Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les "victimes" d'EADS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> Coups de Gueule
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 09:05 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

Le scoop du Figaro aujourd'hui est un authentique chef d'oeuvre !




Soyez un bon bouc, Forgeard-Connard
A 380 : « les dirigeants ne savaient pas » Dit cet escroc !

L’ancien patron d’EADS affirme que tous les dirigeants du groupe partageaient la même information : les rapports écrits et oraux de la direction générale d’Airbus. « Je suis formel. En mars, quand beaucoup de cadres ont exercé leurs stock-options, les rapports ne faisaient état d’aucune perte de livraison en 2006 et 2007 », assure-t-il.

On ne s'attendait pas non plus à ce qu'il dise : "Ben oui ! on a merdé à fond, on était tout à fait au courant et on s'est donc mis dans un sale cas de délit d'initié, mettez nous les pinces et traînez nous au trou, nous allons rembourser tout ce que nous avons volé en y ajoutant une très grosse amende !"

10.000 licenciements parce que ces salauds irresponsables n'ont pas fait leur boulot - malgré des salaires pharaoniques - et s'en sont fourré plein les poches avec leurs stocks options fourguées au "bon" moment !


***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Oct - 09:05 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 13:56 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

J'ajouterais même que si c'était vrai ce que dit Forgeard, alors c'est un emploi fictif qu'il occupait ! Tout comme si ce que nous dit Lagardère est vrai (http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32804929@7-37,0.html) Des dirigeants qui ne sont pas capables de savoir ce qui se passe dans l'entreprise qu'ils dirigent, qui avouent donc implicitement n'avoir aucun contact ou dialogue avec leurs cadres, n'ont plus rien à faire à ce poste-là...

1 200 personnes qui vendent au bon moment leurs stocks options et qui ne sont au courant de rien ! Le hasard fait si bien les choses ! On se fout de qui ?  http://tf1.lci.fr/infos/economie/entreprises/0,,3559772,00-eads-delits-inities-massif-selon-amf-.html

Nous savons tous qu'il y a eu délit d'initié. Mais la Justice Française ne condamnera jamais ces personnes-là, sauf miracle !


C’est scandaleux, pas seulement pour l’image d’EADS et ses salariés, notamment les 10.000 licenciés ; mais aussi pour tous les dirigeants des PMI-PME.


En France, les "patrons" ne jouissent pas d’une très bonne réputation ; hors cette mauvaise considération vient, en réalité, des dirigeants des grands groupes qui s’en mettent plein les poches en détruisant des emplois.


Malheureusement, les français ont souvent tendance à amalgamer, et donc à oublier que la grande majorité des dirigeants des PMI-PME sont des personnes honnêtes, qui prennent beaucoup de risque, et sont les derniers à être payés (ils paient d’abord leurs salariés quand l’entreprise va mal) ; qu’ils sont un véritable poumon économique, un réel lien social.


Hors ce genre d’affaire, comme celle des parachutes dorés http://www.rfi.fr/actufr/articles/064/article_35703.asp, terni considérablement la réputation de tous les dirigeants (pas seulement celle des grands groupes).

A force d'avoir eu peur d'avoir une Politique Libérale et d'être influencé, à gauche comme à droite, par les idées marxistes, en France nous avons tous les méfaits du Capitalisme et aucun avantage du Libéralisme !
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 14:16 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant


Colette Neuville, la Présidente de l'ADAM 'Association de défence des petits actionnaires) est une amie, et elle est très costaud... Là elle s'occupe de rentrrer dans le chou de ces escrocs...

Ils vont déguster !

Le Nouvel Obs

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 14:31 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

Tu fais parti de cette association (que je ne connaissais pas) ?

Qu'ils s'étouffent ! Evil or Very Mad
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 14:33 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

Vous exagérez un peu ...

EADS est propriétaire d'Airbus, qui est le constructeur !

A la tête d'Airbus, à ma connaissance, il y avait deux types.

Dans les histoires de "bordel industriel", les dirigeants sont les derniers informés, c'est vrai, j'ai déjà connu des situations de ce style entre exécutif et gestionnaire (le gestionnaire ne sachant pas que les "technicos" n'allaient pas y arriver, car le premier qui cause est viré).
Revenir en haut
zénon du Cosmos


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 28

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 15:59 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

Betty Boop a écrit:
  A force d'avoir eu peur d'avoir une Politique Libérale et d'être influencé, à gauche comme à droite, par les idées marxistes, en France nous avons tous les méfaits du Capitalisme et aucun avantage du Libéralisme !



Qu'entendez-vous par libéralisme ? C'est un mot tellement cuisiné à toutes les sauces que j'avoue y perdre mon latin !
L'idée d'un interventionisme systématique de l'état a montré ses limites (particulièrement dans notre pays complétement sclérosé par un fatras de lois et de conditions qui poussent à tout sauf à entreprendre). Mais l'idée que le Marché serait juste et raisonnable me semble également parfaitement risible lorsque l'on prend la peine de regarder les ravages causés par ce même marché qui de plus en plus ne vise qu'à enrichir une poignée de déjà trop riches au dépend de trop pauvres.

Pour moi le capitalisme n'a qu'un méfait, mais il est de taille : l'actionnariat. L'actionnariat et sa petite fifille complétement dingue : la bourse. Le fait que des personnes travaillent à un bout de la planète et que d'autres personnes, ignorant tout de ce travail, qui ne connaîtront jamais ces travailleurs (travailleurs au sens large, je ne parle pas que des ouvriers...), qui ne savent pas même parfois qu'elles ont "investi" (joué serait plus approprié) des sommes sur telle ou telle entreprise et qui en récolteront pourtant les dividendes parfois pharaoniques, c'est illogique, contre nature et immoral. De nombreux textes religieux et philosophiques condamnent d'ailleurs cette pratique qu'il faut bien appeler ici par son nom : l'usure.  
L'actionnariat est une saloperie qu'il faudra bien éradiquer un jour. Et qu'on ne me parle pas de besoin en investissements ou bêtise de cette sorte. L'actionnaire moderne n'a qu'un objectif : s'en foutre plein les fouilles.

Je crois qu'il faudrait en revenir à une économie plus simple. Qu'est-ce que l'économie ? Ca n'est pas ce monstre fait de chiffres, de courbes, de taux et de termes alambiqués qui ne seraient accessibles qu'à une élite car c'est ce qu'on veut bien nous faire croire. Pour moi l'économie, basiquement, simplement, se rapporte à une relation d'échange entre deux humains. Je produis du maïs que je t'échange en contre-partie de tes légumes. Je dessine les plans de ta maison en échange de quoi tu me soigneras le moment venu. Cela n'empêche ni l'entreprise individuelle, ni l'ambition, ni celui qui travaille plus et mieux de mieux vivre que son voisin qui se reposerait sur ces lauriers. Cela me semble simple, hors la machine semble s'être emballée. Afin de rentabiliser les profits, on a mutualisé les moyens de production et regroupé la localisation de cette production au détriment des salariés. Là où il fallait avant 10 hommes pour produire une marchandise solide, durable et de qualité, il en faut aujourd'hui un pour produire une marchandise peu fiable et qualitativement minable. Dans quel but ? J'avoue humblement ne jamais avoir compris...(abaisser les coûts de production pour abaisser les prix de vente. Mais s'il n'y plus d'acheteurs faute de chômage endémique ? )

Voir qu'un Arnaud Lagardère qui n'a d'autres mérites que d'être le fils de son papa Jean-Luc et vit sur une fortune colossale dont il n'est pour pas grand-chose, savoir que des générations de petits Lagardère à venir sont assurés de vivre tels des princes, j'appelle cela ploutocratie ou aristocratie déguisée mais pas démocratie. 
J'imagine qu'Arnaud Lagardère se voit comme un libéral, voilà pourquoi je me permets de demander à ceux qui se disent libéraux leur définition de ce qu'il appellent libéralisme.

 
_________________
«La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours.»

LF Céline
Revenir en haut
Betty Boop


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 674

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 16:10 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

Ce que j'attends du libéralisme : la responsabilisation des actionnaires ! Par exemple ...
_________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 20:39 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

zénon du Cosmos a écrit:
Betty Boop a écrit:
A force d'avoir eu peur d'avoir une Politique Libérale et d'être influencé, à gauche comme à droite, par les idées marxistes, en France nous avons tous les méfaits du Capitalisme et aucun avantage du Libéralisme !



Qu'entendez-vous par libéralisme ? C'est un mot tellement cuisiné à toutes les sauces que j'avoue y perdre mon latin !
L'idée d'un interventionisme systématique de l'état a montré ses limites (particulièrement dans notre pays complétement sclérosé par un fatras de lois et de conditions qui poussent à tout sauf à entreprendre). Mais l'idée que le Marché serait juste et raisonnable me semble également parfaitement risible lorsque l'on prend la peine de regarder les ravages causés par ce même marché qui de plus en plus ne vise qu'à enrichir une poignée de déjà trop riches au dépend de trop pauvres.

Pour moi le capitalisme n'a qu'un méfait, mais il est de taille : l'actionnariat. L'actionnariat et sa petite fifille complétement dingue : la bourse. Le fait que des personnes travaillent à un bout de la planète et que d'autres personnes, ignorant tout de ce travail, qui ne connaîtront jamais ces travailleurs (travailleurs au sens large, je ne parle pas que des ouvriers...), qui ne savent pas même parfois qu'elles ont "investi" (joué serait plus approprié) des sommes sur telle ou telle entreprise et qui en récolteront pourtant les dividendes parfois pharaoniques, c'est illogique, contre nature et immoral. De nombreux textes religieux et philosophiques condamnent d'ailleurs cette pratique qu'il faut bien appeler ici par son nom : l'usure.
L'actionnariat est une saloperie qu'il faudra bien éradiquer un jour. Et qu'on ne me parle pas de besoin en investissements ou bêtise de cette sorte. L'actionnaire moderne n'a qu'un objectif : s'en foutre plein les fouilles.

Je crois qu'il faudrait en revenir à une économie plus simple. Qu'est-ce que l'économie ? Ca n'est pas ce monstre fait de chiffres, de courbes, de taux et de termes alambiqués qui ne seraient accessibles qu'à une élite car c'est ce qu'on veut bien nous faire croire. Pour moi l'économie, basiquement, simplement, se rapporte à une relation d'échange entre deux humains. Je produis du maïs que je t'échange en contre-partie de tes légumes. Je dessine les plans de ta maison en échange de quoi tu me soigneras le moment venu. Cela n'empêche ni l'entreprise individuelle, ni l'ambition, ni celui qui travaille plus et mieux de mieux vivre que son voisin qui se reposerait sur ces lauriers. Cela me semble simple, hors la machine semble s'être emballée. Afin de rentabiliser les profits, on a mutualisé les moyens de production et regroupé la localisation de cette production au détriment des salariés. Là où il fallait avant 10 hommes pour produire une marchandise solide, durable et de qualité, il en faut aujourd'hui un pour produire une marchandise peu fiable et qualitativement minable. Dans quel but ? J'avoue humblement ne jamais avoir compris...(abaisser les coûts de production pour abaisser les prix de vente. Mais s'il n'y plus d'acheteurs faute de chômage endémique ? )

Voir qu'un Arnaud Lagardère qui n'a d'autres mérites que d'être le fils de son papa Jean-Luc et vit sur une fortune colossale dont il n'est pour pas grand-chose, savoir que des générations de petits Lagardère à venir sont assurés de vivre tels des princes, j'appelle cela ploutocratie ou aristocratie déguisée mais pas démocratie.
J'imagine qu'Arnaud Lagardère se voit comme un libéral, voilà pourquoi je me permets de demander à ceux qui se disent libéraux leur définition de ce qu'il appellent libéralisme.



salut zenon , je n'ai jamais aimer les profs , mais te lire me ravi , si j'avais eu des" profs" comme toi je serais moins nul ,
bravo ce que tu écris ,je le pense aussi mais l'écrire , c'est une autre histoire Okay
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 22:27 (2007)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS Répondre en citant

Je "me laisse à penser" que le "vite fait, mal fait" a pour objectif premier, non pas de baisser les prix de vente, mais d'augmenter énormément les profits ...

Regardez la distribution des coûts d'une paire de baskets, où la "vedette" qui publicise la marque gagne dix fois plus par paire de pompes que celui qui les fabrique ...
Revenir en haut
mekong.blues


Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 44
Localisation: Alès.

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 22:47 (2007)    Sujet du message: Elle est où ma deuche? Répondre en citant

   Mon cher Zenon,  ton langage me ravît aussi.

  Mais je suis assez d'accord avec la vision que les robots pour faire des bagnoles (toutes comme les petites mains en Asie qui font les Nike ou autre Levis...)  ne servent qu'à mettre un peu (ou beaucoup ) plus d'oseille dans les fouilles des actionnaires;

   En effet, André Citroen quand il faisait une Deuche ou une traction, il employait - on va dire- 20 à 30 personnes. 

   Aujourd'hui, Citroen qui fabriquera 100 ou 200 xsara ou autres brouettes de ce genre avec seulement une vingtaine de robots va rentabiliser un  max puisqu'il n'a plus les ouvriers à payer.  Même s'il en reste quelques uns.

   Et, qui plus çà n'est plus André Citroen, c'est un gugus quelconque qui va mettre une batterie d'economistes (autant que d'ingé) pour reverser les dividendes à des gus qui vont être en Papouasie inférieure ou en Patagonie supérieure. Non, c'est l'inverse.

   toujours est il qu'ils n'entravent quedalle et voient le jack-pot qui tombe...

     Pendant ce temps on va licencier les quelques ouvriers qui restent.  Et s'ils demandent la retraite (bien méritée)  l'autre nabot va leur dire qu'il faut travailler plus.

   Le métier de sarko est au programme de la maternelle supérieure.

   Tu prends tout le flouse aux petits  qui s'engraissent à 1000 ou 1500 €  par mois et tu vas filer l'oseille à ces pauvres milliardaires qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts.
_________________
L'ennui?... C'est qu'il n'existe pas.
Ou, c'est que le jour ne compte que 24 petites heures...
On peut avoir du "rab"? Cherche 25 ème heure désespérément.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:06 (2016)    Sujet du message: Les "victimes" d'EADS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> Coups de Gueule Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com