Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'infirmière qui s'est trompée...
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> L'actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sili


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 191
Localisation: fr

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 14:53 (2008)    Sujet du message: L'infirmière qui s'est trompée... Répondre en citant

Qu'on me pique j'ai écrit... Mais faut aussi reconnaître qu'on se fait bien donner!!!

Corrèze ou Zambèze, pas chacun sa merde, mais que chacun se bouge...

NB: Quand vous citez des phrases, mettez les entières, la moitié des choses dites déforme la totalité. Merci
_________________
Défendre une idée n’implique pas forcement qu’on y adhère
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 30 Déc - 14:53 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 23:00 (2008)    Sujet du message: L'infirmière qui s'est trompée... Répondre en citant

Ben oui, mais y-a-t-il égalité entre les gens de pays différents ?

Dans le monde, si "certains" se bougent, ils se retrouvent soit sous les bombes
que NOUS leurs envoyons, soit carrément occupés par nos gentils soldats, soit
les deux à la fois !

Néo-colonialisme, blocus, sanctions, invasions, occupations, nettoyages ethniques, génocides, * etc ...
c'est pas vraiment du "chacun pour soi" tout çà ...

* : Tout çà rien que pour rester "au présent" ...
Revenir en haut
sili


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 191
Localisation: fr

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 23:46 (2008)    Sujet du message: L'infirmière qui s'est trompée... Répondre en citant

La seule égalité serait la volonté, le prix à payé est bien malheureusement exorbitant pour les résultats escomptés. On veut tous être heureux, tous les bonheurs n'ont pas les mêmes exigeances. Ce n'est pas la politique et la recherche d'un idéal qui mènent à l'enfer, se sont ceux qui se servent de la dite recherche, pour imposer des moyens succeptibles de parvenir au but, des moyens qui ne sont qu'outils à leur propre avènement.

Rester au présent, c'est le combat de ceux qui on réussi, la gangrène d'une société évolutive, NOS PUISSANTS...  
_________________
Défendre une idée n’implique pas forcement qu’on y adhère
Revenir en haut
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mer 31 Déc - 01:18 (2008)    Sujet du message: L'infirmière qui s'est trompée... Répondre en citant

sili a écrit:
Ce n'est pas la politique et la recherche d'un idéal qui mènent à l'enfer, se sont ceux qui se servent de la dite recherche, pour imposer des moyens succeptibles de parvenir au but, des moyens qui ne sont qu'outils à leur propre avènement.


L'"idéal", c'est une sorte de lieu distant où on souhaite se rendre, vers lequel on trace une "route" ...

De là à détruire l'environnement (arbres ...), percer voire tailler les montagnes il n'y a qu'un pas.

Et c'est là -je pense- le début de "l'enfer", la violence (y compris auto-infligée).

Ceci dit, ce comportement est aussi le propre de l'espèce, çà la conduit à sa perte car tout doit mourir
et disparaître un jour ...

Chaque "force" dans la nature a son antagoniste prête à s'opposer à elle, la seule chose qui soit sûre
c'est que "tout doit disparaître" !
Revenir en haut
tarzan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 929
Localisation: jungle

MessagePosté le: Mer 31 Déc - 13:06 (2008)    Sujet du message: L'infirmière qui s'est trompée... Répondre en citant

Attention si nous en étions à la proportion de services publics de l'après guerre nous n'en serions pas là, le problème est d'avoir sans arrêt inventer des trucs avant tout des lois et des lois et des millions de fonctionnaires pour les faire respecter
Pour les entreprises du type eau gaz elles doivent être sour le contrôle de l'état en particulier l'eau parce qu'elle ne relève pas d'un système de concurrence nous n'avons pas le choix de notre fournisseur d'eau. L'électricité gaz autoroutes sont des éléments stratégiques nous n'avons pas de choix de concurrence non plus un seul fournisseur.
L'état doit être fort et ne doit pas s'endetter quand on pense que les comptables de la fonction publique doivent rendre leur comptabilité au centime près et que nos chers polititiens ont ruiné la France avec un endettement de deux mille milliards d'euros, ce qui donne ceci, deux candidats en finale de la présidentielle, deux protégés des financiers. 
Revenir en haut
sili


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 191
Localisation: fr

MessagePosté le: Mer 31 Déc - 14:16 (2008)    Sujet du message: L'infirmière qui s'est trompée... Répondre en citant

tarzan a écrit:
Attention si nous en étions à la proportion de services publics de l'après guerre nous n'en serions pas là, le problème est d'avoir sans arrêt inventer des trucs avant tout des lois et des lois et des millions de fonctionnaires pour les faire respecter Pour les entreprises du type eau gaz elles doivent être sour le contrôle de l'état en particulier l'eau parce qu'elle ne relève pas d'un système de concurrence nous n'avons pas le choix de notre fournisseur d'eau. L'électricité gaz autoroutes sont des éléments stratégiques nous n'avons pas de choix de concurrence non plus un seul fournisseur.L'état doit être fort et ne doit pas s'endetter quand on pense que les comptables de la fonction publique doivent rendre leur comptabilité au centime près et que nos chers polititiens ont ruiné la France avec un endettement de deux mille milliards d'euros, ce qui donne ceci, deux candidats en finale de la présidentielle, deux protégés des financiers. 





Effectivement, si nous en étions resté à l'après guerre, nous n'aurions pas tant de fonctionnaires.
Question: Proportionnellement aux services publics existant en 1945, le nombre de fonctionnaires à-t'il augmenté en fonction de tous les services publics creés  depuis, et en tenant compte de l'évolution démographique? 

NB: Pour rassurer meng sur une précédante question, je ne suis pas fonctionnaire.

Autre chose, on arrête pas de nous rabacher que la sécu est en déficite, alors que les chiffres officiels montrent que le manque de tresorerie est dû au non payement de l'état de toutes les cotisations et taxes perçues.

En attendant, le déremboursement de beaucoup de médicaments et autres prestation médicales, engeandre une augmentation des assurances complémentaires.

C'est un bon pretexte pour ces agences d'assurances qui sont en majorité banquaires de se refaire sur ce qu'elle ont "perdu" dans cette pseudo crise financière.

Fonctionnaire ou pas, des branleurs y'en a partout, mais je crois qu'a la fin le travail est fait...     
_________________
Défendre une idée n’implique pas forcement qu’on y adhère
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:00 (2016)    Sujet du message: L'infirmière qui s'est trompée...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'actualité -> L'actualité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com