Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES JAUNES DU ROI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La politique extérieure et l'état du monde...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CHE


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 663
Localisation: BDR

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 15:47 (2008)    Sujet du message: LES JAUNES DU ROI Répondre en citant

Vêtus de jaune en signe d'allégeance au roi de Thaïlande, les manifestants exigent la démission "immédiate et sans condition" du Premier ministre Somchai Wongsawat - en poste depuis deux mois. © PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP.

Une nébuleuse nationaliste à l'origine des troubles en Thaïlande , quoi ?????? Laughing

http://www.lemonde.fr/international/article/2008/11/26/une-nebuleuse-nation…

La tension est à son comble depuis que les partisans du roi ont encerclé lundi le Parlement de Bangkok et forcé l'ajournement d'une importante session. Vêtus de jaune en signe d'allégeance au souverain de Thaïlande Bhumibol Adulyadej, les manifestants de la PAD exigent la démission "immédiate et sans condition" du Premier ministre, en poste depuis deux mois. Ils accusent le gouvernement de servir les intérêts des partisans de l'ancien Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, renversé par l'armée en 2006, qui est le beau-frère de l'actuel chef du gouvernement Somchai Wongsawat.


http://www.lepoint.fr/actualites-monde/thailande-le-chef-de-l-armee-veut-de…



_________________
STINTU RIBELLU

« Sans l’autorité d’un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L’autorité d’un seul, c’est un crime. »

Louise Michel

http://www.dailymotion.com/video/xtla2_30-anni-di-resistenza_news
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Nov - 15:47 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 01:32 (2008)    Sujet du message: LES JAUNES DU ROI Répondre en citant

Oui ! Meng que sais-tu ?

On nous parle beaucoup des troubles à Bangkok, mais sans vraie explications...

Je vais aller voir le Monde !

Mais tes infos m'intéressent davantage...

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 01:35 (2008)    Sujet du message: LES JAUNES DU ROI Répondre en citant

L'aéroport international de Bangkok a été pris d'assaut, mercredi 26 novembre, par les manifestants d'obédience royaliste qui réclament la démission du gouvernement. Des milliers de passagers ont dû être évacués par les autorités.

La paralysie de cet aéroport, l'un des plus fréquentés d'Asie (45 millions de passagers par an de capacité), par les manifestants de l'Alliance du peuple pour la démocratie (PAD) marque une nouvelle escalade des affrontements avec les forces de l'ordre, qui ont fait au moins onze blessés, dont huit par balles, mercredi.

L'armée refuse, pour l'instant, d'intervenir. Le roi Bhumibol Adulyadej, au nom de qui les manifestants descendent dans la rue, n'a pas officiellement le droit de s'exprimer. Il ne semble, à ce jour, pas désireux de s'affranchir de cette interdiction.

Les opposants, qui ont assiégé ces derniers jours le Parlement et les installations gouvernementales, veulent faire tomber le premier ministre élu Somchai Wongsawat. Ils le soupçonnent d'être manipulé par l'ex-premier ministre déchu Thaksin Shinawatra, son beau-frère, au coeur de la crise politique.

Le conflit qui secoue la Thaïlande revêt, en effet, un caractère très personnalisé. L'attaque contre l'aéroport paraît même liée à la personnalité de M. Thaksin qui en avait fait un projet phare alors qu'il était premier ministre en 2006.

Actuellement en exil et objet d'un mandat d'arrêt international, il est accusé par la PAD de manipuler le gouvernement de Somchai Wongsawat, en place depuis deux mois. Il avait été renversé le 19 septembre 2006 par l'armée, qui l'accusait d'avoir divisé le royaume.

Ancien officier de police devenu milliardaire dans les télécommunications, M. Thaksin s'est forgé une place de premier plan en accusant le vieil establishment, centré autour du Palais royal, d'avoir négligé depuis des décennies de répartir les fruits de la croissance. Il s'est fait élire premier ministre à deux reprises, en 2001 et 2005, par une base rurale séduite par des prêts subventionnés et des services publics à bas coût (santé, éducation).

Il a quitté le royaume en août pour échapper à une première condamnation à deux ans de prison pour abus de pouvoir dans une transaction foncière ayant bénéficié à son épouse Pojaman, dont il vient de divorcer. La partie de sa fortune gelée en Thaïlande est évaluée à 2 milliards de dollars.

Son nom suffit à enflammer les conversations. Ses deux mandats ont suscité nombre de critiques pour ses manières autoritaires et cassantes de chef d'entreprise et ses indélicatesses financières.


" SI LE ROI ME PARDONNE "


Pour ne rien arranger à la situation actuelle, alors qu'il a dit vouloir abandonner la politique, Thaksin Shinawatra, âgé de 59 ans, a déclaré, mercredi, à un magazine de Dubaï, où il se trouve actuellement, qu'il est disposé à revenir au pays " si le roi - lui - pardonne ".

" Le pays est en train de plonger, la foi n'est plus là. La communauté étrangère n'a plus confiance ", a-t-il dit à Arabian Business. " Je peux ramener la confiance en la Thaïlande. Il y a des mécanismes pour cela. " Le 1er novembre, il avait déjà déclaré par téléphone à près de 100 000 partisans rassemblés dans un stade de Bangkok : " Si le peuple a besoin de moi, je rentrerai. "

Des politologues thaïlandais doutent qu'il puisse à nouveau briguer un mandat électif. Nidhi Eoseewong, un historien respecté fondateur d'un site Internet à caractère " alternatif ", qui a eu des ennuis avec la censure, écrivait, mercredi dans le Bangkok Post, qu'à ses yeux, " Thaksin est mort ; sa dépouille politique est conservée en survie artificielle par ses ennemis, qui l'utilisent comme un bouc émissaire pour leur propre théâtre politique ".

Francis Deron


© Le Monde
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:47 (2016)    Sujet du message: LES JAUNES DU ROI

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La politique extérieure et l'état du monde... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com