Index du Forum


Le Forum garanti sans casse-pieds, avec de vrais morceaux d'intelligence dedans...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Histoire d'O

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> Le sexe dans tous ses états...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 19 Juil - 01:47 (2009)    Sujet du message: Histoire d'O Répondre en citant













Commentaires demain...***

_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...


Dernière édition par Patrice Guyot le Dim 10 Juin - 14:15 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Juil - 01:47 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrice Guyot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 8 096
Localisation: Paris - Saïgon

MessagePosté le: Dim 19 Juil - 17:48 (2009)    Sujet du message: Histoire d'O Répondre en citant

Diable ! Alain voici une cro-nique qui porte bien son nom, un texticule (© Michel Tournier) de haut vol… Le genre de truc qui vaso-dilate à fond !

Tenter d’être au niveau, en illustrant le propos, n’est pas une mince affaire

D’abord merci pour la “Vénus au miroir”, bien cachée, mais accessible en grande définition sans devoir prendre l’Eurostar…

Rubens a sa version de cette histoire de reflets, un peu plus lourde mais loin d’être inintéressante :

LA VENUS DE RUBENS

Au fait, les cerfs partout, n’est-ce pas que, déjà, Sarko se glissait chaque fois que possible dans les écrans ? J’ai comme un doute !

Au fait sa fille de couverture s’est crue autorisée à saboter Mister Bob Dylan hier en en sortant une version aphone et sucrée, c’est quand même gonflé !

La preuve ici, suivie de la référence :

Carla

Dylan

Mais là nous nous égarons (moi surtout)

Avant d’entrer dans le vif du sujet (les plus observateurs auront remarqué que j’ai écrit “vif” et non pas “vit”) quelques suggestions de sous-titres accrocheurs, voire racoleurs pour @si :

@si le site poilu*

@si le site velu*

@si le site le plus poilant

@si le site dépoilé

@si le site à loilpé

@si le site qui ne débande pas

@si le site vaso-dilaté

@si le site qui épile

@si le sexe à piles

@si le sexe à poils

@si le site qui ne mollit pas

@si le site chaud comme la braise

* Les motards disent d’une moto qu’elle pousse “velu” ou affirment que leur meule est assez “poilue” !

Tiens, passant une fois de plus du gallinacé à l’ongulé (no comment) : aujourd’hui c’est la Saint Arsène (Lupin)… Une petite pensée pour notre héros !

Revenons donc à nos poils

Et n’oublions pas non plus qu’avant d’être “à poil” la Maja est habillée (vestida puis desnuda) le premier strip-tease pictural de l’histoire ? Pas certain mais je parie qu’Alain en rusé coquin a des idées sur la question…

La Maja, à poil ou non

Trêve de billevesées, je vous ai préparé quelques sucreries montrant en particulier que la magnifique O finit son histoire enfin totalement nue (épilée) afin qu’aucun détail de son anatomie ne soit masqué… (j’avais réclamé des chèques pour ces sublimes illustrations de Guido Crepax, je n’ai rien vu venir mais je sais aussi faire des cadeaux !)

O avec sa toison se prépare pour la fête finale

Maintenant elle est épilée, vraiment nue, et n’échappe plus au regard

La Preuve

Duel dessin !

Pierre Louÿs, Recherches sur l’épilation des femmes dans l ‘Antiquité, sous la Renaissance et à l’époque contemporaine ? Se trouve chez les illustres barbiers pour dame de Paris et au guichet de la station Motte Piquée

La petite enveloppe est bel et bien destinée à mettre quelques poils de la chatte de l'aimée (si elle ne les a pas cramés sur un toit brûlant)

Pierre Mac Orlan, Petites Cousines, aux dépens d’un amateur (1934) On épilait sec entre les deux guerres !

Enfin sur les mœurs actuelles une précision cher Alain : les Vietnamiennes civilisées se rasent toujours les aisselles, même si l’Ao Dai traditionnel ne laisse voir qu’un minuscule triangle de peau…

COMME ICI

Puisque vous insistez, un petit tour au Vietnam :

Armstrong, the great Satchmo, What a wonderful world

… Ce sont les Allemandes qui gardent leurs touffes d’aisselles et leurs poils aux pattes, les Germains adorent ça, même dans les milieux les plus raffinés (les gros poils bien noirs sous les collants fins c’est d’un effet… pétrifiant !)

Bon on a parlé de poils, de Vietnam, de musique, un peu foutraque, un peu baroque tout ça… Mais Bach, Haendel, Vivaldi c’est pas mal du tout… Si on faisait un fil “musique” je vous trouverais des merveilles…

Pour conclure aujourd’hui je vous dis :

Mes enfants
Poil aux dents

Respectez
Poil au nez

La vieillesse
Poil aux fesses

Et la vertu
Poil au cul

***
_________________
Le Courrier du Vietnam ... Le Vietnam d’hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:42 (2016)    Sujet du message: Histoire d'O

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le PG Express -> Le sexe dans tous ses états... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com