Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pourquoi ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Nos passions... Sans limite ! -> Vive la Corse, terre de résistance !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 20:15 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant



http://daccessdds.un.org/doc/UNDOC/GEN/N06/512/08/PDF/N0651208.pdf?OpenElem…


Préoccupée par le fait que les peuples autochtones ont subi des injustices
historiques à cause, entre autres, de la colonisation et de la dépossession de leurs
terres, territoires et ressources, ce qui les a empêchés d’exercer, notamment, leur
droit au développement conformément à leurs propres besoins et intérêts,
Consciente de la nécessité urgente de respecter et de promouvoir les droits
intrinsèques des peuples autochtones, qui découlent de leurs structures politiques,
économiques et sociales et de leur culture, de leurs traditions spirituelles, de leur
histoire et de leur philosophie, en particulier leurs droits à leurs terres, territoires et
ressources,

_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Oct - 20:15 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 20:27 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

véro a écrit:
Pourquoi ce fil ? Est-ce ironique ? Y aurait-il ici des affreux nationalistes ?


salut , mon dieu mon dieu qu'ils sont méchants Mort de Rire


_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 20:32 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

Betty Boop a écrit:
Pour moi s'y préparer, c'est faire entrer en politique, participer à la vie politique activement, même métropolitaine, s'allier avec d'autres partis, ne pas faire comme les extrêmes de gauche qui veulent quelque chose mais n'osent pas se "salir" les mains ... Tu comprends ce que je veux dire ?

Cesser totalement la branche armée. De nos jours, la violence braque contre les causes revendiquées...

On n'avait pas avancé sous certains gouvernement, il fallait déjà accepté ça. Hors les natios veulent seulement et uniquement l'indépendance, et cela, à l'heure actuelle (même pour les Corses) ce n'est pas possible. C'est cela que j'appelle le jusqu'auboutisme, vous passez à côté de choses intéressantes qui peuvent vous préparer avec le temps à plus d'autonomie puis, peut-être, à de l'indépendance.

Les Irlandais ont été capable d'arrêter le jusqu'auboutisme (bien sûr, ils avaient fait des actions bien plus violentes et meurtrières que les Corses - et l'histoire n'est pas du tout identique).

Pour ce qui est de l'Histoire de la Corse et de son génocide. Pourquoi ne pas en parler maintenant ? Vas-y j'aimerais connaitre cette histoire, réellement.


ce site est très interressant ,il reprend l'histoire par chronologie je vais mettre la partie qui concerne la conquete française à partir du traité de versailles de 1768

http://oursjeancaporossi.club.fr/Chronique/Dixhuitieme.html


Articulu di u numaru 28/29, Aostu/Sittembre di u 2007

Patrimoniu, Olmeta di Capi Corsu, Nonza :

les premières grandes batailles de la guerre
d'annexion de la Corse



Bien avant l'annexion, la France considère le Capi Corsu comme une zone stratégique de première importance au point qu'elle en réclame à maintes reprises la souveraineté. Dès le traité d'annexion conclu, les premiers régiments débarquent à San Fiurenzu avec pour objectif de s'emparer de la zone.

Le 24 juin 1768, les régiments, Royal-Roussillon et Eptingue, établissent leur camp à hauteur des Strette de Santa Maria de Patrimoniu où les Corses ont établi leur système de défense.

Les 29 et 30 juillet 1768, de violents combats, ponctués de scènes d'atrocités, sont engagés. Le 1er août 1768 à l'aube, le général de Grandmaison lance l'ensemble de ses forces. Sitôt les Strette conquises aux prix de sévères pertes de part et d'autre, les troupes progressent en direction du "château de Patrimonio"1 . Après toute une journée de combats et une très vive résistance des Corses, l'assaut final est donné avec l'appui de l'artillerie qui expérimente de nouveaux canons.

Dans la soirée, submergés par le nombre d'assaillants, les Corses défendant la maison " se rendirent au nombre de 80 et furent conduits en prison à Saint-Florent ". Un courrier de l'un des officiers indique qu'au moment du pillage de la maison Calvelli"2 Les femmes se jetèrent au milieu des soldats, sans jeter un cri, pour empêcher le pillage, et défendaient, chambre après chambre et porte après porte".

Ce jour-là, le major du régiment d'Eptingue avoue avoir perdu " 35 hommes et un officier ". Il affirme avoir " forcé des postes impossibles " révélant ainsi la virulence des combats.

La résistance courageuse des patriotes corses dans la maison Calvelli permet au groupe principal de 300 à 400 hommes, sous les ordres de Ghjaseppu Barbaggi, d'entamer un repli vers le nord, seule issue possible. Les Corses s'engagent dans les chemins montagneux en direction du couvent de Faringule, Sparagaghju et Bracolaccia. Leur objectif vise à rallier Olmeta et Nonza où d'autres résistants combattent l'ennemi.

Pendant trois semaines, Grandmaison les pourchasse. Le 20 août 1768, trois colonnes composées de sept mille deux cents soldats des troupes françaises et alliées cantonnées dans le secteur Bastia-Nebbiu amorcent la curée finale. "On a attaqué Nonza, ville située dans le Cap Corse encore pucelle, n'ayant jamais été prise par les Gênois, notre vaisseau3 de Ligne et chébec4 ont attaqué par mer en tirant plus de Deux Cent Cinquante Coups de Canon chacun ". L'abbé Pommereul présent sur le terrain reconnaît la vaillance des combattants : " on combattit les Corses, on les chassa de Monte-Negro5 , ils se retirèrent sur une montagne plus élevée ; on les en chassa encore après une très-vive résistance ". La scène se reproduisit quinze fois !

A Nonza, Ghjaseppu Barbaggi et ses compagnons occupent la tour et le maquis, mais la configuration des lieux, le nombre d'ennemis et sa puissance de feu ne leur laisse aucune chance de salut. Ils tombent dans l'étau le mercredi 24 août 1768.

Deux-cent trente-deux patriotes corses rescapés des combats sont déportés à la Tour-Royale de Toulon où ils vivent des conditions d'incarcération effroyables. La libération des survivants intervient neuf mois plus tard en échange de tous les prisonniers français de la bataille de Borgu détenus à Corti. Pour ce qui est des Corses, le tiers d'entre eux est décédé des suites des mauvais traitements subis pendant leur détention. Un quart des rescapés meurt pendant le voyage de retour et la majeure partie des survivants est dans un état tel qu'ils doivent être hospitalisés. Au final, moins de quatre-vingt dix des déportés en réchapperont6. Luigi Calvelli survivra aux évènements. Dès l'année 1770, il réclamera la restitution des biens de sa famille confisqués par les Génois puis par les Français. L'un de ses trois fils, Ange-Louis, obtiendra gain de cause en 1811.

A l'issue de ce mois d'intenses batailles auxquelles il a participé, le comte de Guibert7 , théoricien de la tactique des armées, porte un jugement sans nuances à l'égard des Corses. Il l'écrit à Voltaire : Barbaggi et Paoli sont " à la tête de lâches assassins (qui) nous insultent "… Les Corses " n'aiment l'indépendance que par vice "…, ils sont " paresseux, vindicatifs et fourbes " et, emboitant le pas du philosophe des Lumières, il propose d'" offrir une domination douce " afin " de n'être pas assassinés par des gens qui ont le chapelet à la main " !

Décidément, les options prétendument éclairées du militaire français sont aux antipodes des valeurs pour lesquelles les patriotes corses se sont engagés et ont payé de leur vie tout au long de ce mois de combats quotidiens ! Dans les rangs ennemis, seul l'abbé de Pommereul en discerna le sens : "le cri de guerre des Corses étoit dans ce tems le plus noble qu'ait eu aucun peuple : Patria e Liberta".

Jacques DENIS


1 - Le " château de Patrimonio " est la maison de Luigi Calvelli, l'un des six officiers principaux attachés à Ghjaseppu Barbaggi, commandant les troupes du Nebbiu. Une plaque commémorative est apposée audessus du linteau de la porte d'entrée avec la mention suivante :" Cette maison fut défendue par des fusils corses et forcée par les canons français en temps de trêve, le ant d'Hermanches, officier du régiment d'Eptingue, adressée à Belle de Zuylen, future Mme de Charrière, le 03 août 1768.
3 - Le Sagittaire est arrivé à San Fiurenzu le 17 août 1768, en compagnie de deux autres chébecs, il " reste sous voile et croise souvent à l'embouchure ".
4 - Il s'agit du chébec Le Caméléon.
5 - Le descriptif du chemin fait état du " passage effrayant au pied du Monte Negro, passage resserré entre des rochers à pic et un précipice de 30 mètres de profondeur ", Mémoire sur les communications de l'arrondissement de Bastia, Capitaine Ythier, publié par Janine Serafini, BSSHNC N° 674-675, 1er et 2ème trimestre 1996.
6 - La Gazzetta Toscana, Livourne, le 7 juin 1769.
7 - Lettre " à Sanfiorenso ", le 29 août 1768. Le comportement de Guibert lui vaudra d'être promu colonel à Ponte Novu et d'obtenir la plus haute distinction militaire de l'époque, la croix de Saint-Louis.1er août 1768 ".
2 - Lettre de Const

_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
véro


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 56

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 20:45 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

CHE a écrit:

http://daccessdds.un.org/doc/UNDOC/GEN/N06/512/08/PDF/N0651208.pdf?OpenElem…


Préoccupée par le fait que les peuples autochtones ont subi des injusticeshistoriques à cause, entre autres, de la colonisation et de la dépossession de leurs
terres, territoires et ressources, ce qui les a empêchés d’exercer, notamment, leur
droit au développement conformément à leurs propres besoins et intérêts,
Consciente de la nécessité urgente de respecter et de promouvoir les droits
intrinsèques des peuples autochtones, qui découlent de leurs structures politiques,
économiques et sociales et de leur culture, de leurs traditions spirituelles, de leur
histoire et de leur philosophie, en particulier leurs droits à leurs terres, territoires et
ressources,





Non ,  mais je rêve !

Vous payez tout moins cher sur votre île trop belle , en plus , pendant qu'on s'em.. à travailler . Euh , je voulais dire en ville .

La dernière fois que je suis venue , une heure que je l'ai attendu ma pizza !

Mr. Green
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 20:53 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

véro a écrit:
CHE a écrit:

http://daccessdds.un.org/doc/UNDOC/GEN/N06/512/08/PDF/N0651208.pdf?OpenElem…


Préoccupée par le fait que les peuples autochtones ont subi des injusticeshistoriques à cause, entre autres, de la colonisation et de la dépossession de leurs
terres, territoires et ressources, ce qui les a empêchés d’exercer, notamment, leur
droit au développement conformément à leurs propres besoins et intérêts,
Consciente de la nécessité urgente de respecter et de promouvoir les droits
intrinsèques des peuples autochtones, qui découlent de leurs structures politiques,
économiques et sociales et de leur culture, de leurs traditions spirituelles, de leur
histoire et de leur philosophie, en particulier leurs droits à leurs terres, territoires et
ressources,





Non , mais je rêve !

Vous payez tout moins cher sur votre île trop belle , en plus , pendant qu'on s'em.. à travailler . Euh , je voulais dire en ville .

La dernière fois que je suis venue , une heure que je l'ai attendu ma pizza !

Mr. Green


tu racontes que des bobards , va faire le plein d'essence avec 20 ct de plus par litre !!!!!
http://membres.lycos.fr/culturacorsa/pendus-du-niolu-marcu-maria-albertini.…

et qu'est qui est moins cher tu rêve vraiment c'est exactement le contraire ! et le génocide il t'intéresse ? ou tu préfères parler bouffe ou de plages au sable blanc .
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 23:15 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

Je lis le sujet tranquillement o Che, et on en reparle.
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
zénon du Cosmos


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 28

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 15:22 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

J'ai peu eu l'occasion de voyager dans ma vie et je ne suis même pas sûr d'y tenir beaucoup (car mes voyages les plus fous se font dans ma tête), mais j'ai découvert la Corse il y 3 ans... et j'en suis tombé raide dingue !
Je connais malgré tout un peu l'Europe, pas mal la France, et je dois dire que la Corse est pour moi, et de loin, le plus merveilleux des endroits. Venant d'une région (Alsace) où les gens sont d'un premier abord plutôt réservé (...), c'est avec humilité et gentillesse (si, si je peux...) que j'ai essayé abordé les Corses. Ce sont des gens qui m'ont paru plutôt droits, très agréables et assez éloignés des clichés continentaux. 
Ces gens-là font tout pour préserver leur paradis du beton, des folies immobilières, de la pollution, des rapports humains factices et de pas mal des maux qui gangrènent notre pays sur-industrialisé. Cela est tout à leur honneur.

Je crois que le "problème" Corse pose la question du régionalisme et de la nationalité au sens large du terme. Pas de hauts cris, pas de mauvaises interprétations de mes dires, remballez les trompettes, je m'explique ! 
Face aux effets pervers de la mondialisation (uniformisation forcenée des cultures), j'ai l'impression que nous assistons dans notre vieille Europe à un repli que je ne qualifierai pas d'éthnique mais de culturel et qui provoque malheureusement l'éclosion de partis (Belgique ou Pologne) extrêmistes : en gros les humains (dont je fais partie) en ont plein le sac de devoir se vêtir comme tout le monde, bouffer comme tout le monde, parler comme tout le monde, penser comme tout le monde... en bref, plus que la mondialisation du travail, nous assistons à la mondialisation des esprits. Et je crois que finalement c'est contre cela que luttent les Corses.
Je vis dans une région (dont je ne suis pas originaire) à identité culturelle très forte et c'est avec tristesse que je m'aperçois que les jeunes trouvent ringard voire honteux de parler le dialecte alsacien (ils préfèrent truffer leur langage de sous-anglais approximatif et ridicule). Si l'autonomie de ma région (qui serait totalement possible au vu de sa richesse et de sa situation géographique) apparaît sans intérêt, en revanche je suis absolument pour qu'elle conserve toute son identité culturelle qui est la plus grande de ses richesses.


Bon, de là à poser des bombes pour le maintien de la choucroute et de la coiffe traditionelle, je suis pas sûr...
_________________
«La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours.»

LF Céline
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 17:30 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

Votre intervention est très intéressante Zénon du Cosmos.  L’Universalité, la Mondialisation (nous sommes bien d’accord : nous ne parlons pas de l’économie), appauvrissent la richesse de la différence.

Je me posais une question (avec humour) concernant la France, ne sommes nous pas finalement : les Etats-Unis Français ? Entre les spécificités Alsacienne, Bretonne, Corse, Guadeloupéenne, Guyanaise, Loraine, Martiniquaise, Normande, Parisienne, Picarde, Réunionnaise, Savoisienne… ?

Et finalement n’est-ce pas là l’handicap de l’Europe… sauf que là, il ne s’agit plus de région, mais de Nation ?

O Che, je continue d'apprendre certaines choses sur l'histoire Corse (le site est vraiment très riche)... je ne t'oublie pas !

_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 19:05 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

Betty Boop a écrit:
Votre intervention est très intéressante Zénon du Cosmos. L’Universalité, la Mondialisation (nous sommes bien d’accord : nous ne parlons pas de l’économie), appauvrissent la richesse de la différence.

Je me posais une question (avec humour) concernant la France, ne sommes nous pas finalement : les Etats-Unis Français ? Entre les spécificités Alsacienne, Bretonne, Corse, Guadeloupéenne, Guyanaise, Loraine, Martiniquaise, Normande, Parisienne, Picarde, Réunionnaise, Savoisienne… ?

http://oursjeancaporossi.club.fr/index.html

voici le site conplet , je reviens toute à l'heure pour répondre à zenon et son post formidable Okay

Et finalement n’est-ce pas là l’handicap de l’Europe… sauf que là, il ne s’agit plus de région, mais de Nation ?

O Che, je continue d'apprendre certaines choses sur l'histoire Corse (le site est vraiment très riche)... je ne t'oublie pas !

_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 19:42 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

C'est vrai que le post de Zénon est très bien, loin des clichés, loin des idées blessantes sur la Corse, intéressant aussi parce que ça dépasse le cadre de la Corse.

Merci pour le site O Che... j'ai de quoi m'instruire sur l'Histoire Corse !
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 20:50 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

zénon du Cosmos a écrit:
J'ai peu eu l'occasion de voyager dans ma vie et je ne suis même pas sûr d'y tenir beaucoup (car mes voyages les plus fous se font dans ma tête), mais j'ai découvert la Corse il y 3 ans... et j'en suis tombé raide dingue !
Je connais malgré tout un peu l'Europe, pas mal la France, et je dois dire que la Corse est pour moi, et de loin, le plus merveilleux des endroits. Venant d'une région (Alsace) où les gens sont d'un premier abord plutôt réservé (...), c'est avec humilité et gentillesse (si, si je peux...) que j'ai essayé abordé les Corses. Ce sont des gens qui m'ont paru plutôt droits, très agréables et assez éloignés des clichés continentaux.
Ces gens-là font tout pour préserver leur paradis du beton, des folies immobilières, de la pollution, des rapports humains factices et de pas mal des maux qui gangrènent notre pays sur-industrialisé. Cela est tout à leur honneur.

Je crois que le "problème" Corse pose la question du régionalisme et de la nationalité au sens large du terme. Pas de hauts cris, pas de mauvaises interprétations de mes dires, remballez les trompettes, je m'explique !
Face aux effets pervers de la mondialisation (uniformisation forcenée des cultures), j'ai l'impression que nous assistons dans notre vieille Europe à un repli que je ne qualifierai pas d'éthnique mais de culturel et qui provoque malheureusement l'éclosion de partis (Belgique ou Pologne) extrêmistes : en gros les humains (dont je fais partie) en ont plein le sac de devoir se vêtir comme tout le monde, bouffer comme tout le monde, parler comme tout le monde, penser comme tout le monde... en bref, plus que la mondialisation du travail, nous assistons à la mondialisation des esprits. Et je crois que finalement c'est contre cela que luttent les Corses.
Je vis dans une région (dont je ne suis pas originaire) à identité culturelle très forte et c'est avec tristesse que je m'aperçois que les jeunes trouvent ringard voire honteux de parler le dialecte alsacien (ils préfèrent truffer leur langage de sous-anglais approximatif et ridicule). Si l'autonomie de ma région (qui serait totalement possible au vu de sa richesse et de sa situation géographique) apparaît sans intérêt, en revanche je suis absolument pour qu'elle conserve toute son identité culturelle qui est la plus grande de ses richesses.


Bon, de là à poser des bombes pour le maintien de la choucroute et de la coiffe traditionelle, je suis pas sûr...


salut zénon , merci pour ces mots , je dois dire que c'est rare qu'une personne qui aborde pour la première fois (avec moi) ce sujet ne m'ensevelisse sous un flot d'injures blessantes à l'encontre des natios , mais de plus en plus abordent ce problème comme tu le fais , dans de nombreuses régions beaucoup résistent à la normalité , à la pensée unique et cherchent une autre voie en se retournant sur le passé de leurs régions et de leurs ancêtres , nous ne pouvons rejeter cet héritage car les valeurs essentielles s'y trouvent , que sera notre futur si nous ne résistons pas , des pays entiers aux peuples clonés, transformés en automates par la mondialisation que l'on nous impose , personnellement dans le système tel qu'il est géré par cette faune, qui n'a rien d'humain ,je me sens un étranger , je n'ai plus aucun repère pour espérer un avenir ou l'humanisme en serait la priorité , d'ou mon soutien à vie pour la cause corse , pour cette lutte ancestrale dédiée à la liberté ,pour l'honneur et le devoir de ne jamais oublier, que mes ancêtres se sont fait massacrer pour elle .
les nationalistes ne haïssent pas le peuple français , l'ennemi est l'état depuis toujours , les natios ne sont pas ,dans leur immense majorité racistes et xénophobes , si un jour l'indépendance est acquise ,ils vivront en harmonie avec ceux qui acceptent de rester sur leur terre et en respectent les traditions .
nous en sommes loin , de plus, le nouveau roi ne fera pas la moindre concession , ne serait-ce que reconnaitre les exactions de la france , ou seulement admettre que le peuple corse est un peuple à part entière , les enfants corse ne comprennent pas pourquoi leurs livres d'histoire parlent de leurs ancêtres , les gaulois !

_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:25 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

zénon du Cosmos a écrit:
...

Bon, de là à poser des bombes pour le maintien de la choucroute et de la coiffe traditionelle, je suis pas sûr...


Des bombes ... glacées seraient pas mal, non ?

Mon père a été installé en Alsace pendant une quinzaine d'années, j'y passais quelques vacances il y a fort longtemps.

La première chose "bizarre", c'était de se faire dire "vous venez de France ?", je n'avais pas pu m'empêcher (vers 14 ans, on commence à "causer trop") de répondre par "et vous d'Allemagne ?", ce qui n'avais pas manqué de m'attirer des foudres !

En dehors de çà, les gens m'avaient un peu semblé "fermés", (comme des allemands), alors que les polonais sont beaucoup plus ouverts.

Ce que je n'aime pas, moi, chez les corses que j'ai connu, c'est le côté écorché-vif, oubien "paranoïaque" (sens courant, pas médical) car çà ne facilite pas les contacts.

Si on m'avait ne serait-ce que fusillé du regard à chaque fois que j'ai contrevenu à une coutume, une manière de faire par ici, je serais mort et re-re-mort depuis longtemps.

On trouve un peu ce côté ombrageux déplaisant encore dans le fin fond de certaines campagnes en France (le continent), il m'est arrivé qu'on me mette un gros "clou" sous un pneu de ma voiture 75 en Bretagne ! (J'assistais à l'enterrement de mon père ...).

Il est sur cette planète des gens chaleureux qui vous accueillent avec le sourire et comprennent bien que vous "n'êtes pas du coin" et se montrent indulgents, c'est ceux-là que je préfère !
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 00:05 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

MengWan a écrit:
zénon du Cosmos a écrit:
...
Bon, de là à poser des bombes pour le maintien de la choucroute et de la coiffe traditionelle, je suis pas sûr...




Il est sur cette planète des gens chaleureux qui vous accueillent avec le sourire et comprennent bien que vous "n'êtes pas du coin" et se montrent indulgents, c'est ceux-là que je préfère !



Comme nous nous comprenons bien, cher Meng !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
zénon du Cosmos


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 28

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 09:45 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

MengWan a écrit:
zénon du Cosmos a écrit:
...
Bon, de là à poser des bombes pour le maintien de la choucroute et de la coiffe traditionelle, je suis pas sûr...



...
En dehors de çà, les gens m'avaient un peu semblé "fermés", (comme des allemands), alors que les polonais sont beaucoup plus ouverts.

...

Il est sur cette planète des gens chaleureux qui vous accueillent avec le sourire et comprennent bien que vous "n'êtes pas du coin" et se montrent indulgents, c'est ceux-là que je préfère !

Je crois Meng que nous sommes tous pétris d'à priori concernant ce qui nous est étranger, que nous avons naturellement plus ou moins "d'attirance" pour tel ou tel pays et que nous collons inconsciemment telle ou telle étiquette à ces pays. J'ai moi aussi longtemps eu une sorte de "répulsion" pour l'Allemagne. J'imagine que l'Histoire doit y être pour quelque chose. Etant maintenant frontalier j'ai souvent l'occasion d'aller en Allemagne et... je m'aperçois que c'est un pays somptueux, que l'on y est très bien accueillis, que Karlsruhe ou Baden-Baden par exemple sont des villes superbes et que les allemands sont finalement très éloignés de l'image que mon inconscient, nourri de vieilles querelles franco-allemandes qui me faisaient voir le teuton comme un gros et hargneux buveur de bière en short et en sandales, voulait m'imposer.
Je ne vous jette pas la pierre ; j'ai moi-même par exemple une sorte d'aversion inexpliquée pour les Anglais (est-ce que le fait qu'ils nous foutent systématiquement une branlée au rugby pourrait jouer ?...) Cela doit être ridicule et j'aurais un jour l'occasion de retourner en Angleterre pour m'apercevoir que ces gens-là sont très fréquentables ! 
Je crois également que notre vision d'un pays ou d'une région peut être liée à notre propre personnalité. Il est indéniable que le Provençale est au premier abord plus enjoué que le Breton ou le Lorrain ! 
Moi qui suis quelqu'un de plutôt réservé au début d'une relation, j'avoue que le caractère ombrageux du Corse me convient parfaitement ! Pour tout vous dire, l'un de mes rêves est de me trouver pour la retraite un petit bout de maison en Corse, si possible dans un endroit assez éloigné du tumulte et, si possible, entouré d'une poignée d'irréducibles ombrageux ! 
_________________
«La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours.»

LF Céline
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 10:21 (2007)    Sujet du message: Pourquoi ? Répondre en citant

Je n'ai d'aversion pour personne, au contraire, je suis la plupart du temps du style à me jeter sur les autres, à leur ouvrir ma maison, les inviter à ma table, même si je ne me vexe pas d'un refus.

Mais effectivement, chacun a son caractère qui s'adapte à tel ou tel environnement ...

Moi qui suis très "blague-à-froid", taquin si vous voulez, avec les gens, tous les environnements ne me conviennent pas.

Cà me rappelle un fait divers du temps où j'étais encore en France, en rase campagne (dans la Sarthe), une voiture, avec deux "arabes" à bord, se met dans le fossé la nuit, seul le conducteur revient à lui.

Il cherche, sanguinolent, de l'aide en titubant vers une ferme.

Le fermier, apercevant le blessé sanguinolent, "prend peur" sort alors son fusil de chasse et l'achève ...
(Source : Ouest-France)

C'est le type même d'incident impossible ici, du moins j'en suis persuadé !

NB:Votre poignée "d'irréductibles" autour de vous, vous avez intérêt à "être bien" avec eux, sinon personne ne verra jamais rien lorsqu'on vous assassinera. Rappelez vous le meurtre du docteur "pacifiste" à la sortie de son interview à FR3 ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:27 (2016)    Sujet du message: Pourquoi ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Nos passions... Sans limite ! -> Vive la Corse, terre de résistance ! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com