Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Soyez au parfum !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La télévision et ses avatars -> Arrêt Sur Images sur le net (et en vrai)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 12:31 (2008)    Sujet du message: Soyez au parfum ! Répondre en citant

Une magnifique chronique d'Alain Korkos, le spécialiste des Images d'Arrêt sur Images, justement !


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Période festive oblige, écrans, panneaux et magazines s'ornent de réclames pour du sent-bon. Personne ne peut y échapper, à moins de se réfugier dans l'ombre d'une épicerie ultra-gauchiste nichée au fin fond d'une province austère.

Or donc, Monique attend le bus pour aller à l'Intermarché. Elle voit une affiche arborant une jolie poupée et un flacon de parfum…



… et se dit que si elle s'inonde dudit produit, elle se métamorphosera illico en jolie poupée et elle sera trop contente.
Robert, lui, est coincé dans sa Fuego et dans les embouteillages à l'approche du Castorama. Il voit un panneau 4x3 arborant de jolies poupées et un flacon de parfum…


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

… et se dit que s'il offre ledit produit à sa Monique, elle se métamorphosera illico en jolie poupée (il a un petit faible pour la brunette de droite) et il sera trop content.

Le même raisonnement s'applique aux parfums pour hommes, bien sûr : quand Monique voit une pub Calvin Klein dans le Paris-Match de la salle d'attente du dentiste, elle se surprend à penser que…



… deux gouttes de ce produit sur le durillon de comptoir de son Robert vont transformer la panse Kronenbourg en plaquette de chocolat 100% pur muscle. Et Robert, pas très raisonnable non plus, fait le même rêve.

Ces réclames, qui fonctionnent sur les registres de la séduction ou du désir sexuel, peuvent être classées en deux catégories : les subtiles ou les lourdasses façon bulldozer. Observons d'abord une subtile, croisée tout récemment dans la presse.



On y voit un portrait de jeune femme, des flacons de parfum, un coquelicot en gros plan et une ligne de gratte-ciel dans le lointain. La jeune femme est taïwanaise, elle s'appelle Shu Qi. Actrice, elle débuta dans des films pornographiques avant d'acquérir une certaine notoriété dans des films d'action où ça fait boum ! boum ! pan ! pan ! t'es mort ah non ! blessé seulement !



Au-dessous de la jeune femme, trois flacons dressés, légèrement courbes. Avec une nette démarcation dans leur partie supérieure. Ils ressemblent à… On dirait des… Ouaipe. Ça y ressemble furieusement. Et au sommet des… des flacons, une fleur, symbole d'une virginité qui vient tout juste d'être prise.



Au loin, la ligne de gratte-ciel vient rappeler la turgescence des flacons.



Flacons qui, comme par hasard, viennent frôler les lèvres de notre ex-actrice porno recyclée dans le film d'action boum ! boum ! pan ! pan ! argle ! argle !



Et dessous, pour bien enfoncer le clou, un coquelicot flou en gros plan. Rappel des lèvres du haut, et pas seulement celles-là.



Nous avons donc, l'air de rien, trois gros sexes masculins (les flacons), trois petits (les gratte-ciel), un gros sexe féminin (le coquelicot flou), trois petits (les coquelicots au sommet des flacons), et une bouche entrouverte avoisinant le sommet de l'un des trois flacons. Sans parler des ronds rouges dans le fond noir qu'on pourrait assimiler, si l'on continue dans ce registre, à des gouttes de sang. Là encore, c'est la perte de la virginité qui est évoquée.



Bien qu'étant à l'affiche actuellement, cette publicité n'est pas neuve. Elle fait partie d'une campagne qui vit le jour à la fin de 2007 et fut inaugurée avec ce film un tantinet suggestif, qui s'inspire en partie du Tombeau des lucioles d'Isao Takahata. Une autre publicité de sent-bon, également visible en ce moment, utilise le même filon de base :



Robert et Monique, grincheux assermentés, m'assurent que j'exagère avec mes p'tites analyses sémiololo-machin tirées par les cheveux. Très bien.
Alors penchons-nous sur une réclame de sent-bon plus ancienne, sortie en 2003. Une que nous classerons dans la catégorie lourdasse façon bulldozer.
Un visage de femme tordu par la douleur du manque, et sa main prisonnière du slip qui tente désespérément de saisir le flacon situé à gauche. En complément, le miroir et le corps de la femme recouverts de perles de sueur. Elle est complètement accro à ce parfum, qui s'appelle Addict.



Ci-dessous, le plan est un peu plus large : le parfum n'est plus à portée de main mais se retrouve à droite avec le slogan Admit it. Autrement dit : Mademoiselle, acceptez votre dépendance.



L'image est maintenant en plan encore plus large : la main gauche de la femme apparaît, tenant le flacon qu'elle s'apprête à glisser dans son slip. Image de masturbation assistée, renforcée - s'il en était besoin - par la forme du flacon surmonté d'un bouchon proéminent. À gauche, le flacon encore une fois avec le slogan Admit it.



Monique est outrée, pendant que Robert se marre en se resservant une bière. Et du coup, le v'là convaincu de la pertinence du discours sémiololo-machin, comme il dit.
Cette version fit parler d'elle, bien entendu. Dior la communiqua à la presse qui sauta de joie comme un cabri, et les associations féministes ou anti-pub se ruèrent sur l'aubaine itou. Pour la plus grande satisfaction de la marque, qui l'avait conçue dans ce seul but ! « Parlez de moi. En bien ou en mal, mais parlez de moi. »

Car en vérité, cette affiche masturbatoire ne fut guère utilisée par la suite. De nombreux pays eurent droit aux deux versions ci-dessous, et l'on oublia vite la scandaleuse qui avait joué son rôle d'hameçon.





Cette technique, qui consiste à produire une image choquante dans le seul but qu'on en parle, a aussi été utilisée par Yves Saint-Laurent :



Et là, c'est Monique qui s'extasie : « T'as vu, hein, nan mais t'as vu ?
— Oh ça va, qu'il répond Robert. Faut pas te faire d'illusion, hein, c'est tout du chiqué. »

Pauvre Robert.
L'affiche alternative, quant à elle, ne résultait pas d'un recadrage. Il s'agissait d'une seconde photo, montrant le même modèle masculin :



On pourrait crier au scandale en voyant la série d'affiches Dior ou celle d'Yves Saint-Laurent. Sauf que se scandaliser à la vue de certaines images sans parler des autres revient à entériner le message de ces dernières. Pour les industriels qui nous vendent ces produits, le bénéfice est double puisque l'image choquante gagne un surcroît de visibilité pendant que les images banales (celle d'un paquet de café ou de céréales) ou faussement banales (Flower by Kenzo) sont confortées dans leur apparente innocence.

Apprendre à décrypter les images de quelque nature qu'elles soient, ne pas être dupe, est la seule stratégie envisageable à long terme. Pour Monique et Robert, ya du boulot.

CADEAU BONUS

Avec Dior, encore, qui ces jours-ci nous gratifie de cette image montrant Marion Cotillard juchée sur la tour Eiffel :



Afin de justifier la chose, la marque nous assure que les croisillons du sac Lady Dior ressemblent à s'y méprendre aux croisillons métalliques de la tour. Mouais. Il n'y a pas si longtemps, on nous certifiait que ces croisillons étaient inspirés par un cannage de chaise.

En vérité, cette publicité n'est qu'un vulgaire pompage, celui d'une photo que fit Marc Riboud en 1957 et qui s'intitule le Peintre de la tour Eiffel :



Monique et Robert sont ulcérés. Eux qui ne sont jamais montés à la tour Eiffel. Ils iront au premier de l'An, tiens.




Par Alain Korkos le 27/12/2008
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Déc - 12:31 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La télévision et ses avatars -> Arrêt Sur Images sur le net (et en vrai) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com