mais presque!

même pas les natios taillent le francèse à ce point, ta coupe doit être bien pleine , nous tournons en rond , ne sachant plus quoi faire à par se soumettre définitivement , pourquoi ?

c'est tout simple , la grande victoire de la maffia politico-financière est à son apogée , mais inévitablement la pieuvre va en crever de trop se goinfrer , je donne pas cher de la peau de toute cette faune quand le peuple excédé balaiera tout sur son passage   et tu veux manquer ça !

le français est un maso , il a connu la collaboration péténiste et s'en est vautré pour la majorité comme celle actuelle de l'apprenti dictateur enfin à peine un tiers qui fond comme neige au soleil , ils ont voulu la fermeté et la rigueur , ils vont en bouffer copieusement
la sournoise dictature se répend comme un cancer il n'y a qu'à ouvrir les yeux et les oreilles meme pas la peine d'un excès de lucidité
heureusement , un peu partout , la résistance se renforce , ce sera long car le roi  aussi renforce ses pouvoirs , tant qu'il peut donner à manger à ses chiens dressés à l'idéologie de fin de mois et au carriérisme auto suffisant , va bene , au moindre pépin , ils changerons leurs vestes comme de bons gros lâches qu'ils sont .

il est hors de question d'élections , le piège à cons a assez duré , nos cautions ils s'en sont servis de papier chiot , toute la classe politique doit être rayée de la carte , tous les hauts fonctionnaires doivent être virés , tous les affairistes , hauts dirigeants des gros groupes , des banques doivent être éliminés du circuit , le medef et tous les syndicats vendus et corrompus doivent être désintégrés !

il nous faut du sang neuf , de femmes et d'hommes sincères qui se vouent au service de la communauté , des gens discrets qui ne mettent jamais leurs compétences sur un piédestal , finit la politique de merde qui pourrit le pays depuis des décennies ,
ces gens sont là , ils existent , le peuple doit foutre le feu , de ses cendres une nouvelle organisation saine et vigoureuse en sortira .

ou bien , laissons faire le roi , et faisons provision de gros stocks de vaseline !
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 15:12 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

http://members.tripod.com/hlv-vlr/nouvellesdufront/1/leterrorismecletat.htm

LE TERRORISME, C'EST L'ÉTAT



C'est l'état français qui a commandité les bombes "corses" d'il y a une dizaine de jours. Si vous partagez cet avis, ce que j'espère, alors il faut faire savoir cette vérité non seulement à tous les corses, mais aussi à tous les français. Vigi-Pirate n'est qu'un mini-coup d'état. Il me semble indispensable de lire Gianfranco Sanguinetti : "Du terrorisme et de l'état", et "véridique rapport sur les dernières chances de sauver le capitalisme en Italie". Le premier est publié en français par Jean François Martos, et le deuxième par Ivrea. Le but du terrorisme d'état est de faire mal voir les indépendentistes en prétendant que ce sont eux les coupables, de justifier les mesures répressives, et de faire en sorte que les gens se disent: "Soit avec l'état, soit avec les terroristes. Seul l'état peut nous défendre contre les terroristes. Ne mettons pas de batons dans les roues de l'état, cessons d'en dire du mal, cessons de faire grève, etc...". C'est très bien expliqué par Sanguinetti.

Il me parrait indispensable de faire comprendre à tout le monde, et pas seulement aux Corses, que quand une bombe est posée de façon à blesser ou à tuer, surtout de façon aveugle, ce ne peut pas être des indépendentantistes Corses qui l'ont posée. Le terrorisme aveugle n'est pas aveugle : il vise, et il vise le peuple. Il ne peut être commis que par l'ennemi du peuple : l'état.

Une coïncidence curieuse vient apporter de l'eau au moulin de cette thèse. Simultanément aux bombes "Corses" qui ont blessé des gens du peuple, l'ETA annonce la reprise de la lutte armée. Ceci nous est annoncé de façon à ce que l'on comprenne bien que c'est le terrorisme aveugle ou stupide qui menace de reprendre en Espagne. Le terrorisme en Corse et la menace de l'ETA arrivent simultanément. Ce n'est pas une coïncidence. L'état français a besoin du "terrorisme Corse" pour gérer les problèmes de contestation en France. Et l'état Espagnol a besoin du "terrorisme Basque" pour amenuiser ses propres problèmes de contestations.

Comme l'utilisation du terrorisme est un classique pour empêcher les révolutions, il est naturel que les divers états qui doivent utiliser cette arme contre leur proprre population se concertent. Cela s'appelle, dans les médias, une entente internationale "contre " le terrorisme. Les "ententes internationnales contre le terrorisme" servent à échanger les diverses techniques et à coordonner les divers terrorismes d'état. De même un organisme d'état censé lutter contre le terrorisme n'est en fait là que pour étudier dans quelle mesure le terrorisme d'état peut ou non être utile, et comment le mettre en oeuvre. C'est ce genre d'entente internationnale "contre" le terrorisme qui explique la coïncidence dont je parlais ci-dessus.

Pour revenir sur la menace de l'ETA de "reprendre le terrorisme", il faut se souvenir qu'il y a quelques années, des bombes aveugles attribuées à l'ETA ont fait de nombreux morts en explosant par exemple dans des grands magasins. Il y eut aussi des exécutions de personnalités politiques. Tout cela faisait mal voir l'ETA. C'était dramatique pour l'ETA. Les chefs de l'ETA s'étaient probablement rendus compte des choses suivantes : il y avait beaucoup de manipulations de la part de l'état Espagnol, les bombes aveugles n'étaient pas posées par l'ETA, ou bien alors par des abrutis manipulés par l'état Espagnol, les exécutions de personnalités politiques étaient effectués soit par des agents secrets qui se faisaient passer pour l'ETA soit par des groupes de l'ETA manipulés par les services secrets. C'est surement pour ça que les chefs de l'ETA ont décidé d'arrêter la lutte armée : " comme ça, l'état Espagnol ne pourra plus dire que c'est nous qui causons tout ce malheur", se sont-ils probablement dit. Peu avant l'arrêt de la trève, des chefs de l'ETA se sont fait arrêter. Il est probable qu'ils n'acceptaient pas de "reprendre la lutte armée", estimant que les arguments précédents étaient toujours valables. Mais une foi en prison, ce n'est plus eux qui décident. Ce sont leurs remplaçant. Pourquoi ne comprennent-ils pas eux aussi l'argument développé ci-dessus? Ils le comprennent tout aussi surement qu'ils sont membres des services secrets de l'état Espagnol. Oui:

Je pense que les nouveaux chefs de l'ETA sont des agents secrets au service de l'état Espagnol. C'est parce que l'état espagnol avait un urgent besoin de terrorisme ou de menace terroriste sur son sol qu'il a fait arrêter quelques chefs de l'ETA afin qu'ils puissent être remplacés par des agents infiltrés dans l'ETA et ayant progressivement ou même rapidement montés la hiérarchie de l'ETA (Quand on est dans la police secrete, il est facile de faire des exploits militaires pour se faire admirer et grimper les échelons).

autres textes sur le terrorisme :

Le spectacle de terrorisme islamiste

le parlement de Bretagne

Comment et pourquoi les groupes terroristes sont manipulés.
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 15:19 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

dimanche 20 juillet 2008 (12h20) :
Le CNR appelle à une Grève Générale Reconductible le 10 novembre 2008


Nous sommes toutes et tous le Conseil National de la Résistance
Par CNR le lundi 14 juillet 2008, 00:01 http://www.conseilnationaldelaresistance.fr/
Que faire, aujourd’hui, pour donner un coup d’arrêt à la liquidation, par Sarkozy et le Medef, de notre République et de son modèle social hérité du CNR?
Ce coup d’arrêt ne peut être donné que par une très large mobilisation populaire dans tout le pays et au même moment...
La capacité de révolte de notre peuple est intacte, comme le montrent, partout en France les foyers de résistance qui se développent sous des formes différentes (collectifs, associations, fondations...).
Les conflits sociaux se multiplient. Mais ne convergent pas...
L’alternative politique au capitalisme sauvage se dessine peu à peu. Mais pas assez vite...
Le mouvement social manque de cohésion et de puissance, faute d’une perspective politique réelle.
Il est morcelé et les états-majors syndicaux, ont choisi d’engager, entre eux, une course à la représentativité qui les éloigne de leur base et les fragilise.
La perspective politique, elle, tarde à prendre forme car la réflexion est menée sans l’adhésion des masses populaires.
Les divisions intestines, le culte de l’individualité et des appareils ont détourné trop de citoyens du terrain politique.
Convergence des luttes ET irruption citoyenne du peuple dans le champ politique doivent être obtenues. Maintenant…
Or la situation dans laquelle se trouve notre pays nous offre cette possibilité dans les semaines à venir !
L’initiative d’une Grève Générale Reconductible, le 10 novembre 2008 doit être relayée dans tout le pays pendant les congés d’été.
La rentrée de septembre sera l’occasion de la décider partout et deux mois de travail permettront encore d’en assurer le succès.
Sa réussite repose, sur l’engagement, immédiat des forces de chacune et chacun d’entre nous.
Elle donnera une cohésion au mouvement social en donnant l’impulsion indispensable à la mise en place d’un cadre commun de discussions pour coordonner les luttes, organiser la résistance et reprendre les conquêtes.
L’intervention populaire pourra aussi imposer un cadre de réflexion unitaire et attractif qui pourra facilement être élargi aux citoyens, pour la création d’une vraie alternative aux politiques actuelles.
Elle pèsera sur les rassemblements des organisations politiques de fin d’année et aura comme prolongement la nouvelle séquence électorale qui s’ouvre avec les élections de 2009, 2010 et 2012.
Ce camouflet sera enfin un signal très fort en direction des autres pays de l’Union Européenne que Sarkozy préside jusqu’en décembre...
Diffusez cet appel par tous les moyens possibles et imaginables
Soyons le Conseil National de la Résistance
Résister, c’est créer. Créer, c’est Résister.
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 15:25 (2008)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or… Répondre en citant

CHE a écrit:

il nous faut du sang neuf , de femmes et d'hommes sincères qui se vouent au service de la communauté , des gens discrets qui ne mettent jamais leurs compétences sur un piédestal , finit la politique de merde qui pourrit le pays depuis des décennies ,
ces gens sont là , ils existent , le peuple doit foutre le feu , de ses cendres une nouvelle organisation saine et vigoureuse en sortira .

ou bien , laissons faire le roi , et faisons provision de gros stocks de vaseline !

oui "Che" je suis d'accord avec ce que tu écris

mais si chaque fois l'on croit avoir misé sur le bon "cheval"....
on peut aussi se rendre compte que l'on n'a pas gagné la partie

car c'est toujours les promesses qui aboutissent au résultat
tout comme ces 53% qui ont eu la naïveté de croire au blablabla
et c'est alors que les humains se révoltent .....
l'époque que nous vivons est vraiment exécrable à "tous points de vue"



_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:59 (2016)    Sujet du message: Comment l’État tue la poule aux œufs d’or…

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> Les célèbres leçons d'arithmétique du Pr. Patrice Guyot Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com