Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Guadeloupe et les DOM

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La politique extérieure et l'état du monde...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 12:49 (2009)    Sujet du message: La Guadeloupe et les DOM Répondre en citant

La Figaro aujourd'hui :


Guadeloupe : le LKP appelle à un durcissement de la grève



Les discussions se déroulent dans un climat très tendu à Pointe-à-Pitre. (Ramon Espinosa / AP) Crédits photo : AP

Le patronat et l'Etat ne parviennent toujours pas à un accord sur les salaires avec le collectif intersyndical, qui met en garde contre «un envenimement» de la crise.

Les jours se suivent et se ressemblent en Guadeloupe. Une nouvelle journée de négociations s'est achevée sur un constat d'échec lundi dans l'île entre le patronat, l'Etat et le collectif syndical LKP, dans un climat tendu. Au centre des discussions qui reprendront aujourd'hui à 11 heures locales (16h, heure de Paris) : une proposition de l'Union des chefs d'entreprises guadeloupéens (Uceg), une organisation patronale proche du LKP, pour augmenter les bas salaires de 200 euros, sa revendication principale.

L'Uceg propose d'augmenter immédiatement les salaires de 100 euros, moitié à la charge des entreprises, moitié à celle des collectivités locales (conseil régional et conseil général). Les 100 euros manquants proviendraient de la suppression durant trois ans de la CSG et de la CRDS qui financent la sécurité sociale, le temps que le patronat puisse en assumer le coût. Selon le LKP, plusieurs organisations patronales «représentant 42.000 salariés sur les 45.000 concernés par le dispositif», auraient donné leur accord à cette proposition de l'Uceg. Mais de son côté, Willy Angèle, du Medef Guadeloupe, ne l'a pas validée.

Le risque de nouveaux barrages routiersPour sa part, le préfet de Guadeloupe Nicolas Desforges a affirmé que cette proposition «excède très largement le cadre fixé par l'Etat». «Il n'appartient pas à l'Etat de compenser les augmentations de salaires accordées par les entreprises», a-t-il ainsi martelé. Elie Domota a alors haussé le ton estimant qu'«une fois de plus», l'Etat «se débine». «Si nous n'avons pas de réponse, les choses ne pourront que s'envenimer», a ajouté le leader du LKP qui mène la grève depuis plus d'un mois, refusant cependant de se prononcer sur un éventuel retour des barrages routiers.
Plusieurs centaines de militants accompagnaient les six délégués et les experts du LKP à leur arrivée à la capitainerie où se déroulent les négociations. Olivier Besancenot (NPA) s'était joint à la marche. Les observateurs estiment que les barrages pourraient rapidement réapparaître en cas de rupture des négociations. «Si jamais l'Etat ne prend pas ses responsabilités», Rosan Mounien, autre dirigeant du LKP a appelé «à un renforcement, une amplification du mouvement», affirmant que «la parole sera donnée au peuple». La situation reste donc confuse en ce mardi gras, jour férié en Guadeloupe.

Presque tous les axes routiers ont été déblayés par des entreprises réquisitionnées à l'exception, selon la préfecture, d'un barrage à Baie-Mahault, à quelques kilomètres de Pointe-à-Pitre, où les forces de l'ordre n'ont pas souhaité intervenir contre des occupants «très agressifs». Par ailleurs, 35 stations-services ont été réquisitionnées lundi et leur accès n'était pas limité aux seuls clients prioritaires. Mais dans le centre ville de Pointe-à-Pitre, des manifestants ont défilé pour faire fermer les commerces qui avaient levé leurs rideaux. En banlieue, des files d'attente se sont formées devant au moins deux supermarchés.

En Martinique, au 19e jour de grève, le «collectif du 5 février contre la vie chère et pour l'emploi» a annoncé un «renforcement de la mobilisation». La décision a été prise dimanche en raison du blocage des négociations, dont le collectif attribue la faute au patronat.

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Fév - 12:49 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mimibig


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 2 649
Localisation: landes

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 15:36 (2009)    Sujet du message: La Guadeloupe et les DOM Répondre en citant

ils ont bien raison!!!
ne pas céder face au manque de reconnaissances à leur égard!!!

je suis sûre que les salariés qui sont à leur poste (surtout dans l'hôtellerie) le sont
contraints et forcés!!!.....



_________________
http://artmag.e-monsite.com

http://www.artmajeur.com/ludwigvonbiglee/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MengWan


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 2 859
Localisation: Nulle part

MessagePosté le: Mer 25 Fév - 00:03 (2009)    Sujet du message: La Guadeloupe et les DOM Répondre en citant

"Les 100 euros manquants proviendraient de la suppression durant trois ans de la CSG
et de la CRDS qui financent la sécurité sociale, le temps que le patronat puisse en
assumer le coût"


S'ils suppriment la CSG, le CRDS, je suppose qu'ils demandent aussi la suppression
de la Sécu, non ?

Ah, bon, je me gourre Embarassed

Bon, plus de cotisations mais que des prestations, c'est une BONNE formule, pourquoi
diable n'est-elle pas étendue à tout le pays ?

Une fois ceci fait, il suffira -si nos petits-enfants refusent de s'engager à payer- de
demander aux chinois de payer pour nous, il paraît que leurs coffres sont pleins !
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Mer 25 Fév - 09:47 (2009)    Sujet du message: La Guadeloupe et les DOM Répondre en citant

Ben ! Oui ! C'est la formule : tout le monde fonctionnaire, pas de charges, que des droits et des avantages...

Et si les Chinois ont le culot de ne pas payer on leur envoie nos 12 chars (je parle de ceux qui sont en état de marche, les 500 qui sont hors d'usage, on oublie) et on les oblige à cracher à domicile...

En plus ça fera voir du pays à nos 32 soldats (ceux qui sont en état de marche) et à nos 300 généraux.

Surtout au début, parce qu'on dit que la vue est assez médiocre depuis les geôles et les culs de basse fosse Chinois... Mais on dit tant de choses !

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:11 (2016)    Sujet du message: La Guadeloupe et les DOM

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> La politique extérieure et l'état du monde... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com