Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> L'actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 25 Oct - 15:31 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

La réalité est totalement ignoble : la justice française ne fait absolument pas son travail, se contentant d’envoyer des milliers de présumés innocents moisir dans des culs de basse fosse et les laissant mariner généralement plusieurs années avant de se décider à les juger entre deux RTT. La France est d’ailleurs régulièrement et lourdement condamnée à d’énormes amendes (que nous payons) par Bruxelles pour infractions permanentes aux règles communautaires en matière de droit de l’homme !

La France Patrie des droits de l’homme ? Quelle sinistre rigolade !

Voici les 17 articles de la déclaration de 1789, pas un seul n’est respecté aujourd’hui :


Article premier - Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Article 2 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

Article 3 - Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Article 4 - La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui: ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Article 5 - La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

Article 6 - La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ces yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Article 7 - Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l’instant; il se rend coupable par la résistance.

Article 8 - La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Article 9 - Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 10 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.

Article 11 - La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Article 12 - La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique; cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Article 13 - Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable; elle doit être également répartie entre les citoyens, en raison de leurs facultés.

Article 14 - Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Article 15 - La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

Article 16 - Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Article 17 - La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

* * *

Ce texte magnifique, je suppose que nos politiciens le font imprimer sur leurs rouleaux de papier hygiénique…

Monsieur Sarkozy a fait envoyer en prison hier un couple de Sénégalais qui a eu la (très mauvaise) idée de piquer 200 €uros sur son compte en banque…

Il me semble qu’il y a un peu plus d’un an le même Monsieur Sarkozy a piqué dans nos poches 140.000 €uros d’augmentation de salaire (par an, soit 700.000 €uros sur 5 ans, c’est à dire 4.591.699 Francs). Il semble que ce hold up ne l’ait pas conduit en prison, il porte pourtant sur une somme 3.500 fois plus élevée !

Lorsque Monsieur Daniel Bouton laisse par totale incompétence et impéritie son trader Jérôme Kerviel paumer 5 milliards d’€uros dans des coups foireux les actionnaires sont spoliés, va-t’il en prison ? Que nenni, il spécule pour son propre compte et gagne 1.300.000 € ! Puis il va tendre sa sébile aux contribuables : “Un milliard pour les banquiers nécessiteux, SVP !”

Être en prison, souvent injustement, séparé de sa vie et des siens, mal traité, humilié… Il vaut mieux se suicider, c’est évident car c’est la dernière liberté…

P.S. : Il faut voir Ripostes demain sur le sujet (je ne sais pas quand ça passe sur TV5 Asie ?)

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Oct - 15:31 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Sam 25 Oct - 20:35 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

salut , 90 suicides depuis le début de l'année ! de quoi se poser des questions , mais la justice n'en n'a rien à foutre , du chiffre toujours du chiffre !
pour satisfaire le lobby du tout sécuritaire du number one roi des fachos déguisé en démocrate .
je ne vais pas entrer dans le détail des records du monde de détention provisoire des prisonniers politiques corses , ça en irrite plus d'un !

exemple , VINCENT ANDRIUZZI ET JEAN CASTELA : acquittés suite procès erignac 7 ANS DE DÉTENTION PRÉVENTIVE avec un dossier vide !
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Sam 25 Oct - 23:51 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

C'est dégueulasse !

***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
sili


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 191
Localisation: fr

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 08:53 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

Salut,


90 suicides dans le milieu carcéral, est-ce à dire que les prisonniers sont psychologiquement plus faibles, ou que manifestation du ras-le-bol commence par une transgression des lois ?
 

Il y a des tas de routes qui mènent en prison. La plus directe est empruntée par les malfaiteurs en tous genres, mais, une proportion de condamnés se retrouvent enfermés juste pour une erreur de parcours.
 

Est-ce qu’on a un rapport sur les profils  de ces personnes qui ont décidé d’en finir ?  
 

-         quelle était en moyenne la durée de leur condamnation
-         la raison de leur condamnation
-         étaient-ils fondamentalement « hors la loi », et quand bien même.
-         etc...
 

Tous les bandits ne sont pas en prison et je crois que, si le délit d’intention devait suffire à nous enfermer, notre société serait une grande prison.

Il n’y a pas que l’inégalité qui pousse au « crime », il y a le désamour de cette justice qui n’est plus qu’un mot au regard du respect qu’on lui porte.
 

Depuis un certain temps, les politiques durcissent les lois et la répression, et font de toutes les infractions un amalgame sans échelle de gravité.
 

Celui qui vit de la vente de la drogue, le cambrioleur multirécidiviste, tout une ribambelle de malfaisants, sont susceptibles d’être condamnés à moins lourde peine qu’un type, que le travail aura poussé à un excès de vitesse ou à se servir de son portable en conduisant, et qui aura eut un accident.
Il y a des peines qui sont incompréhensibles en rapport à l’infraction commise, il y aussi ces écart de peine pour les même délits, qu’on soit bien défendu ou pas...
 

Le tout étant de savoir si la population carcéral est plus enclin au suicide parce que les conditions sont trop dures (je n’ai pas de doute sur l’impact psychologique), ou si, ceux qui ont décidé d’aller au bout, sont en majorité des personnes que le total désarrois aura conduit sur le chemin de la transgression, en passant par le monde carcéral, pour arriver à la dernière limite.
 

Ce ne sont que des spéculations, j’ai pas eut le temps de chercher.
_________________
Défendre une idée n’implique pas forcement qu’on y adhère
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 12:36 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

salut , voici de la bonne lecture ;

Tom Thomas, un auteur à lire d’urgence !

La crise chronique ou le stade sénile du capitalisme de Tom Thomas Editions Contradictions, Bruxelles, 2004 ISBN 2 - 87090-048-1 ISSN-0770-8521

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73304

pages 115-119

Il est évident en effet que la dictature bourgeoise quitte rapidement les dernières formes démocratiques qui la masquent quelque peu encore dans un petit nombre de pays riches où elle a encore les moyens d’organiser certaines alliances de classe. Elle devient de plus en plus ouverte. Pas seulement avec le renforcement permanent de mesures sécuritaires, l’évanescence de formes électorales vidées de toute représentativité et de tout contenu, purs spectacles sans objet, mais par le développement dans le même temps d’un appareil d’Etat tentaculaire, bureaucratique et omnipotent. Non seulement la plupart des organes exeçant son pouvoir sont non élus, mais il est totalitaire au sens où ils décident de tout, s’appliquant méticuleusement à ne laisser aucun espace de libre développement aux individus du peuple, pas même les loisirs que des spécialistes appointés s’acharnent à faire le moment d’un décervèlement absolu parce que consenti. Son activité croissante pour le capital, qu’il aide et subventionne de toutes sortes de façon, se double de son activité croissante contre le peuple, qu’il écrase sévèrement, idéologiquement sous la botte de journalistes et de médias stipendiés, comme physiquement sous celle d’une police omniprésente, d’une justice dont même l’indépendance formelle est supprimée, bien qu’elle fût déjà au service de l’ordre existant, ne remplissant pas les prisons des financiers véreux, des politiciens corrompus, mais des gens du bas peuple.
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
sili


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 191
Localisation: fr

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 16:04 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

CHE a écrit:
salut , voici de la bonne lecture ;
Tom Thomas, un auteur à lire d’urgence !

La crise chronique ou le stade sénile du capitalisme de Tom Thomas Editions Contradictions, Bruxelles, 2004 ISBN 2 - 87090-048-1 ISSN-0770-8521

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73304

pages 115-119

Il est évident en effet que la dictature bourgeoise quitte rapidement les dernières formes démocratiques qui la masquent quelque peu encore dans un petit nombre de pays riches où elle a encore les moyens d’organiser certaines alliances de classe. Elle devient de plus en plus ouverte. Pas seulement avec le renforcement permanent de mesures sécuritaires, l’évanescence de formes électorales vidées de toute représentativité et de tout contenu, purs spectacles sans objet, mais par le développement dans le même temps d’un appareil d’Etat tentaculaire, bureaucratique et omnipotent. Non seulement la plupart des organes exeçant son pouvoir sont non élus, mais il est totalitaire au sens où ils décident de tout, s’appliquant méticuleusement à ne laisser aucun espace de libre développement aux individus du peuple, pas même les loisirs que des spécialistes appointés s’acharnent à faire le moment d’un décervèlement absolu parce que consenti. Son activité croissante pour le capital, qu’il aide et subventionne de toutes sortes de façon, se double de son activité croissante contre le peuple, qu’il écrase sévèrement, idéologiquement sous la botte de journalistes et de médias stipendiés, comme physiquement sous celle d’une police omniprésente, d’une justice dont même l’indépendance formelle est supprimée, bien qu’elle fût déjà au service de l’ordre existant, ne remplissant pas les prisons des financiers véreux, des politiciens corrompus, mais des gens du bas peuple.




Faut prévenir Glace que quelqu'un a mis au propre ses inepties!!!  LOL
_________________
Défendre une idée n’implique pas forcement qu’on y adhère
Revenir en haut
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 19:04 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

sili a écrit:
CHE a écrit:
salut , voici de la bonne lecture ;
Tom Thomas, un auteur à lire d’urgence !

La crise chronique ou le stade sénile du capitalisme de Tom Thomas Editions Contradictions, Bruxelles, 2004 ISBN 2 - 87090-048-1 ISSN-0770-8521

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73304

pages 115-119

Il est évident en effet que la dictature bourgeoise quitte rapidement les dernières formes démocratiques qui la masquent quelque peu encore dans un petit nombre de pays riches où elle a encore les moyens d’organiser certaines alliances de classe. Elle devient de plus en plus ouverte. Pas seulement avec le renforcement permanent de mesures sécuritaires, l’évanescence de formes électorales vidées de toute représentativité et de tout contenu, purs spectacles sans objet, mais par le développement dans le même temps d’un appareil d’Etat tentaculaire, bureaucratique et omnipotent. Non seulement la plupart des organes exeçant son pouvoir sont non élus, mais il est totalitaire au sens où ils décident de tout, s’appliquant méticuleusement à ne laisser aucun espace de libre développement aux individus du peuple, pas même les loisirs que des spécialistes appointés s’acharnent à faire le moment d’un décervèlement absolu parce que consenti. Son activité croissante pour le capital, qu’il aide et subventionne de toutes sortes de façon, se double de son activité croissante contre le peuple, qu’il écrase sévèrement, idéologiquement sous la botte de journalistes et de médias stipendiés, comme physiquement sous celle d’une police omniprésente, d’une justice dont même l’indépendance formelle est supprimée, bien qu’elle fût déjà au service de l’ordre existant, ne remplissant pas les prisons des financiers véreux, des politiciens corrompus, mais des gens du bas peuple.




Faut prévenir Glace que quelqu'un a mis au propre ses inepties!!!  LOL


salut sili , c'est du propre , se moquer de la vérité Laughing
_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
sili


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 191
Localisation: fr

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 09:56 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

 LOL!!

Bisou.
_________________
Défendre une idée n’implique pas forcement qu’on y adhère
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 12:13 (2008)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ? Répondre en citant

Ah ! Glace qui a toujours été fou mais qui était assez intéressant à un moment, avec ses saines révoltes et son amour de Glenn Gould (je plussoie)..

Tout va bien dans les culs de basse fosse français, la preuve : ICI

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:05 (2016)    Sujet du message: Les suicides en prison... La France Patrie des droits de l’homme ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> L'actualité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com